Accident mortel de l'A43 : le chauffard lyonnais convoqué devant le parquet

Accident mortel de l'A43 : le chauffard lyonnais convoqué devant le parquet
Photo d'illustration - LyonMag

Son état de santé a permis au procureur de la République de le remettre en garde à vue.

Une fois sorti de l'hôpital mardi, l'automobiliste lyonnais de 54 ans a été conduit au peloton autoroutier de la Verpillière. Les gendarmes cherchent toujours à comprendre comment il a pu prendre l'A43 à contresens puis rentrer dans une Clio contenant six passagers à hauteur de Vaulx-Milieu en Isère. Trois d'entre eux sont décédés dont un bébé de 21 jours, les trois autres avaient été blessés mais leurs jours ne sont plus en danger.
La mère du bébé décédé a obtenu une ITT de plus de trois mois. Quant à sa soeur cadette, elle s'est vue prescrire une ITT supérieur à 45 jours.

Si la consommation avérée d'alcool et de stupéfiants du chauffard peut expliquer en partie son parcours, il subsiste quelques zones d'ombres. Une contre-analyse de ces résultats pourrait déjà avoir lieu. Quant à la thèse du conducteur (ce dernier a expliqué partir de Villeurbanne pour aller à Lyon mais s'était rendu compte de son erreur et avait fait demi-tour), elle pourrait être contredite par le procureur qui a indiqué que des enregistrements vidéo prouveraient plutôt qu'il est sorti d'une aire d'autoroute à contresens.

L'homme, déjà condamné il y a un an et demi pour conduite sous l'emprise de l'alcool, sera présenté au parquet jeudi matin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.