Municipales 2014 : Le téléphérique urbain, pari aérien du centriste Eric Lafond

Municipales 2014 : Le téléphérique urbain, pari aérien du centriste Eric Lafond
Photo d'illustration - DR

Les Lyonnais pourraient bientôt voir pousser d’immenses œufs suspendus à
des câbles au-dessus de leurs fenêtres. C’est en tout cas le souhait
d’Eric Lafond.

Eric Lafond (au centre) entouré de son équipe de campagne - LyonMag.com
Eric Lafond (au centre) entouré de son équipe de campagne - LyonMag.com

Ce centriste sans étiquette a fait du transport son cheval de bataille dans la course aux municipales de 2014. "La ville est actuellement congestionnée et saturée, constate l’élu du 3e arrondissement. Il faut donner de l’air aux Lyonnais qui souffrent de pollution, en optimisant l’existant et en créant des infrastructures répondant aux nouvelles normes écologiques." Le candidat à la mairie de Lyon a donc voulu prendre de la hauteur pour présenter ce jeudi son projet de campagne : installer une ligne d’aérotram entre Rhône et Saône. Même si ce terme paraît incongru, il ne s’agit rien de moins que d’un téléphérique urbain.

Ce transport aérien composé de cabines suspendues à quelques poignées de mètres au-dessus du sol s’inscrit dans une politique d’innovation et de contrainte budgétaire. "C’est un outil efficace, 9 à 10 fois moins onéreux que le métro et dont le coût d’exploitation est extrêmement faible" justifie Eric Lafond, convaincu que ce mode de transport "représente l’avenir." L’élu centriste souhaite permettre aux Lyonnais de rallier la cité internationale à la gare de Perrache, deux lieux d’échange disposant de parkings relais, en 20 minutes grâce à ce dispositif déjà testé à Londres, Barcelone ou New York. Un tracé de 6 kilomètres est ainsi envisagé, passant notamment par les quartiers pentus de la Croix-Rousse et de Fourvière, accessibles l’un à l’autre en 8 minutes.

65 millions d'euros pour s'envoyer en l'air

Sept stations (Tête d’or, Gros Caillou, Fort St Jean, Fort Loyasse, Cimetière Loyasse, St Irénée et Perrache) sont inscrites dans ce projet qui nécessiterait 65 millions d’euros d’investissement, exclusivement à la charge du SYTRAL. Mais même si ce mode de transport se veut ambitieux, il peut être à l’origine de nuisances visuelles. "Nous avons choisi une technologie bicâble permettant d’implanter des poteaux tous les 300 à 400 mètres, tempère le candidat aux municipales. Les piliers seront d’ailleurs présentés comme des murs végétaux afin de préserver l’esthétique."

Et pour ce qui est de la vue que pourraient avoir les passagers des œufs mobiles sur les nombreux appartements de l’agglomération ? "Vous pourrez être nu sur votre terrasse qu’on ne vous verra pas, promet Lafond. Les cabines vont à une vitesse telle que l’œil n’a pas le temps de fixer une image." A une allure oscillant entre 18 et 22 km/h, une capacité de transport de 4000 personnes par heure et une fréquence d’une cabine par minute, cet aérotram aspire à toucher près de la moitié de la population lyonnaise.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
florian le 14/03/2014 à 18:18

rien ne vaut le metro prolonger les ligne de metro et tram

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 16/07/2013 à 19:45

Une belle idée comme le Vaporetto qui a réglé les problèmes d'accès à Confluence et remplacé le métro.

Signaler Répondre

avatar
BP le 25/06/2013 à 15:10

Concernant le passage éventuel des Cabines devant les façades d'appartements, il y a lieu d'apporter deux précisions utiles:
- chaque bas de cabine (12 à 18 places), est en matériau opaque, sur plus d'un mètre de hauteur, ce qui interdit aux passagers de voir en contrebas des habitations (sur les balcons);
- par ailleurs, la vitesse de ces dernières: 6m/s, ne permet pas à l'oeil nu de définir précisément l'image, car la vue défile en moins 1/6 s (temps trop court pour fixer l'image sur la rétine).
En conséquence, l'indiscrétion visuelle, depuis les cabines vers l'extérieur, est très limitée. Bernard Pichon.

Signaler Répondre

avatar
bolbi le 22/06/2013 à 17:02

Un article qui de toute évidence veut faire passer cet aérotram pour une idée farfelue ... tandis qu'en Allemagne à Constantine ou bien à Medellin, ces transports sont d'une grande utilité pour un coût dérisoire .... tandis qu'en France on préfère construire des rocades payantes et ainsi continuer de nous faire payer le défaut d'investissement dans les transports en pétrole made in TOTAL ... pas étonnant que cette entreprise fonctionne si bien ...

Signaler Répondre

avatar
Not bad, to be continued. le 21/06/2013 à 10:31

Une idée innovante, pour une fois ! (comme quoi, il peut y avoir du bon de tous les côtés ;) N'en déplaise à ceux qui aiment tant cracher sur son voisin)

Même si la question de la vitesse est maladroitement tournée et qu'il faudrait en effet résoudre ce problème de "voyeurisme" :p

Not bad, not bad !

Signaler Répondre

avatar
Bill le 20/06/2013 à 21:35

On a pas 400 millions d'euros pour un métro ou un grand stade, c'est plutôt bien vu. Innovant et ça lance le débat.

Signaler Répondre

avatar
Plouf30 le 20/06/2013 à 21:25

A 20 km/h on ne peut pas fixer une image. Fichtre alors, il faut d'urgence enlever toute la signalisation routiere indiquant les villes et leurs distances ou contenant plus de 5 mots ! Et si le but est de mater une personne a poil comme il le suggère -etrange choix d'exemple pour un homme politique au passage - , je suis sur que certains sont près à faire de la gym occulaire ;)

Signaler Répondre

avatar
Mouais le 20/06/2013 à 18:15

Sceptique comme son argument qu'à 20km/h on ne peut pas fixer une image.
Il est jamais allé au ski ce monsieur.
Tu vois très bien les skieurs, qui eux, sont en mouvement , alors des gens imobiles sur une terrasse.....
Enfin bon............ pourquoi pas même si je pense que c'est un peu long comme moyen de transport. S'il faut mettre 1/2 h pour faire les 7 arrets (20min de pur transport +10min d'arret cumulé sur les 7 stations) ça vaut pas le coup!!!!

Signaler Répondre

avatar
OhWait le 20/06/2013 à 17:10

L'idée n'est pas mauvaise, en banlieue. Parce que visuellement ces cabines sont une horreur. Alors pourquoi pas entre Confluence et Gerland, ou de Caluire à la Tête d'Or, ou de Fourvière à Vaise. Mais guère plus...
Et puis se retrouver avec des inconnus imbibés d'alcool ou des chances pour la France, non merci...

Signaler Répondre

avatar
sam le 20/06/2013 à 16:39

prefere un metro entre st paul et part dieu

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.