Le Lyonnais Benjamin Biolay règle ses comptes avec une journaliste du Monde sur Twitter

Le Lyonnais Benjamin  Biolay règle ses comptes avec une journaliste du Monde sur Twitter
Benjamin Biolay - DR

Le natif de Villefranche-sur-Saône n'a pas du tout apprécié la critique du Monde sur le nouvel album de Vanessa Paradis, "Love Songs", qu'il a écrit et réalisé.

Benjamin Biolay a alors décidé de le faire savoir et a choisi Twitter pour exprimer son mécontentement.
En cause notamment, l'utilisation par Véronique Mortaigne, journaliste du Monde, du terme "tambourins folk" pour qualifier les arrangements de certains morceaux. Une critique qui l'a fait voir rouge.
"Chère V.folcoche mortaigne, je pensais qu après 37ans de boutique vous arriviez enfin a reconnaître un tambourin! Même pas!!! #maracas"

Comme pour se jouer de la journaliste, Benjamin Biolay ne tarde pas twitter à nouveau :
"Quand une journaliste vous insulte pendant 15ans pensez vous qu on peut régler ça avec un petit cadeau ou du cash? Un conseil? #mortaigne"
La journaliste, qui possède elle aussi un compte Twitter lui a alors répondu :
"@BiolayOfficiel Le tambourin c'était un compliment, mais il est vrai que 64 ans de susceptibilité bête ça use même les meilleurs chanteurs."

Bien décidé à avoir le dernier mot, le Lyonnais n'hésite pas à en rajouter un couche :
"@mortaigne il n y en a pas du tambourin professeur tournesol, c est du maracas et shaker! Mais merci pour le tuyau j en mettrai partout!".
Les Tweet ont beau être rédigés avec humour, il semble bien que le tambourin ait du mal à passer.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
erno le 18/05/2013 à 16:41
ALAIN a écrit le 18/05/2013 à 14h46

quelle prétention ! comme disait Audiard :
"les c...s, ça ose toute, c'est même à cela qu'on les reconnait"

dans le mille !

La bonne vieille citation d'Audiard usée et re-usée! Ca sent le vécu ça, on a du souvent vous la dire à votre propos :( Je compatis alors, et je comprend votre colère. Je vous présente mes excuses.

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 18/05/2013 à 16:30
erno a écrit le 18/05/2013 à 14h25

Y a pas à dire, j'ai vraiment mis le doigt là où ça fait mal. Ceci dit, il était facile pour moi de vous mettre à jour. Cordialement et sans rancune ;-)

vous nous l'avez bien énervé en tout cas...

Signaler Répondre

avatar
ALAIN le 18/05/2013 à 14:46
erno a écrit le 18/05/2013 à 14h25

Y a pas à dire, j'ai vraiment mis le doigt là où ça fait mal. Ceci dit, il était facile pour moi de vous mettre à jour. Cordialement et sans rancune ;-)

quelle prétention ! comme disait Audiard :
"les c...s, ça ose toute, c'est même à cela qu'on les reconnait"

dans le mille !

Signaler Répondre

avatar
erno le 18/05/2013 à 14:25
petrus a écrit le 18/05/2013 à 13h00

quelle prétention ! comme disait Audiard :
"les c...s, ça ose toute, c'est même à cela qu'on les reconnait"

Y a pas à dire, j'ai vraiment mis le doigt là où ça fait mal. Ceci dit, il était facile pour moi de vous mettre à jour. Cordialement et sans rancune ;-)

Signaler Répondre

avatar
petrus le 18/05/2013 à 13:00
erno a écrit le 18/05/2013 à 12h28

ouh j'ai fait mouche!

quelle prétention ! comme disait Audiard :
"les c...s, ça ose toute, c'est même à cela qu'on les reconnait"

Signaler Répondre

avatar
erno le 18/05/2013 à 12:28
tarte en pion a écrit le 18/05/2013 à 11h11

@ au bobo qui fait tout pour imposer sa bourgeoisie (parvenue) aux autres, je lui dis ceci :

tout ce qui est excessif (y compris le ridicule et l'insolence dont vous relevez) est insignifiant

ouh j'ai fait mouche!

Signaler Répondre

avatar
tarte en pion le 18/05/2013 à 11:11
erno a écrit le 18/05/2013 à 10h43

En tout cas il ne vous laisse pas indifférente visiblement

@ au bobo qui fait tout pour imposer sa bourgeoisie (parvenue) aux autres, je lui dis ceci :

tout ce qui est excessif (y compris le ridicule et l'insolence dont vous relevez) est insignifiant

Signaler Répondre

avatar
erno le 18/05/2013 à 10:43
ernestine a écrit le 14/05/2013 à 17h26

pauvre biolay,
un beaubo qui se vend à défaut qu'on l'achète !

il fait parti des grands soutiens pour la construction d'un stade

Un intermittent du spectacle de plus, de ceux qui creusent sans aucun scrupule des caisses des chômeurs, à la charge de ses concitoyens

Vous lui trouvez du talent ? vraiment ?
moi pas

En tout cas il ne vous laisse pas indifférente visiblement

Signaler Répondre

avatar
Espéranto le 17/05/2013 à 19:43

Je ne suis pas particulièrement fan de B. Biolay mais pour le coup la critique est bien mal venue pour un album sublime. Bon, ceci dit pour se permettre de critiquer il faut s'y connaître un tant soit peu, ce n'est pas dans ce miséreux avis que V. Mortaigne a démontré tout son talent, enfin j'espère! Mais c'est pas grave, il faut bien manger quitte à écrire de la daube!

Signaler Répondre

avatar
bof le 14/05/2013 à 17:40

Biolay un bobo de gauche...En tout cas bien décu pour avoir écouter l'album en cause de Vanessa PARADIS:n'est pas Gainsbourg qui veut! mais les gouts et les couleurs ça se discute

Signaler Répondre

avatar
ernestine le 14/05/2013 à 17:26

pauvre biolay,
un beaubo qui se vend à défaut qu'on l'achète !

il fait parti des grands soutiens pour la construction d'un stade

Un intermittent du spectacle de plus, de ceux qui creusent sans aucun scrupule des caisses des chômeurs, à la charge de ses concitoyens

Vous lui trouvez du talent ? vraiment ?
moi pas

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 14/05/2013 à 16:42

Je prends le premier, je tape sur l'autre... et je les invite à se marier!
2 gauchistes valent mieux qu'un ... enfin, tant que la Gauche est au pouvoir!

Signaler Répondre

avatar
bracci le 14/05/2013 à 15:26

qui c'est ce biolet,et cette mortanne?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.