Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le collège Henri-Barbusse - DR Google Maps

Elèves SDF de Vaulx-en-Velin : une solution ou la grève au collège Henri-Barbusse

Le collège Henri-Barbusse - DR Google Maps

Ils ont passé le week-end sur place.

Cela fait déjà quatre nuits que du personnel du collège vaudais et les familles sans-abri passent dans l'établissement. Sans nouvelle de la préfecture du Rhône et du Conseil Général, les enseignants ont établi des contacts avec la mairie de Vaulx-en-Velin.
Le maire Bernard Genin doit, ce lundi, assister à une réunion de travail au collège. A la fin de cet entretien où des solutions doivent être trouvées pour loger les familles de deux collégiens vouées à dormir dans la rue, une conférence de presse sera organisée. "Si à l'issue de la rencontre rien n'était proposé, preuve qu'au niveau local personne, de gauche (mairie de Vaulx-en-Velin, préfet représentant de l'état), comme de droite (Conseil Général), ne veut prendre ses responsabilités alors que tous disposent de logements vacants, les enseignants mettraient leur menace de grève à exécution mardi 17/9 au matin.
Les personnels se verraient alors dans l'obligation de demander un arbitrage national auprès des ministères du logement, de l'intérieur et de l'éducation nationale. Dans ce but, ils ont déjà pris des contacts avec Jean Claude Amara, président honoraire de l'association Droit au Logement, et porte parole de Droits Devant pour se faire entendre et mener des actions pour populariser leurs revendications"
, annoncent les enseignants dans un communiqué.



Tags : élèves SDF |

Commentaires 4

Déposé le 16/09/2013 à 22h53  
Par chavabien Citer

sergelyon a écrit le 16/09/2013 à 15h17

J'appelle ça du racket

Oui, vous avez en quelque sorte raison : le fait de calculer en augurant du pire pour son adversaire et de laisser pourrir une situation est assimilable à la posture du racket lorsqu'il s'agit de sujets concrêts, bien vivants et réels .
Toutefois, le mot démission me semble beaucoup mieux approprié, mais l'appréciation est personnelle, j'en conviens .
.Et cela ne grandit en rien les autorités en charge de ce dossier qui les gêne ; c'est même assez pitoyable je pense .

Déposé le 16/09/2013 à 15h17  
Par sergelyon Citer

chavabien a écrit le 16/09/2013 à 12h02

Vous avez raison, c'est justement à ce point que les autorités voulaient les amener en ne répondant pas .
Honte aux autorités donc qui comptaient sur les gens comme vous pour discréditer le mouvement d'entraide tout à fait légitime et citoyen de ces enseignants ! ! !

J'appelle ça du racket

Déposé le 16/09/2013 à 12h02  
Par chavabien Citer

pilou38 a écrit le 16/09/2013 à 10h32

Ou la grêve????n'y a t'il pas d'autres alternatives? quelle honte, justement à l'heure de la rentrée.
Si ce n'est pas une prise d'otage ça... triste constat

Vous avez raison, c'est justement à ce point que les autorités voulaient les amener en ne répondant pas .
Honte aux autorités donc qui comptaient sur les gens comme vous pour discréditer le mouvement d'entraide tout à fait légitime et citoyen de ces enseignants ! ! !

Déposé le 16/09/2013 à 10h32  
Par pilou38 Citer

Ou la grêve????n'y a t'il pas d'autres alternatives? quelle honte, justement à l'heure de la rentrée.
Si ce n'est pas une prise d'otage ça... triste constat

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.