Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Georges Fenech - LyonMag

Municipales à Lyon : Georges Fenech restera finalement pour aider Michel Havard, sous conditions

Georges Fenech - LyonMag

Une semaine après le second tour de la primaire UMP, Georges Fenech conviait la presse.

Michel Havard en Allemagne pour raisons professionnelles, on n'était pas à l'abri d'un nouveau coup politique dont le député a le secret. Pourtant ce vendredi, ce n'est pas un poing serré mais une main tendue que Georges Fenech a dévoilé.
La vraie révélation de la primaire a annoncé qu'il créait son association politique mais surtout qu'il aurait un rôle à jouer dans les municipales lyonnaises. Le député avait pourtant martelé qu'il repartirait dans sa circonscription en cas de défaite. Sauf que son score de 46% n'a rien d'une défaite selon lui.

Force d'Avenir pour exister durablement sur Lyon

"J'ai fait un constat, explique Fenech. J'ai remporté cinq arrondissements sur neuf et ma campagne a mobilisé un électorat nouveau. C'est ma responsabilité de poursuivre dans cette dynamique et de m'inscrire dans la liste de Michel Havard".
Les aficionados de l'ancien juge d'instruction pourront prochainement rejoindre Force d'Avenir, son association politique fondée sur les thèmes "autorité, sécurité, famille, solidarité et travail". Le but ? "Rassembler au delà de l'UMP". La véritable cible ? L'électorat très à droite, les antis mariage pour tous qui boudent Michel Havard et qui sera nécessaire pour renverser Gérard Collomb en mars 2014. Le lancement officiel de Force d'Avenir se fera le 20 juin. Le jour de l'anniversaire de Gérard Collomb. Comme un symbole.

Malgré l'absence de Michel Havard, Georges Fenech s'est défendu de poser un ultimatum au leader élu de l'UMP lyonnaise. "On s'est rencontré au bureau politique du parti cette semaine. On a eu des discussions dans un très bon esprit. Il est au courant de ma démarche et il y est favorable. Ce n'est pas dans son intérêt de refuser. Ce n'est pas une démarche de concurrence mais si je ne participe pas à cette campagne, ce sera un moins, un manque. Il faut que tout le monde se retrouve dans cette liste".

Quid d'Hamelin et Berra ?

Ils étaient omniprésents durant la campagne d'entre deux-tours. Pas un marché, pas une conférence de presse n'était boudé par les soutiens de Georges Fenech, Nora Berra et Emmanuel Hamelin. Ce vendredi, ils n'étaient pas là. Le député de la 11e circonscription a annoncé qu'ils l'avaient soutenu dans sa démarche de rester à Lyon. Mais il a également tenu à préciser que Force d'Avenir n'était pas une association créée avec eux (Hamelin a déjà créé ELAN et Berra Esprit Neuf). Quant aux tractations avec Havard pour qu'ils puissent réintégrer l'équipe de campagne, elles sont secrètes voire inexistantes...

Georges Fenech s'implante donc durablement à Lyon. Porte-flingue, candidat dans un arrondissement, c'est encore flou. "Mon choix n'est pas encore arrêté, ni sur l'arrondissement, ni sur ma position sur la liste. Il faut cependant que je sois éligible et fléché pour la Métropole".
Michel Havard avait jusque là un adversaire coriace. Il faudra désormais compter sur un partenaire décidé.



Tags : fenech | municipales lyon |

Commentaires 17

Déposé le 21/06/2013 à 22h15  
Par jjppbb Citer

Il est vraiment curieux ce Geoges ! Pourquoi ne cherche-t-il pas à revenir au conseil municipal à Givors ? N'est-ce pas non plus dans cette circonscription qu'il a été élu député ?
Mais bref, nous à Lyon on aime bien les lyonnais de souche : au moins on sait à qui on a affaire ( même si on ne l'aime pas trop ). On votera pour un gone, et s'il se débrouille mal, on mettra un autre gone à sa place lors des prochaines élections.

