OL : Gomis, "déçu", réaffirme qu'il ne prolongera pas

OL : Gomis, "déçu", réaffirme qu'il ne prolongera pas
Bafé Gomis - LyonMag.com

Dans un entretien accordé à l'émission Canal Football Club, sur Canal Plus, diffusé dimanche, l'attaquant de l'OL, Bafé Gomis a confirmé qu'il ne prolongera pas avec l'Olympique Lyonnais.

"Aujourd'hui, après ce qui a été fait et dit, que je ne rentrais pas dans le projet sportif et économique, il n'est pas envisageable de discuter de prolongation. Je ne pense pas que je prolongerais mon aventure à Lyon. J'arrive dans la peau d'une recrue de complément, un peu par défaut, et j'essaierais de m'intégrer au plus vite à ma nouvelle équipe", a-t-il dit au journaliste Pierre Menes. Gomis a confié n'avoir pas communiqué directement avec Jean-Michel Aulas durant ce bras de fer qui a été le fil rouge du mercato de l'OL. "Pendant la mise à l'écart, je n'ai pas souhaité communiquer et j'attendais qu'un accord soit trouvé avec Newcastle. Je lui ai envoyé un texto en lui disant que je verrais si un accord était trouvé sinon nous nous parlerions à la fin du mercato", a expliqué l'avant-centre qui est aussi revenu sur la négociation avortée avec Newcastle.

"J'ai donné mon accord à Newcastle. J'avais ciblé deux clubs, Newcastle et l'OM. L'OM ne s'est pas entendu avec Lyon. J'ai discuté avec le coach de Newcastle et nous avons trouvé un accord. Le club anglais a fait une première offre refusée (8 millions d'euros plus deux) puis est revenu vers moi en me demandant un effort salarial. Je n'avais rien demandé. C'est l'OL qui me demandait de partir. C'était donc à Lyon ou à Newcastle de faire l'effort. La manière dont je me suis retrouvé en CFA m'a beaucoup déçu et dérangé. C'est pour cela que je n'ai pas vraiment voulu faire cet effort", a expliqué Gomis désormais tourné vers l'avenir et la saison à jouer avec l'Olympique Lyonnais. "Il n'y a pas de conflit. Aujourd'hui, on doit rebosser main dans la main. Je suis déçu mais je suis content de retrouver les terrains. J'arrive sur la pointe des pieds, sans rien revendiquer et je prendrais ce que l'on me donnera", a confié le joueur.

Samedi, Bafé Gomis a joué à Vesoul avec la réserve pour reprendre le rythme en CFA aux côtés de Jimmy Briand lequel a marqué l'un des trois buts de la victoire de l'OL (3-2).

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@ lebron le 10/09/2013 à 08:35
LEBRON a écrit le 10/09/2013 à 08h15

DEHORS GOMIS tu as bien besoin des avocats de Aulas quand tu es en garde à vu pour viol !!!!! en réunion et tu n'as aucune reconnaissance de toute façon on t'attend Gerland et ne te loupe pas .

dehors LEBRON - la BRUTE et LE TRUAND

compris ?

Signaler Répondre

avatar
LEBRON le 10/09/2013 à 08:15

DEHORS GOMIS tu as bien besoin des avocats de Aulas quand tu es en garde à vu pour viol !!!!! en réunion et tu n'as aucune reconnaissance de toute façon on t'attend Gerland et ne te loupe pas .

Signaler Répondre

avatar
au pseudo JEAN MIMI le 09/09/2013 à 14:29
Jean-Michel a écrit le 09/09/2013 à 13h49

Un type qui préfère sacrifier un an de carrière d'une durée limitée en prétextant qu'il ne voulait pas toucher moins, en dit long sur la mentalité du joueur.

pauvre JEAN MICHEL peut être AULAS hélas

arrête ton cinéma - tu es prêt à tuer père et mère pour du fric
tu n'as que cela en tête
vite que tu rappatries ce qui dort dans tes comptes du Liechtenstein

tu fais la morale et tu n'en as pas une once
tu comporte comme un vaurien et comme tu as du fric tu penses que ça peut passer en achetant tout le monde .... mais c'est vrai qu'il y a de gens captifs de ton fric et de ton pouvoir - on va se refaire un petit 1789 ça ne pas tarder

Signaler Répondre

avatar
Jean-Michel le 09/09/2013 à 13:49

Un type qui préfère sacrifier un an de carrière d'une durée limitée en prétextant qu'il ne voulait pas toucher moins, en dit long sur la mentalité du joueur.

Signaler Répondre

avatar
remenber le 09/09/2013 à 13:33
samsam a écrit le 09/09/2013 à 11h11

Je sais pas si à 300 000 boules par mois tu peux vraiment te permettre d'exprimer tes états d'âmes ou encore d'être déçu...

A quand son procès ?,

Signaler Répondre

avatar
samsam le 09/09/2013 à 11:11

Je sais pas si à 300 000 boules par mois tu peux vraiment te permettre d'exprimer tes états d'âmes ou encore d'être déçu...

Signaler Répondre

avatar
LES FRANCAIS SONT DES VEAUX, sauf les élus le 09/09/2013 à 10:11

Bravo ! AULAS n'a jamais eu de rebelle face à la lui,

jusque là tout le monde lui cire les pompes par intérêt personnel

A quand un projet 4 août pour abolir les privilèges des pouvoirs et des abus de la classe qui nous gouverne, et qui se comportent en corrompus passifs pour acquérir ou entretenir ou augmenter encore le poids de disposer de leurs concitoyens pour leur payer ces privilèges ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.