ASVEL : Pierre Vincent ne choisira pas entre son club et les Bleues

L'entraîneur du club villeurbannais est également le sélectionneur de l'équipe de France féminine de basket, qui s'apprête à disputer son Euro ce printemps dans l'Hexagone. Depuis quelques semaines, des voix s'élèvent pour s'inquiéter de cette double casquette, et de la capacité de Pierre Vincent à assumer ces deux rôles. La question va se poser dès le premier stage des "braqueuses", prévu du 9 au 20 mai dans la région lyonnaise. Or, ces dates coïncident avec le début des play-offs de Pro A. Pierre Vincent se veut rassurant, mardi matin dans L'Equipe : "On a quatre coaches en équipe de France, il en reste donc trois pour gérer le groupe. Et les deux premiers stages ne seront pas chargés en travail. Si je devais tout faire tout seul, les vidéos, les montages, la préparation des entraînements, des matches, je me suicide avant l'Euro", plaisante-t-il.

Si le parcours des Villeurbannais en play-offs se prolonge au-delà des espérances, la situation pourrait devenir vraiment problématique : le 15 juin, jour du premier match de l'Euro pour les Françaises contre la Lituanie, l'ASVEL pourrait disputer la cinquième manche de la finale du championnat! Si cette hypothèse devait se concrétiser, la priorité devrait être laissée à l'ASVEL, comme l'explique le président Gilles Moretton : "Pierre Vincent est salarié de l'ASVEL au quotidien. J'ai tendance à dire que la priorité dans son organisation, c'est l'ASVEL. A nous de faire preuve de tolérance, de souplesse".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.