Une nouvelle grève samedi dans les bibliothèques municipales de Lyon

Une nouvelle grève samedi dans les bibliothèques municipales de Lyon
Photo d'illustration - DR

Ceux qui auraient voulu emprunter des livres ce week-end devront certainement faire demi-tour les mains vides.

En effet, un préavis de grève a été déposé ce samedi à l'initiative de l'intersyndicale CGT/Sud collectivités locales et CGT-UGICT. Le mouvement proteste de nouveau contre le manque de moyens et demande également des embauches supplémentaires, avec notamment la mise en place d'une équipe de titulaires volants dans l'objectif de remplacer toutes les absences et à 100%.
Déjà en juin dernier, le personnel des bibliothèques de l'agglomération lyonnaise avait fait grève pour les mêmes revendications.
A noter également que samedi un rassemblement sera prévu à 10h devant la bibliothèque de la Part-Dieu où les salariés proposeront aux passants de signer une pétition en leur faveur.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JANUS200 le 14/09/2013 à 22:59

Nounou69/ Comme vous je confirme vos propos. Vous avez constater que la BML a fait installé des barrières autour du bâtiment coté nord, ouest et sud pour limiter les urinoirs, les spot de ventes et autres...Il est vrai qu'a l'intérieur la zone d'écoute de la discothèque est devenue un dortoir...La BML est victime de son succès et de son emplacement proche de la gare et du centre commercial.
NB ;à l'origine en 1973 le bâtiment était seul et isolé face une gare de triage minuscule!

Signaler Répondre

avatar
Vous avez dit Culture? le 13/09/2013 à 10:16

silence, respect des autres et du matériels...sourires, sens de l'accueil....

Ces mots ont-ils encore un sens pour les usagers et le personnel?

A vous de répondre!

Signaler Répondre

avatar
Nounou69 le 13/09/2013 à 10:04

J'étais abonnée depuis 1978 à la bibliothèque municipale. J'ai passé de longues heures à lire dans la tranquilité. J'y emmenais même les enfants que je gardais!
Mais depuis une décennie, les abords de ce lieu culturel envahit par les clodos de service et de jeunes turbulents sans parler d'un autre envahissement, m'ont amenée à ne plus fréquenter ce lieu. Je soutiens le personnel qui devraient pouvoir travailler sereinement et gagner leur vie décemment.
Halte à la mondialisation de la Culture! Une Lyonnaise de naissance désabusée.
P.S. je ne suis ni de gauche ni de droite, et encore moins des extrêmes! Je ne suis qu'une citoyenne responsable!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.