Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Tour préliminaire de la Ligue des Champions : quel meilleur tirage possible pour l’OL ?

Photo d'illustration - DR

C’est ce vendredi à 12h que le tirage au sort du 3e tour préliminaire de la plus prestigieuse compétition européenne aura lieu. L’Olympique Lyonnais peut tomber contre cinq adversaires, tous à sa portée, normalement.

Avec la réintégration surprise de Fenerbahce jeudi, Bursaspor n'est plus un adversaire potentiel de l'OL. C'est finalement le PAOK Salonique qui est rétrogradé et qui pourrait poser quelques (petits) problèmes aux joueurs de Rémi Garde.
Le club hellénique a fini deuxième du dernier championnat mais ne compte aucune star dans son effectif. Le capitaine Pablo Garcia a certes joué au Real Madrid mais c'était à l'époque où la Maison n'était pas si Blanche (Gravesen, Diogo and co...). Pour le reste, c'est le vide intersidéral. L'OL devra jouter avec quelques internationaux grecs. C'est surtout l'ambiance du match au Toumba Stadium qui promet d'en mettre plein les yeux aux Lyonnais.
Petite déception, même si Lyon tombe sur le PAOK, les supporters n'auront pas la chance de croiser la route de Charles Itandje. L'ancien gardien fantasque de Lens a été prêté cet été en Turquie...

Second "gros" morceau en vue pour Lyon, les Grasshopper de Zürich. Les sauterelles ont terminé deuxième la saison passée, non loin de Bâle, le champion suisse.
Encore une fois, l’effectif helvète est très faible. Le plus connu reste Johan Vonlanthen, ancien grand espoir de la sélection, qui avait pris sa retraite de joueur. Revenu à la compétition après une année sabbatique, il pourrait bien essayer de se surpasser contre Lyon. Lisandro et Lacazette eux pourraient croiser un autre visage connu, celui de Stéphane Grichting, ex-défenseur de l’AJ Auxerre.

La vraie inconnue peut venir des Red Bull Salzburg, tentative pour le moment ratée des patrons de la boisson énergisante de construire un club performant en Europe.
Après une naissance en fanfare (Trapattoni et Matthäus sur le banc), Salzburg a vite dû se résoudre à n’exister qu’en Autriche. Le club n’a même pas fini premier l’an dernier. Mais il peut tout de même compter sur quelques individualités comme le défenseur Isaac Vorsah ou l’ancien serial-buteur des jeunes de Barcelone Jonathan Soriano qui sort d’une saison très prolifique avec Salzburg.

Les deux derniers clubs sont probablement les meilleurs tirages possibles pour l’équipe de Rémi Garde.
Le FC Nordsjaelland, lui aussi arrivé deuxième l’an dernier dans le championnat norvégien, est un adversaire très faible sur le papier. Avec leur effectif essentiellement nordique, les "Tigres Sauvages" risquent de faire pâle figure face au Lyon.

Enfin, le Zulte Waregem est, comme son nom ne l’indique pas vraiment, le dauphin surprise du champion de Belgique.
Habitué ces dernières années aux bas-fonds du classement, le club devrait difficilement se remettre d’une saison miraculeuse. Avec aucun joueur reluisant sous la main, l’entraîneur Francky Dury doit prier pour ne pas tomber sur l’OL.

Le match aller aura lieu le 30 ou 31 juillet, le retour le 6 ou 7 août prochain.



Tags : ol | olympique lyonnais | ligue des champions |

Commentaires 1

Déposé le 22/07/2013 à 12h11  
Par alasco09 Citer

Lyon est mon club prefere et est le seul club français qui fait trembler les grands de l'Europe donc je prie pour que l'OL retrouve la CI

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.