Municipales à Lyon : les radicaux de gauche sont "loyaux mais pas des béni oui-oui"

Municipales à Lyon : les radicaux de gauche sont "loyaux mais pas des béni oui-oui"
Azedine Haffar, Thierry Braillard, Sandrine Frih et Cédric Rousset - LyonMag.com

Le Parti Radical de Gauche du Rhône a présenté vendredi sa nouvelle campagne nationale d’adhésion.

LyonMag.com
LyonMag.com

Les représentants ont misé sur des affiches et tracts avec un slogan simple "Je suis radical de gauche" et des portraits coupés entre des militants et des personnalités historiques ayant fait partie du mouvement. C’est le cas de Georges Clemenceau ou encore Jean Moulin. Le député Thierry Braillard a également prêté son visage à la campagne en posant aux côtés d’Edouard Herriot. "L’idée est de montrer que ce parti a une histoire et un avenir", insiste Sandrine Frih, présidente du PRG du Rhône. "Il faut qu’on grossisse les rangs pour dépasser l’image d’un parti d’élus", ajoute-elle. Aujourd’hui en France, les radicaux de gauche comptent 10 000 adhérents en France, 800 dans la région Rhône-Alpes et près de 200 dans le Rhône.

Cette présentation était également l’occasion d’évoquer les prochaines échéances électorales, à savoir les municipales. La fédération a d’ores et déjà pris rendez-vous pour la rentrée avec une soirée au cours de laquelle elle présentera son programme où figureront quatorze propositions. Gérard Collomb sera d’ailleurs convié à cette date. "Les négociations à Lyon n’ont pas encore commencé", explique immédiatement Cédric Rousset, vice-président, insistant également sur le fait que les radicaux de gauche devront être considérés comme "des alliés et pas comme des ralliés" ne cherchant pas "que des places sur les listes".
Du côté du Grand Lyon, "il y a eu des contacts avec les partenaires de gauche", assure Azedine Haffar, vice-président. Le parti souhaite ainsi réclamer deux têtes de liste : Eric Pommet à Sainte-Foy-lès-Lyon et Yves-Jean Quintin à Grigny.

Dans la campagne des municipales, l’adjoint aux Sports à la Ville de Lyon se dit "à disposition" même si en début de semaine il a déclaré ne pas vouloir briguer un nouveau mandat d’adjoint. "On s’inscrit dans la majorité et la continuité", insiste t-il affirmant que les radicaux de gauche sont "fiers du bilan de la majorité" mais qu’il faut tout de même "donner un nouveau souffle avec des têtes et des idées nouvelles".
"Les radicaux ont cette qualité d’être loyaux(…) mais pas des béni oui-oui", a résumé Thierry Braillard mettant en avant l’exemple des emplois d’avenir et le manque d’implication des collectivités territoriales.  "La Ville et le Grand Lyon doivent s’intéresser plus à la création de ces emplois. Il faut que tout le monde fasse l’effort".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ERREUR le 01/07/2013 à 22:08

Que des planqués ces radicaux de gauche.A la soupe, à la soupe.........

Signaler Répondre

avatar
Républicain le 29/06/2013 à 10:22
Nathalie Duprés a écrit le 28/06/2013 à 16h22

On rêve sur 4, deux salariés du groupe (notamment à la Région). Le PRG est inexistant aussi bien dans la société, dans les associations,...et l'année dernière ce n'est pas Thierry Braillard qui a été élu à l'assemblée mais Gérard Collomb. Alors un député c'est deja trés bien non....

Oui le Prg peut compter!
D'ailleurs, au gouvernement le Ministre dont on se souviendra le mieu de l'action est Radical.
qui sait, la campagne va peut être faire apparaitre une Christiane Taubira lyonnaise!

Nous serons derrière elle!

Signaler Répondre

avatar
Françoise, Lyon le 29/06/2013 à 10:17
Nathalie Duprés a écrit le 28/06/2013 à 16h22

On rêve sur 4, deux salariés du groupe (notamment à la Région). Le PRG est inexistant aussi bien dans la société, dans les associations,...et l'année dernière ce n'est pas Thierry Braillard qui a été élu à l'assemblée mais Gérard Collomb. Alors un député c'est deja trés bien non....

Nathalie faut pas s'énerver!
La plupart des partis politiques disposent bien de nombreux permanents professionnels pour des missions parfois étonnantes.

Au moins, le prg porte des idées pertinentes parce que bon nombre d'entre elles font ou on fait la République.
Dans la période que nous vivons je crois qu'on pourrait donner un peu plus d'attention à leur discours.

J'espère qu'ils parleront fort dans la campagne.

Signaler Répondre

avatar
binome le 29/06/2013 à 08:35
gérard a écrit le 29/06/2013 à 04h36

deux têtes de liste ! Ca c'est un parti audacieux !

A la fois ils ne sont que deux dans le Rhône, c'était difficile de les départager...

