Alessandra Sublet se livre sur son baby-blues

Alessandra Sublet se livre sur son baby-blues
DR

Non, la naissance de sa fille il y a dix mois n'a pas été le conte de fées espéré.

La lyonnaise, Alessandra Sublet se confie dans un livre à paraître ce jeudi, "T'as le blues baby". Pendant 230 pages, la présentatrice de "C à Vous" y raconte comment l'arrivée de Charlie a été un véritable "tsunami". Un livre à destination des mamans et futures mamans pour les aider à se déculpabiliser.

"J'imaginais qu'avoir un enfant, c'était un rêve auréolé de bleu et rose. Mon ventre allait s'arrondir sous le regard tendre de mon amoureux. Comme dans les films, je l'aurais appelé pour qu'il m'emmène, tel Zorro, de toute urgence à la maternité. J'aurais pleuré en entendant le premier cri de mon bébé. Jolie et épanouie, avec un beau sourire ultra-bright, je l'aurais bercé avec douceur. Mais rien, jamais, ne se passe comme dans les films".

Son baby-blues a tout de même duré trois mois, jusqu'à être hospitalisée une heure avant sa prise d'antenne en septembre. Depuis, Alessandra Sublet a choisi de ralentir son rythme de travail en consacrant toutes ses matinées à sa fille.

"C'est étonnant un coeur de mère. Ça t'étonne toi-même. Tu as beau avoir souffert, avoir pleuré, t'être perdue, avoir pleuré encore et encore. Tu as beau avoir compté sur les doigts d'une main tes nuits entières depuis qu'il est dans ta vie, l'amour infini que tu éprouves pour ton enfant balaie tout d'un vent chaud et doux. Un vent sur ta vie, qui te porte et qui t'emmène loin. Tout reste derrière toi, les fatigues, comme les douleurs".

Le baby-blues concernerait de 30 à 80% des jeunes mamans, du fait de la chute des hormones. Mais pour la plupart, cet état ne durerait que quelques jours. D'autres en revanche plongent vers la dépression. "T'as le blues baby" sort ce mercredi 2 mai aux éditions Flammarion.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Doudoucook le 21/08/2013 à 07:17

La défense c'est l'attaque....
Il est vrai que la jalousie fait parti de l'être humain...
Nature peinture voilà ce qui est Alessandra Sublet.
Et en plus elle a perdue tout ses kilos vous avez vue???
Au top cette jeune maman.

Signaler Répondre

avatar
dizzys92 le 18/07/2013 à 10:06

Je suis bien d'accord avec Vali: certes, elle peut avoir une chute d'hormones avec un petit coup de mou...Mais on va quand même pas pleurer sur son sort: elle n'a pas de ménage à faire, sa nounou la suit jusqu'en vacances pour être bien sûre qu'elle se repose. Elle a un métier certes prenant mais bien payé... Et elle nous raconte pendant 200 pages qu'elle va mal et qu'elle pleure pour un rien.. Et bien chère Alessandra, vivez la vie de toutes ces femmes normales qui ont 2 journée en une, qui n'ont pas de femme de ménage, un boulot compatibles avec les horaires de la nounou (parce que 18h, c'est pas 18h15!), avec un salaire qui reste toujours majoritairement inférieur à celui des collègues masculins... Bref, vivez la vie de toutes ces femmes ordinnaires mais qui sont extraordinaires ... ET là, vous pleurerez peut être pour quelque chose!!