Déposé le 21/06/2013 à 17h52  
Par Denis Ribeyre 1 Citer

Jonathan a écrit le 21/06/2013 à 16h08

Je pense que vous confondez 2002 et 2007.En 2007,l'apport des communistes était proche du néant car Fenech avait plus de 25 points d'avance! (48% contre 23 pour le PS)
Quant à France Gamerre,son parachutage raté et la candidature dissidente de Guy Palluy ont été largement suffisants.

Mon cher Jonathan
Il n'y a aucune confusion dans les dates.
La seule question : Pourquoi le candidat communiste (Balme) a été retiré par Passi juste avant la clôture des candidatures du 1er tour alors que toute la gauche était présente ? Cela représente un potentiel de voix communiste de 10% qui ne sont pas allés voter au 1er tour affaiblissant mécaniquement le rapport droite/gauche au détriment du PS Gagneur adjoint socialiste du maire Passi d'où les 23% et par conséquences les 48% de Fenech placé grace à la manoeuvre sur orbite.
Quand à France Gamerre, Passi a tout fait pour encourager la candidature de Palluy, éliminant ainsi la gauche du 2ème tour. C'est la réalité !

Déposé le 21/06/2013 à 16h08  
Par Jonathan Citer

Denis Ribeyre 1 a écrit le 17/06/2013 à 17h31

Vous devez me confondre avec Luc Thomas. Je n'ai jamais été candidat lors des législatives de 2002.
Quand aux trois élections de Fenech, deux sont dues...aux communiste de GIVORS qui ont fait voter Fenech aux deuxième tour en 2007 et fait évincer France Gamere (PRG) en 2012.
Voilà pour la petite histoire : les communistes ne voulaient pas de député socialiste issu des communes de GIVORS ou GRIGNY.
Ajouter à celà que le couple Fenech et le couple Passi se fréquentaient en dehors de toute politique au grand damn de l'opposition élue et vous comprendrez beaucoup de choses.

Je pense que vous confondez 2002 et 2007.En 2007,l'apport des communistes était proche du néant car Fenech avait plus de 25 points d'avance! (48% contre 23 pour le PS)
Quant à France Gamerre,son parachutage raté et la candidature dissidente de Guy Palluy ont été largement suffisants.

Déposé le 17/06/2013 à 17h31  
Par Denis Ribeyre 1 Citer

Jonathan a écrit le 17/06/2013 à 15h38

Je pense aujourd'hui qu'il n'a plus grand chose à prouver étant donné qu'il a été élu 3 fois député.Je persiste à penser que vous avez été évincé en 2002 lors des Législatives et que vous n'avez pas digéré cette évinction.

Vous devez me confondre avec Luc Thomas. Je n'ai jamais été candidat lors des législatives de 2002.
Quand aux trois élections de Fenech, deux sont dues...aux communiste de GIVORS qui ont fait voter Fenech aux deuxième tour en 2007 et fait évincer France Gamere (PRG) en 2012.
Voilà pour la petite histoire : les communistes ne voulaient pas de député socialiste issu des communes de GIVORS ou GRIGNY.
Ajouter à celà que le couple Fenech et le couple Passi se fréquentaient en dehors de toute politique au grand damn de l'opposition élue et vous comprendrez beaucoup de choses.

Déposé le 17/06/2013 à 15h38  
Par Jonathan Citer

Denis Ribeyre 1 a écrit le 16/06/2013 à 08h05

Je n'ai aucune amertume seulement les regrets d'avoir fait confiance à un individu qui ne la méritait pas.
Je souhaite seulement apporter mon témoignage sur ce qui s'est passé à GIVORS entre l'arrivée du personnage et son départ.
L'histoire est une suite de répétition et des lyonnais avertis est préférable. L'homme est bouffi par une ambition qui dépasse ses compétences...
Voilà pour le constat.
La zizanie ne tardera pas à s'installer à Lyon et alors peut-être regarderez-vous ce qui s'est passé à GIVORS. Mais ce jour-là, il sera trop tard.
Cette prédiction vaut aussi pour la fédération UMP du Rhône. En effet, Fenech tout juste parachuté en politique, ne voulait-il pas être...président de la fédération départementale lors des élections internes en 2003 ?