Signaler Répondre

avatar
gérard le 29/06/2013 à 04:36

deux têtes de liste ! Ca c'est un parti audacieux !

Signaler Répondre

avatar
citoyen Lyon 7 le 29/06/2013 à 01:37
emilelyon a écrit le 28/06/2013 à 22h16

Le Parti Radical de Gauche, le parti de Bernard Tapie, de Thierry Meyssan ? Sinon des idées ?

Le Parti Radical de Gauche porte une belle idée sur laquelle nous pourrons nous entretenir. Celle du Solidarisme, la doctrine qui inspira les lois sociales de la notre République.
En lien étroit, les mouvements coopératifs et mutualistes sont l'une des traductions économiques et sociales de ce corpus idéologique et que le Parti Radical de Gauche soutient et promeut.

Aujourd'hui, on en parle avec le vocable à la mode d'économie sociale et solidaire. J'ose croire que les radicaux - de gauche - auront à coeur dans cette campagne de porter la pertinence de cette orientation qui trouvera toute son utilité (économique, sociale et politique) auprès d'une grande partie de la population lyonnaise.

Au plaisir d'échanger avec vous sur les idées et non pas sur Bernard Tapie que je laisse bien volontiers comme argument à ceux qui ont quelque difficulté à promouvoir les idées qu'ils prétendent appeler et chérir.

Signaler Répondre

avatar
gone le 28/06/2013 à 22:33

qui c'est Braillard ?

Signaler Répondre

avatar
Martine69 le 28/06/2013 à 22:18
Lucien a écrit le 28/06/2013 à 19h07

Dans le sillage de leur mentor, le grand kalife coupeur de tête. Ces gens ont du suivre la même université du rire !

Oui non mais c'est certain vous n'êtes pas des béni oui oui...
Il suffit d'observer votre comportement sur les sujets important et vos votes lors des conseils municipaux !

Vous avez le zèle du béni oui oui, qui est certain de ne pas en être un !

Vous allez voir l'année prochaine, les électeurs vont vous faire retourner dans votre bac à sable.

C'est marrant j'ai deja entendu ça quelque part!
Pendant la campagne des legislatives, avant le premier tour, ensuite apres pr le second tour. Puis pour le recours constitutionnel, et puis après votre décullotée on entend "y a plus de justice".
Les radicaux de gauche de lyon pèsent. Face au fachisme, face à l'integrisme, les radicaux démocrates et républicains seront toujours la pour défendre la république. Ne vous en déplaise.

Signaler Répondre

avatar
emilelyon le 28/06/2013 à 22:16

Le Parti Radical de Gauche, le parti de Bernard Tapie, de Thierry Meyssan ? Sinon des idées ?

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 28/06/2013 à 19:07

Dans le sillage de leur mentor, le grand kalife coupeur de tête. Ces gens ont du suivre la même université du rire !

Oui non mais c'est certain vous n'êtes pas des béni oui oui...
Il suffit d'observer votre comportement sur les sujets important et vos votes lors des conseils municipaux !

Vous avez le zèle du béni oui oui, qui est certain de ne pas en être un !

Vous allez voir l'année prochaine, les électeurs vont vous faire retourner dans votre bac à sable.

Signaler Répondre

avatar
Martine69 le 28/06/2013 à 18:45

Très belle campagne d'adhesion!
Les radicaux de gauche ont toujours représenté l'humanisme, la solidarité, la laicité et l'engagement européen!

Signaler Répondre

avatar
Roberto le 28/06/2013 à 18:43

Le PRG compte à Lyon!!

Signaler Répondre

avatar
passade le 28/06/2013 à 17:08
Nathalie Duprés a écrit le 28/06/2013 à 16h22

On rêve sur 4, deux salariés du groupe (notamment à la Région). Le PRG est inexistant aussi bien dans la société, dans les associations,...et l'année dernière ce n'est pas Thierry Braillard qui a été élu à l'assemblée mais Gérard Collomb. Alors un député c'est deja trés bien non....

Partial ce commentaire car Braillard existe bien politiquement à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Nathalie Duprés le 28/06/2013 à 16:22

On rêve sur 4, deux salariés du groupe (notamment à la Région). Le PRG est inexistant aussi bien dans la société, dans les associations,...et l'année dernière ce n'est pas Thierry Braillard qui a été élu à l'assemblée mais Gérard Collomb. Alors un député c'est deja trés bien non....

Signaler Répondre

avatar
césur le 28/06/2013 à 13:25

pas des béni oui oui ? vous êtes vraiment sûrs ?

complètement inféodés à COLLOMB
ça oui oui !

et puis quand on est "frères" on ne se fait pas la guerre, au contraire, on le constate tous les jours dans notre métropole, et si c'était pour la bonne cause, à la rigueur, on pourrait l'admettre, mais voilà ..... les fins justifient le moyen personnel pour se survivre à soi même dans les mandats en cumul de préférence pour concentrer tous les pouvoirs et le lobbying qui va avec

avec tous le personnel de cirage qui va avec ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.