La Lesbian and Gay Pride fustige "l'incompétence" du Parquet de Lyon

La Lesbian and Gay Pride fustige "l'incompétence" du Parquet de Lyon

Mercredi, trois jeunes gens comparaissaient devant le TGI pour insultes homophobes.
Ils sont accusés d'avoir crié "Les pédés au bûcher" en marge d'une manifestation en faveur du mariage homosexuel. Or les faits remontent au mois de janvier, du coup au moment même de leur présentation au tribunal, ils étaient prescrits (le délai légal de prescription pour "injures publiques en raison de l'orientation sexuelle" est en France de trois mois). Les poursuites ont donc été abandonnées. L'association s'insurge donc et s'interroge : "Le Collectif unitaire pour l'Egalité de Lyon exprime sa profonde colère face à ce que l'on peut qualifier au mieux d'incompétence, et au pire de volonté délibérée de sabotage. Comment le parquet de Lyon a-t-il pu être aussi négligeant ? Comment a-t-il pu délivrer des citations à comparaître au-delà des délais de prescription ?"

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.