Lyon : trois membres du GUD à l'origine d'une violente agression

Lyon : trois membres du GUD à l'origine d'une violente agression

Dans la nuit de vendredi à samedi, alors que deux couples rentraient en vélo, ces dernies avaient été abordés par plusieurs jeunes au niveau du square Pelloux. "Tu déshonores notre pays parce que tu fréquentes une asiatique", aurait affirmé un jeune à destination de l'un des cyclistes. Les quatre cyclistes auraient ensuite été violemment frappés avec des coups de pied et de poing. Deux cyclistes ont au final écopé de trois et quinze jours d'interruption de travail.
Les agresseurs, qui seraient membres du groupe d'extrême-droite du groupe union défense (GUD), devraient être jugés mardi en comparution immédiate. Ils sont poursuivis pour violences aggravées en réunion et à connotation raciste.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
encore l'extreme droite ... le 19/05/2013 à 17:14

Le GUD ,comme dirait Marine Le Pen , ce sont des racailles avec des casiers judiciaires de violences longs comme le bras que les juges laissent en liberte...
Ce n'est pas leur co-leader Jonathan C. dit Malko ,coupable de nombreuses agressions (dont plusieurs sur des jeunes filles) qui va dementir...
Meme Gabriac va finir par avoir honte de ses troupes si ca continue..

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.