Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Yoann Gourcuff n'est pas au meilleur de sa forme - LyonMag.com

OL : ce très cher Yoann Gourcuff (Màj)

Yoann Gourcuff n'est pas au meilleur de sa forme - LyonMag.com

L’hebdomadaire France-Football révèle dans son édition de mardi le salaire que perçoit le meneur de jeu lyonnais.

Plombé par les blessures depuis son arrivée à Lyon, Yoann Gourcuff peine à retrouver son meilleur niveau. Arrivé entre Rhône et Saône le 24 août 2010 pour 22 millions d’euros en provenance des Girondins de Bordeaux (transfert franco-français le plus cher de l’histoire), le Breton n’est pas encore parvenu à s’imposer au sein de l’effectif rhodanien. Certes, quelques éclaircies ont laissé présager un retour en grâce de celui que l’on comparait à Zidane dans sa période bordelaise, comme en février 2011 ou à l’été 2012. Mais rien n’y fait, l’international français (30 sélections) n’a jamais atteint le rendement qui était attendu de lui.

A l’heure où le club du président Jean-Michel Aulas est en proie à d’importantes difficultés financières, la place de l’ancien rennais dans le vestiaire olympien pose question. Et pour cause, le milieu de terrain de 26 ans aura coûté plus de 45 millions d’euros à l’Olympique Lyonnais au terme de la saison en cours. Ce chiffre représente déjà quatre millions de plus que la somme versée au club par le Real Madrid pour le transfert de Karim Benzema à l’été 2009 (41 millions d’euros avec les bonus).

6,64 millions de revenus annuels pour la saison en cours

Pour ne pas arranger les affaires lyonnaises, le natif de Ploemeur possède une clause dans son contrat lui accordant une rémunération progressive. Cette dernière lui a notamment permis de voir ses revenus annuels bruts augmenter de 48% en l’espace de trois ans. Le natif de Ploemeur a en effet touché près de 4,46 millions d’euros (incluant le salaire de base (3,6 millions d’euros), les primes exceptionnelles (0,66 millions d’euros) et les primes de droit à l’image et de produits dérivés (0,2 millions d’euros)) lors de sa première saison à l’OL, avant de voir son salaire accroître de 1,2 million et ses primes doubler à l’orée de la saison 2012-2013. Ses revenus annuels sont aujourd’hui estimés à 6,64 millions d’euros. Ils pourraient s’élever à 7,6 millions d’euros pour les deux saisons prochaines si le joueur décide de rester à Lyon.

Mais à l’heure actuelle, la tendance est plus au dégraissage du côté de Tola Vologe, surtout si l’OL rate pour la deuxième année consécutive la qualification pour la Ligue des Champions (qui lui octroie 20 millions d’euros). Pour le moment, seul l’AS Monaco, décidé concurrencer le PSG l’année prochaine en termes d’investissements financiers, serait intéressé par l’achat de l’ancien milanais. Le président du club, Dimitri Rybolovlev, l’aurait fait savoir à son homologue lyonnais lors du match d’Europa League contre Tottenham. En cas de départ de Gourcuff, les Girondins de Bordeaux toucheront 20% du prix de la revente, avec un plafond évalué à 4,5 millions d’euros, comme le prévoit le contrat que les deux clubs ont signé en août 2010. Un hypothétique transfert du Breton n’aurait donc qu’un faible impact sur les caisses de Jean-Michel Aulas, mais lui permettrait de faire de considérables économies. France-Football reste toutefois plus mesuré puisque l’hebdomadaire qualifie le joueur d’"invendable" sur sa Une.

De la jalousie dans le vestiaire ?

Outre l’aspect financier sur les recettes du club, le salaire de Yoann Gourcuff est aussi la source de nombreuses frustrations auprès de ses coéquipiers olympiens. "Ce sport est collectif mais aussi très individualiste. Cela crée une animosité vis-à-vis de lui, une forme de jalousie" révèle Frédéric Guerra, agent de plusieurs joueurs de l’OL. Mais à six journées de la fin, l’Olympique Lyonnais n’a pas besoin d’une énième crise de vestiaire. Avec ou sans Gourcuff, qui a disputé l’intégralité du match de dimanche contre Toulouse (3-1) sans être étincelant, l’équipe entraînée par Rémi Garde n’a qu’un seul objectif en tête : se qualifier pour la Ligue des Champions. Une compétition qui pourrait servir de tremplin à l’ancien bordelais, habitué à de bonnes performances en Coupe d’Europe.

