Charte de vie nocturne à Lyon : le bout du tunnel ?

Charte de vie nocturne à Lyon : le bout du tunnel ?
Photo d'illustration - LyonMag.com

Les représentants du monde de la nuit lyonnaise avaient rendez-vous vendredi matin à l'Hôtel de Ville pour signer le document.

Cette charte, version 2013, a été maintes fois revue et corrigée, afin d'obtenir l'assentiment de tous les acteurs. Ainsi, pour la première fois, quatre syndicats sont réunis autour de la table : l'Umih (Union des métiers de l'industrie hôtelière), l'Afedd (discothèques), le Synhorcat (hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs) et le Sneg (Syndicat national des entreprises "gaies", liées à la communauté homosexuelle). Ensemble, ils ont pris place aux côtés du premier adjoint Jean-Louis Touraine, et du préfet délégué à la sécurité, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

Il aura fallu batailler durant de longs mois pour parvenir à un consensus. Beaucoup d'eau a, semble-t-il, coulé sur les ponts depuis l'époque où la municipalité avait proposé un texte "clé en main" aux professionnels, qui l'avaient quasi unanimement rejeté. Malgré l'objectif louable de "faire respecter la qualité de la vie nocturne, et la tranquilité des riverains", le texte était vu comme excessivement sévère et stigmatisant par les patrons d'établissements de nuit.

Entre temps, l'action de l'association "Sauvez la nuit", créée par des professionnels, a permis de retisser les liens un temps rompus entre la Ville et le milieu de la nuit lyonnaise. Gérard Collomb a confié le dossier à deux de ses lieutenants : Annie Mesplède, sa conseillère, puis le "M. Sécurité" Christian Apietto. C'est donc une version signée par plusieurs mains qui a été présentée vendredi matin en mairie. Reste à convaincre l'ensemble des professionnels d'adhérer à cette charte, et d'accepter de se plier à différentes règles, en échange de contreparties.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
lolcatoo le 17/03/2013 à 13:01
HOHOH a écrit le 16/03/2013 à 22h59

Bla Bla on sait bien que tous les élus Lyonnais sont rincés à l'oeil par ces boites.Ils y vont et ne paient pas.

tu en es à ton 5e pseudo pour la même article...

Signaler Répondre

avatar
lolcatoo le 17/03/2013 à 13:00
gone a écrit le 17/03/2013 à 12h48

C'est vrai les élus sont clients gratuits de ces boites

Toi tu préféres les club échangistes? Quitte à lancer des accusations gratuites

Signaler Répondre

avatar
gone le 17/03/2013 à 12:48
HOHOH a écrit le 16/03/2013 à 22h59

Bla Bla on sait bien que tous les élus Lyonnais sont rincés à l'oeil par ces boites.Ils y vont et ne paient pas.

C'est vrai les élus sont clients gratuits de ces boites

Signaler Répondre

avatar
Kenaitil le 17/03/2013 à 11:01

Et les boîtes échangistes sont elles concernées ?

Signaler Répondre

avatar
HOHOH le 16/03/2013 à 22:59

Bla Bla on sait bien que tous les élus Lyonnais sont rincés à l'oeil par ces boites.Ils y vont et ne paient pas.

Signaler Répondre

avatar
Honte le 16/03/2013 à 16:59

Sortir, oui, mais sous l'oeil du Régime.

Signaler Répondre

avatar
Incredible le 15/03/2013 à 17:25

C'est un sketch celle là ?

Signaler Répondre

avatar
Sylvie. le 15/03/2013 à 12:52

Encore un dossier rondement mené par Jean-Louis Touraine.
Pendant encore combien de temps Hollande va-t-il se passer du talent de Jean-Louis Touraine ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.