Signaler Répondre

avatar
Cyrano le 12/06/2013 à 15:02

Bjr...pourquoi utiliser le mot caprice?...Bien sûr qu'elle a des privilèges , comme ts ceux de son milieu professionnel...Ms elle n'en est pas moins femme,alors c'est son droit d'évoquer son vécu de mère ds 1 livre...A chacun de pallier ses difficultés comme il l'entend pour se soulager...Ce que ne voient pas ses détracteurs,c'est qu'en rédigeant ainsi son expérience,elle s'exposait d'emblée aux diatribes des mesquins qui,ds la vie,sont tjrs à l'affut du petit détail qui cloche chez l'Autre sans voir la poutre qu'ils ont ds l'oeil !...Comme de prétendre aussi qu'elle aurait un mauvais niveau de français...Bcp confondent grammaire avec style.Elle parle p.être un langage en transat ;-) ms elle commet peu de fautes en fait.Qd cela se produit,c'est svt dû à sa spontanéité qui l'amène à ne pas s'écouter !...au moins,notre Aless n'est pas emplie d'elle-même !..Sa vivacité la fait être étourneau , doublé d'une joyeuse alouette ! Alors, ayez du discernement et faites le distingo entre des lacunes et des étourderies...C'est un peu comme faire une faute de frappe,alors que l'on a de l'ORTOGRAFFE !... ;-p

Signaler Répondre

avatar
Vali le 16/05/2013 à 22:17

Ce livre ne traite de rien et effectivement, lorsque l'on termine l'histoire,l' on se demande si Alessandra Sublet ne se moque pas du monde: un bébé qui fait ses nuits à 1 mois, une nourrice dès la sortie de la maternité et qui la suit même en vacances, une femme de ménage, un mari attentionné, une ligne retrouvée au bout de quelques semaines....bref, son pseudo baby blues est en réalité un caprice d'enfant gâtée qui ne dupera personne.
C'est à se demander si elle se rend compte des énormités qu'elle peut écrire.
Lisez de vraies livres sur la question de la dépression post partum comme le superbe "un heureux évènement" d'Abécasis mais laissez tomber ce piètre coup commercial.

Signaler Répondre

avatar
Cyrano le 13/05/2013 à 16:12

Les Alessandro parlent aux Alessandra !..Un capital imaginaire développé pour choisir ce qui ne peut être qu'un pseudo!...Que vous exprimiez votre avis négatif , soit...mais c'est un peu court jeune homme...pour le pseudo , il eût fallu plus d'inventivité , en somme !... :-p

Signaler Répondre

avatar
Alessandro le 12/05/2013 à 14:32

Mauvais animatrice qui masque son inculture par cet insupportable rire... La voilà désormais commentatrice de son burnout, ajoutant à l'impudeur l'avidité... Alessandra, désolé, je t'aime pas.

Signaler Répondre

avatar
martinalouison@orange.fr le 12/05/2013 à 13:45

Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la venue de son enfant. Pourquoi dire "caprices d'enfants gâtées", ah c'est vrai vous êtes une Superwoman. Tant mieux pour vous. Et dire que de nos jours des couples font des enfants comme "des lapins" pour avoir les allocations familiales. Vous trouvez çà normal. J'appelle çà des "égoïstes" ils ne pensent même pas à l'avenir de ces enfants.

Signaler Répondre

avatar
matou65 le 02/05/2013 à 22:16

Merci à Alessandra de dire tout haut ce que tant de femmes vivent tout bas! Un livre utile!

Signaler Répondre

avatar
bizangoin le 02/05/2013 à 22:11

Ces caprices d'enfant gâtée sont grotesques
Hommage à toutes les mamans qui ont de vrais problèmes (manque d'argent, maladie..)

Signaler Répondre

avatar
lacawet le 02/05/2013 à 14:50

enfin un livre qui aborde ce sujet !!!
je fait parti des femme qui aurais aimé lire ce livre avant d'avoir mon premier enfant ! Merci pour les futures mères !

Signaler Répondre

avatar
Bijour le 02/05/2013 à 13:40

Encore faut-il être aussi mignonne qu'elle...

Signaler Répondre

avatar
sylvianne le 02/05/2013 à 12:35

230 pages pour raconter qu'on a eu un enfant! Mince j'aurai dû en écrire un quand j'ai eu le mien

Signaler Répondre

avatar
Riton les bons tuyaux le 02/05/2013 à 12:32

Moi aussi je suis en manque d'argent. Je vais donc écrire un livre sur mon repas de famille de dimanche dernier. Tonton Hervé a failli s'étouffer avec un flageolet, c'était cocasse je vous l'assure !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.