Je pense aujourd'hui qu'il n'a plus grand chose à prouver étant donné qu'il a été élu 3 fois député.Je persiste à penser que vous avez été évincé en 2002 lors des Législatives et que vous n'avez pas digéré cette évinction.

Déposé le 16/06/2013 à 08h05  
Par Denis Ribeyre 1 Citer

Jonathan a écrit le 15/06/2013 à 13h40

Vous êtes aigri de ne pas avoir récupéré un siège de député en 2002?C'est votre droit mais ce commentaire ne vous honore pas.Si vous êtes aussi bon que vous le dites,présentez votre propre liste à Givors et on verra votre poids réel.

Je n'ai aucune amertume seulement les regrets d'avoir fait confiance à un individu qui ne la méritait pas.
Je souhaite seulement apporter mon témoignage sur ce qui s'est passé à GIVORS entre l'arrivée du personnage et son départ.
L'histoire est une suite de répétition et des lyonnais avertis est préférable. L'homme est bouffi par une ambition qui dépasse ses compétences...
Voilà pour le constat.
La zizanie ne tardera pas à s'installer à Lyon et alors peut-être regarderez-vous ce qui s'est passé à GIVORS. Mais ce jour-là, il sera trop tard.
Cette prédiction vaut aussi pour la fédération UMP du Rhône. En effet, Fenech tout juste parachuté en politique, ne voulait-il pas être...président de la fédération départementale lors des élections internes en 2003 ?

Déposé le 16/06/2013 à 00h03  
Par Nicolas Sègerie Citer

Givors est une des 58 communes du Grand Lyon, n'importe quel candidat honorable (et un score de 46%) l'est) dans l'une des 58 commune est recevable si démocratie locale a un sens !

Pour les thématiques engagées d'"autorité, sécurité, famille, solidarité et travail":

"autorité" on en a rudement besoin à toutes les échelles de la société et à tous les âges de l'éducation concernée par la sphère d'intervention municipale;

"sécurité" allez voir ce qui se passe dans certains quartiers dont le ratio en population ne permet pas d'expliquer l'oubli de tous les débats électoraux;

"famille" mono, séparées, recomposées, décomposées, "mixte" en culture ou en genre... il y a de quoi faire pour que les principes d'égalité devant le droit soient respecté et que toutes les conditions de l'exercice de l'Autorité Parentale Conjointe aient un sens;

"solidarité" car tous n'ont pas les mêmes "réseaux" pour éponger les effet de la crise;

"travail" car c'est un droit quand certains sont dans la protection et l'impunité.

Beaucoup de raisons de croire qu'il y a une lumière au bout du tunnel démocratique qui n'est pas fait seulement de "montées au front" par un état major aux décisions embourbées envers une soldatesque silencieuse et résignée au moyen d'une logistique inertielle sous une clameur monocorde ... mais aussi de valeurs qui ont un sens dans al vie de chacun et qui sont le ciment des "citoyens"... et de citoyens, il en faut toute sa variété qui ne soient pas que soldatesque !

Déposé le 15/06/2013 à 13h43  
Par Noelletess Citer

L'essentiel est l'union. Nous ne pouvons laisser détruire notre ville depuis deux mandats. Il faut reconquérir la mairie et la seule solution est l'entente entre tous et surtout de la droite. Il y aura déjà le FN, les millonistes, alors il ne faut pas qu'il y ait des anti machin ou truc, mais des POUR LYON.

