David Hallyday devant la justice lyonnaise pour une affaire de plagiat

David Hallyday devant la justice lyonnaise pour une affaire de plagiat
Photo DR.

Le chanteur est convoqué en référé au Tribunal de grande instance de Lyon lundi.

Il est poursuivi par Nacer, un auteur-compositeur-interprète lyonnais. Ce dernier accuse le fils de Johnny de plagiait dans la chanson "Tu ne m'as pas laissé le temps", sorti en 1999. Ce titre est l'un des plus gros succès du fils de David Hallyday, vendu à un million d'exemplaires. D'après Nacer, cette chanson comporte de très grandes similitudes avec un morceau qu'il aurait écrit en 1987, après le décès de son père. Un titre qu'il avait déposé à la Sacem.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jluc le 27/06/2013 à 17:44

Daviid tres bon auteur compositeur et n a besoin de personne

Signaler Répondre

avatar
Thermopilepoil le 21/06/2013 à 18:26
Leonidas a écrit le 17/06/2013 à 18h35

Les personnes ne veulent plus travailler,c'est plus facile de prendre un avocat,encore !!!!!

Vous parlez de David Hallyday ? Parce qu'il semblerait que le Nacer en question ait de bonnes raisons de contester...

Signaler Répondre

avatar
bilboid le 19/06/2013 à 12:07

Qui écoute David Halliday aussi...(?)

Signaler Répondre

avatar
sylvie69 le 18/06/2013 à 09:05

14 ans après!!!. je dit qu'il a juste besoin de fric

Signaler Répondre

avatar
no comment le 18/06/2013 à 07:36

À la justice de trancher

Signaler Répondre

avatar
Leonidas le 17/06/2013 à 18:35

Les personnes ne veulent plus travailler,c'est plus facile de prendre un avocat,encore !!!!!

Signaler Répondre

avatar
marremarre le 17/06/2013 à 18:18
Jedoute a écrit le 17/06/2013 à 14h06

ok et le type met plus de 14 ans pour se rendre compte du pseudo plagiat et attaquer ? peu crédible

quel batard ce nacer mdr

Signaler Répondre

avatar
Jedoute le 17/06/2013 à 14:06

ok et le type met plus de 14 ans pour se rendre compte du pseudo plagiat et attaquer ? peu crédible

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.