Ce qu’un Lyonnais ne dit pas : le groupe Facebook qui mêle "autodérision et fierté d'être Lyonnais"

Ce qu’un Lyonnais ne dit pas : le groupe Facebook qui mêle "autodérision et fierté d'être Lyonnais"
DR

"Je passe mes vacances dans le Forez", "Prends le métro C, tu y seras
plus vite" ou encore "J’étais à 180km/h dans le tunnel sous Fourvière".

Acides, drôles, pertinentes, ces phrases sont normalement exclues des conversations entre Lyonnais.
Philippe a choisi de les compiler sur Facebook en lançant un groupe sobrement intitulé "Ce qu’un Lyonnais ne dit pas".
"L'idée en elle-même n'a rien d'innovant, explique-t-il. Dans les années 90, j'étais abonné à un vieux magazine qui s'appelait XL dans lequel il y avait des petites bandes dessinées "On ne dit pas" / "On dit". Et ça, c'est le genre de truc qui fonctionne bien sur la toile au même titre sur les VDM ou les Chuck Norris' facts. C'est de la culture web, une passion pour moi qui est aussi mon métier. Au printemps dernier, deux lycéens se sont fait remarqués sur Annecy en créant la page Facebook "Ce qu'un Annécien ne dit pas" : ce fut un carton ! Ils sont aujourd'hui près de 15 000. Des pages similaires ont eu du succès à Grenoble, Vesoul, Nancy, Besançon... Mais à Lyon rien. Je me suis alors dit qu'il y avait matière à s'amuser..."

Plusieurs jours après sa création, le groupe compte déjà un noyau dur de fans qui alimentent le stock de phrases cultes. Deux sont délivrées quotidiennement par Philippe.
"Ce qu’un Lyonnais ne dit pas" n’est pas son premier coup sur Facebook. Il était également, avec d’autres, à l’origine de la page pour soutenir la candidature de Lyon pour la Cité Internationale de la Gastronomie et qui regroupe près de 5000 fans.
Mais cette fois, pas de but politico-gastronomique, Philippe veut "continuer à s'amuser des clichés et du chauvinisme lyonnais. Je veux que cette page mêle l'autodérision et la fierté d'être Lyonnais, être fier de ses atouts tout en faisant preuve d'humilité est un concept que j'aime assez et un message que j'aime diffuser. A titre personnel, cette page est un bon exercice de community management qui est donc aussi mon activité professionnelle. Le faire sur des sujets comme ça, c'est assez sympa. Le petit challenge serait de rattraper Annecy avant la fin de l'année 2013 par exemple..."

Avec plus de 330 fans (ce jeudi matin), "Ce qu’un Lyonnais ne dit pas" ne joue pas encore dans la cour des Haut-Savoyards. Mais le buzz est en cours. Et peut-être que les Lyonnais ne diront bientôt plus : "Annecy, c’est la ville la plus importante de la région".

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
manolo le 19/09/2013 à 17:03

A Lyon, Il n'y a pas plus de bonnes ou mauvaises tables qu'ailleurs. Capitale de la gastro, pff...

Signaler Répondre

avatar
phil le 19/09/2013 à 15:49

"C'est pas parce qu'on habite à la Croix-Rousse qu'on est plus Lyonnais que les autres"

Signaler Répondre

avatar
Antho du Beaujo le 19/09/2013 à 15:24

Vive le Forez libre

Signaler Répondre

avatar
Socialiste? le 19/09/2013 à 13:56

"ça ne durera pas autant que le marché de Villefranche"

Pas vrai collomb!

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 19/09/2013 à 10:51

Les officines "rebellocrates" se multiplient à l'approche des élections municipales, ne nous prenez pas pour des bugnes, la mairie s'en charge.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.