Mise à jour : L'Olympique Lyonnais a toutefois tenu à dénoncer "les pratiques malveillantes de France Football" ce mardi dans le communiqué de presse ci-joint, publié sur son site officiel :

"Des éléments notoirement périmés, des chiffres faux, une approche délibérément à charge et déconnectée de la réalité, un manque évident d’objectivité au point de n’avoir volontairement pas sollicité l’avis du club qui aurait pu immédiatement rectifier la réalité, l’Olympique Lyonnais dénonce la méthode de France Football qui succombe au sensationnel dans son numéro de ce matin sous l’accroche "Gourcuff-Lyon : révélations sur un dossier explosif".

La méthode est indigne de ce que fut France Football et le résultat en décalage avec la réalité, au détriment du joueur et du club qui est par ailleurs une société cotée en bourse.Si les journalistes de France Football avaient pris la peine d’interroger la direction de l’Olympique Lyonnais, ils auraient appris que "leur source", en plus de divulguer des informations pour certaines erronées et de nature à porter atteinte au joueur comme au club, n’était plus d’actualité, et que le joueur et le club avaient depuis mai 2011renégocié leurs accords initiaux.

L’Olympique Lyonnais eu égard au caractère confidentiel de ces données s’interroge sur l’origine de ces informations et entend poursuivre tous ceux qui auraient soit détourné des documents, soit modifié ces documents pour induire en erreur France Football ; le club avoue son mépris devant de tels agissements.

La solidarité et la performance du club et de l’équipe n’en auront que plus de valeur, comme c’est le cas depuis le début de la saison et comme ce fut le cas dimanche contre Toulouse."



Tags : olympique lyonnais | gourcuff | salaire |

Commentaires 6

Déposé le 17/04/2013 à 19h05  
Par blackhand Citer

je comprends pourquoi lyon est en baisse et que les vrais buteurs soient en panne si vous qualifiez de goucuff de meneur de jeu de l'équipe...

Déposé le 17/04/2013 à 09h23  
Par Toto Citer

Que se soit le prix du transfert, le salaire du joueur et les 20% que touchera Bordeaux de la revente : Ce transfert est la plus grosse arnaque du football !!!

Déposé le 16/04/2013 à 21h17  
Par Go kuf Citer

Cette danseuse ne joue jamais.Donc c'est vraiment le mieux payé.

Déposé le 16/04/2013 à 17h29  
Par Dites Lyonmag ... Citer

Je remarque que quand Gourcuff était bon, c'était un ancien bordelais et que dans cet article on répète au moins trois fois ce "natif de ploemeur" ou "ancien rennais". Ca me rappelle la blague sur Noah qui était camerounais la plupart du temps sauf en 1983 où il gagna RG ! Et j'imagine que s'il devait briller dans l'avenir il redeviendrait ancien lyonnais non ?

Déposé le 16/04/2013 à 14h32  
Par Tchavi Citer

Il faut jeter l'éponge et se résigner à le faire jouer, en espérant qu'il soit à un niveau permettant un transfert en limitant la casse.
Pour le reste, c'est une catastrophe industrielle ce mec !

Déposé le 16/04/2013 à 13h55  
Par HIPPO69 Citer

COMMENT PEUT -ON dépenser cette somme colossale.....45 millions d'euros....pour un joueur dont LE MILAN AC/ et surtout MALDINI /avait DIAGNOSTIQUE LE CARACT7RE VELLEITAIRE....ET CAPRICIEUX. c.' est une absurdité proche de la faute de gestion.......LEONARDO n' aurait pas signé .QUI A CONSEILLE .ET ENCOURAGE JMA ? CE MYSTERE ME LAISSE SANS VOIX.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.