Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Michel Aulas et Bafé Gomis - LyonMag

OL : un rendez-vous pour crever l’abcès entre Aulas et Gomis

Jean-Michel Aulas et Bafé Gomis - LyonMag

Jean-Michel Aulas voulait à tout prix vendre son attaquant avant le 1er juillet, avant la clôture de l’exercice fiscal.

A grands renforts de déclarations sans retenue sur Twitter, le président de l’Olympique Lyonnais a tout fait pour dégoûter un peu plus Bafé Gomis.
Sauf que ce dernier n’a pas cédé, et c’est finalement Anthony Martial, jeune prodige du club, qui a été cédé à la hâte à Monaco. Là encore, la rancœur de JMA transpirait dans le communiqué du club qui n’hésitait pas à mettre en exergue Gomis comme principal fautif dans l’affaire.
Et alors que les supporters de l’OL prenaient partie sur les réseaux sociaux, insultant copieusement les deux camps, Bafétimbi Gomis a envoyé une pique dans la nuit de dimanche à lundi. Lui qui était resté si discret, s’est fendu d’un "Reprise aujourd'hui, prêt à rugir de nouveau !!!" accompagné d’une photo de lion.

Alors avant de rejoindre ses partenaires à Tignes, l’attaquant des Bleus va devoir passer dans le bureau de son employeur ce lundi matin. Retrouvailles glaciales en perspective, la relation entre les deux hommes est déjà brisée depuis le dernier mercato hivernal.
Dans l’Equipe, Aulas déclarait ce lundi : "Si le transfert de Gomis aurait évité le départ de Martial ? Complètement ! Et j’avais vraiment l’impression, voire la conviction, qu’on pouvait convaincre Bafé. Le président de Swansea est venu à Lyon pour signer l’engagement et on a vérifié que la proposition était supérieure à ce que Bafé perçoit à Lyon. Ca devient plus un problème de comportement que sportif. Je n’imagine pas qu’il aille contre son intérêt".
L’OL cherchait jusque là à se séparer de Gomis pour des raisons uniquement financières. Même s’il y a le couperet d’un départ gratuit l’été prochain (le joueur est en fin de contrat), le club semble surtout déterminé à laver l’affront qui lui a été fait en obligeant son joueur à partir rapidement. Même chez un second couteau de Premier League.



Tags : ol | olympique lyonnais | gomis | aulas |

Commentaires 3

Déposé le 01/07/2013 à 13h59  
Par ah bon Citer

Oh vous commencez à plaindre des joueurs qui touchent 350.000e par mois alors que d'habitude tout le monde s'offusque de cette situation.
Il faudrait accorder vos discours .
Pour info, on ne pousse pas gomis au chômage non plus, car seulement des propositions avec un salaire plus élevé lui sont proposées ce qui est le cas à swansea et à kiev.
Alors excuser moi de ne pas être d'accord avec vous mais c'est ainsi la vie d'un footballeur pro !!!!!

Déposé le 01/07/2013 à 11h12  
Par gomisn: de la chair à canon Citer

La bourse ou la vie a écrit le 01/07/2013 à 10h47

Il faut croire que les finances ne sont pas brillantes pour en arriver à de telles discussions de fond de tiroir.
Le stade se fera en Algeco ou en paille comme pour les trois petits cochons.

c'est exactement cela !
mais on a sous les yeux un aspect de ce petit patron qui laisse perplexe sur ses qualités humaines et ses soi disant immmmenses talents de gestionnaire

Déposé le 01/07/2013 à 10h47  
Par La bourse ou la vie Citer

Il faut croire que les finances ne sont pas brillantes pour en arriver à de telles discussions de fond de tiroir.
Le stade se fera en Algeco ou en paille comme pour les trois petits cochons.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.