Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Benjamin Biolay, dernier artiste des Nuits de Fourvière 2013 - Lyonmag

Biolay à domicile en clôture des Nuits de Fourvière

Benjamin Biolay, dernier artiste des Nuits de Fourvière 2013 - Lyonmag

Le chanteur de Villefranche-sur-Saône était à l'affiche de l’Éclat Final du festival lyonnais mercredi soir en compagnie de Fatoumata Diawara et des Tistics.

C'est la longiligne Malienne qui a ouvert cette dernière nuit musicale sur la colline qui prie. Vêtue d'une tenue rouge avec une robe en coquillages, la chanteuse a montré son implication dans la cause des femmes africaines et pour la paix au Mali. "On a tous le sang rouge" précise la jeune femme qui n'a pas compté l'énergie qu'elle a mis dans ses chansons exotiques, dont une baptisée Clandestin. Faisant tournoyer ses cheveux en souriant toutes dents dehors, Fatoumata a même enseigné à l'assemblée quelques notions de danses d'Afrique, à base de jeté de jambes ou de maîtrise du bassin.
Ce sont ensuite les 12 Tistics qui ont pris la relève pour un spectacle au concept humoristique : traduire les plus grands standards anglo-saxons et les chanter en français. L'exercice est sympathique, et l'on se rend compte du ridicule de certaines paroles, du coup sur scène, les interprètes se livrent à de vraies saynètes bien rôdées. Michael Jackson y passe avec Billie Jean, les Beatles avec Hello Goodbye, les Eagles avec Hotel California, les Spice Girls avec Wannabe, les Pink Floyd avec The Wall ou Ella Fitzgerald avec Fever (hilarante). Le rendu, intitulé Les Franglaises, a beaucoup fait rire les ruines antiques qui en redemandait.
Benjamin Biolay a enfin clôturé la nuit en venant défendre Vengeance, son dernier album. Accompagné de quatre musiciens, le caladois a débuté avec Sous Le Lac Gelé, puis s'est enfoncé dans son habituelle noirceur lymphatique mais plus agressive depuis Vengeance. Il incitait le public à agiter les bras et chantait comme à son habitude la bouche collée au micro, entre deux pauses cigarette. Marlène Déconne a eu droit à une grosse intro, Confettis était dédiée au public lyonnais, puis Profite a enflammé le public, bien portée par les cordes et la batterie et un Biolay qui chantait les parties interprétées par Vanessa Paradis sur le disque. D'anciens titres ont également joués, comme Los Angeles, écrite "à deux cent mètres d'ici à vol d'oiseau", et bien entendu Lyon Presqu'île ("c'est nous!"). Benjamin Biolay, crooner déguisé, s'est également permis d'émouvoir l'assistance avec ses chansons qui reposent sur sa voix, comme Ton Héritage, sur laquelle les instruments entraient l'un après l'autre par dessus le piano. Une belle pluie de coussins a sanctionné son concert. "Les coussins sont verts, à part ça tout va bien, merci" a conclut le chanteur fan de l'OL.
Les coussins justement, on pouvait repartir avec ce soir là, puisque le festival s'arrête là pour cette année. L'équipe des Nuits, déguisée pour l'occasion, a fêté cela par une grande clameur en coulisses avant de venir sur scène pour une bataille de coussins avec le public du Grand Théâtre qui partait. Mais nous étions déjà en août, et il faudra attendre l'an prochain pour retrouver les Nuits de Fourvière.



Tags : Fatoumata Diawara | Tistics | Franglaises | Benjamin Biolay | Vengeance | nuits de fourviere | 2013 | concert |

Commentaires 5

Déposé le 02/08/2013 à 11h01  
Par eva63 Citer

La prestation de Benjamin Biolay était magnifique, bravo à ses musiciens et merci à Benjamin pour ce beau moment ; dommage peut être qu'il ne partage pas plus avec son public mais peu de chaleur humaine des tribunes, le public lyonnais est connu pour être un peu froid ; le final était parfait et tout le monde s'est lâché (enfin!). et je partage l'avis d'Alex, BB est un grand artiste et sa prestation sur A l'origine est toujours exceptionnelle, concert après concert. JE L'AIME ;-)

Déposé le 01/08/2013 à 15h08  
Par Kaamiye Citer

J'ai beaucoup apprécié ce concert, notamment Les Franglaises, découverte qui m'a enchantée, et Fatoumata Diawara, exceptionnelle et magnifique. La diversité était à l'honneur, et c'était bienvenu.
Quant à Biolay, tout le monde dit qu'il chante tout bas, ce qui est vrai sur disque, mais là, j'ai trouvé le son extremement fort, et c'était vraiment dommage (et dommageable, car on apprécie forcément moins la musique). D'autant plus que ce n'était pas aussi fort pour les 2 premiers spectacles.
Et au final, on sent que les coussins ont bien vécu : j'ai eu mal aux fesses toute la (longue) soirée !

A l'année prochaine !

Déposé le 01/08/2013 à 12h27  
Par STR Citer

Quelle bellle édition 2013 !

Déposé le 01/08/2013 à 01h50  
Par Corinne Citer

Super concert une belle ambiance, des morceaux intimistes et d'autres plus rocks, Benjamin Biolay sombre par moment mais dialoguant aussi avec son public, des morceaux émouvants sur sa voix de crooner...
j'ai adoré les Tistics, dont la prestation a été applaudie debout, à revoir dans une salle plus intimiste.

Déposé le 01/08/2013 à 01h33  
Par alex Citer

Un grand artiste ce Biolay, il y a quelque chose qui traverse sa prestation , un truc que seul les vrais artistes ont, bravo , continu!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.