Déposé le 15/06/2013 à 13h40  
Par Jonathan Citer

Denis Ribeyre 1 a écrit le 15/06/2013 à 09h05

Fenech, un atout pour Lyon ?
Fenech est aujourd'hui tout mielleux car il cherche à s'implanter à Lyon...pour occuper la première place. C'est exactement ce qu'il a fait à Givors à son arrivée. Comité de soutien puis comité de campagne pour les législatives 2002 puis association pour les municipales alors qu'il existait une association issue de la liste unique d'union de tous les opposants que je conduisais. Cette liste a fait le meilleurs score jamais réalisé par la droite sur la commune de Givors. Dix ans après avoir semé la zizanie par débauchage ou autres pratiques peu glorieuses, Fenech laisse un bilan catastrophique, à savoir : UMP éliminée des dernières cantonales dès le premier tour, UMP derrière le PC, le PS et le FN sur la commune lors des dernières législatives.
Mais Fenech est également un fanfaron incapable d'assumer les fonctions pour lesquelles il a été élu.
En effet, élu chef de file de l'opposition municipale, il n'a pratiquement jamais siégé au conseil municipal, ses rares apparitions se sont résumées à une présence silencieuses car il ne connaît rien aux affaires d'une commune. C'est pour cela qu'il a attiré Hamelin en lui proposant le poste de...président du groupe d'opposition.
Pour connaître davantage Fenech, allez sur le site de GIVORS INFO,

Vous êtes aigri de ne pas avoir récupéré un siège de député en 2002?C'est votre droit mais ce commentaire ne vous honore pas.Si vous êtes aussi bon que vous le dites,présentez votre propre liste à Givors et on verra votre poids réel.

Déposé le 15/06/2013 à 11h42  
Par lolo Citer

Force de droite a écrit le 14/06/2013 à 22h56

Parce que vous croyez que ce guignol d'HAVARD entouré de Has Been peut gagner ?,, ce n'est pas compliqué, regardez les photos, ses troupes ce sont les mêmes que celles qui ont perdu en 2007.

En 2007 havard a été élu mon brave

Déposé le 15/06/2013 à 09h05  
Par Denis Ribeyre 1 Citer

Fenech, un atout pour Lyon ?
Fenech est aujourd'hui tout mielleux car il cherche à s'implanter à Lyon...pour occuper la première place. C'est exactement ce qu'il a fait à Givors à son arrivée. Comité de soutien puis comité de campagne pour les législatives 2002 puis association pour les municipales alors qu'il existait une association issue de la liste unique d'union de tous les opposants que je conduisais. Cette liste a fait le meilleurs score jamais réalisé par la droite sur la commune de Givors. Dix ans après avoir semé la zizanie par débauchage ou autres pratiques peu glorieuses, Fenech laisse un bilan catastrophique, à savoir : UMP éliminée des dernières cantonales dès le premier tour, UMP derrière le PC, le PS et le FN sur la commune lors des dernières législatives.
Mais Fenech est également un fanfaron incapable d'assumer les fonctions pour lesquelles il a été élu.
En effet, élu chef de file de l'opposition municipale, il n'a pratiquement jamais siégé au conseil municipal, ses rares apparitions se sont résumées à une présence silencieuses car il ne connaît rien aux affaires d'une commune. C'est pour cela qu'il a attiré Hamelin en lui proposant le poste de...président du groupe d'opposition.
Pour connaître davantage Fenech, allez sur le site de GIVORS INFO,

Déposé le 14/06/2013 à 23h21  
Par ANTIFENECH Citer

Il ne reste pas à LYON pour Michel HAVARD : il est resté parce que sa circonscription va disparaitre et veut se faire élire à LYON, sur la 4ème circonscription de préférence (6ème en entier, 2/3 du 3ème et 1 pointe du 8ème), nuance....

Déposé le 14/06/2013 à 23h19  
Par Jonathan Citer

Je ne vois pas en quoi le lancement de cette association serait un problème pour Michel Havard. Au contraire,il aura besoin de toutes les voix de la droite pour gagner et Georges Fenech saura convaincre ses lieutenants de le suivre.Il vaut mieux à droite une pluralité d'opinions qu'une tendance monocorde.

Déposé le 14/06/2013 à 22h56  
Par Force de droite Citer

Parce que vous croyez que ce guignol d'HAVARD entouré de Has Been peut gagner ?,, ce n'est pas compliqué, regardez les photos, ses troupes ce sont les mêmes que celles qui ont perdu en 2007.

Déposé le 14/06/2013 à 19h24  
Par Nora Citer

GO HOME !

Déposé le 14/06/2013 à 18h13  
Par le gaulois est de retour Citer

Il arrive avec sa batterie de cuisine?

Déposé le 14/06/2013 à 17h43  
Par UMP Citer

La machine à perdre est en route, merci Monsieur Fenech... Il ne devait pas rentrer à Givors?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.