La saison des champignons débute, la préfecture met en garde contre les risques d'intoxication

La saison des champignons débute, la préfecture met en garde contre les risques d'intoxication

Dans un communiqué, la préfecture du Rhône met en garde les amateurs de champignons.

Depuis le 1e juillet, l'Institut de veille sanitaire a répertorié 546 cas d'intoxication par des champignons, dont un cas grave chez un enfant de 18 mois, ayant nécessité une greffe hépatique. Ces cas sont en nette augmentation depuis ces dernières semaines en raison des conditions météo qui favorisent la cueillette de champignons.

Dans ce communiqué, la préfecture rappelle qu'il faut ramasser uniquement les champignons "que vous connaissez parfaitement" et de ne pas consommer la récolte avant de l'avoir faite contrôler par un spécialiste, en cas de doute. En cas d'apparition d'un ou plusieurs symptômes, diarrhée, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue, etc., à la suite d'une consommation de champignons de cueillette, la préfecture rappelle les gestes à adopter : "appelez immédiatement un Centre antipoison ou le Centre 15 car l'état de la personne intoxiquée peut s'aggraver rapidement ; notez les heures du ou des derniers repas et l'heure de survenue des premiers symptômes ; conservez les restes de la cueillette pour identification."

Tags :

champignons

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.