Survol de la centrale du Bugey : un militant de Greenpeace condamné à de la prison avec sursis

Survol de la centrale du Bugey : un militant de Greenpeace condamné à de la prison avec sursis

6 mois de prison avec sursis ont été prononcés à l'encontre du militant de Greenpeace qui avait survolé la centrale du Bugey en mai 2012. Un autre militant, poursuivi pour complicité, a lui été relaxé. Le jugement a été rendu cet après-midi par le tribunal de Bourg-en-Bresse. Greenpeace avait lancé une opération commando visant à dénoncer les failles dans la sécurité des sites nucléaires, lors de l'entre-deux tours de la présidentielle.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.