Scandale de la viande de cheval : une seule référence de la société Davigel concernée

Le directeur de l'entreprise de commercialisation Davigel (groupe Nestlé, implantée à Corbas), Antoine de Cernon confirme au Progrès, qu'effectivement des traces de viande de cheval sont été retrouvées, mais elles étaient marginales. En effet, sur 3 000 produits, une seule référence de lasagnes, destinée à la restauration était concernée. Il insiste par ailleurs sur le fait qu'il n'y a aucun risque sanitaire et que les produits concernés ont été retirés des circuits de commercialisation.
Mardi, le gouvernement affirmait avoir identifié quatre filières, en plus de Spanghero, qui ont conduit à inclure de la viande de cheval dans des produits cuisinés étiquetés comme contenant du boeuf. Et parmi elles, se trouvait la société Davigel, 200 salariés travaillent sur le site de Corbas.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.