Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Les champignons toujours radioactifs en Auvergne-Rhône-Alpes

DR

Certains champignons cueillis en Auvergne-Rhône-Alpes, 30 ans après la catastrophe de Tchernobyl, sont toujours radioactifs.

La Criirad vient de communiquer le bilan des analyses menées sur 38 échantillons de champignons ramassés dans la région à l’automne 2015. 36 comportaient du cesium 137, un élément radioactif.

Ainsi, un bolet bai, ramassé dans la Loire, affichait 3 000 becquerels par kilo sec, alors que la norme européenne se situe à 600 Bq/kg de champignons frais.


Néanmoins, le risque de développer un cancer en consommant occasionnellement ces champignons sont minimes, selon les spécialistes. La Criirad conseille simplement d’en limiter la consommation.



Tags : CRIIRAD | champignons | radioactif | Tchernobyl |

Commentaires 3

Déposé le 16/11/2016 à 13h18  
Par Communiqué EDF Citer

Les champignons radioactifs on en a pas mal au sénat et au gouvernement, apres le dîner au fouquets et la sieste à l'assemblée ils se réveillent toujours avec un petit rôt ,pour nous prouver leur bonne santé.

Déposé le 16/11/2016 à 12h30  
Par zeus. Citer

l'energie nucléaire ne pollue pas et elle est propre, c'est EDF qui le dit donc c'est vrai.

Déposé le 16/11/2016 à 12h13  
Par source ? Citer

Le rapport entre poids sec/frais est autour de un pour cinq et donc les valeurs trouvées collent plutôt bien à la norme. J'aimerai donc bien avoir la source de cette info pour comprendre ce que j'ai raté.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.