Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Double infanticide de St Priest : une cellule psychologique mise en place dans l’école des deux victimes

Une cellule psychologique a été mise en place dans l'école où allaient les deux jeunes enfants égorgés par leur père, samedi à St Priest. La fillette de 5 ans et son frère de 10 ans étaient scolarisés à Charentonnay dans le nord-Isère. Mardi matin, médecins et psychologues ont accueilli les élèves et les enseignants. A noter qu'une marche blanche sera organisée mercredi dans le village.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.