Double infanticide de St Priest : une cellule psychologique mise en place dans l'école des deux victimes

Double infanticide de St Priest : une cellule psychologique mise en place dans l'école des deux victimes

Une cellule psychologique a été mise en place dans l'école où allaient les deux jeunes enfants égorgés par leur père, samedi à St Priest. La fillette de 5 ans et son frère de 10 ans étaient scolarisés à Charentonnay dans le nord-Isère. Mardi matin, médecins et psychologues ont accueilli les élèves et les enseignants. A noter qu'une marche blanche sera organisée mercredi dans le village.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.