Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Anthony Lopes - LyonMag

L’OL a du coeur mais reste vraiment inquiétant

Anthony Lopes - LyonMag

Revenu de nulle part dans le temps additionnel contre Bordeaux (1-1) dimanche, avec un but égalisateur de Jimmy Briand, l'un de ses bannis de l'été, l'OL reste inquiétant pour la suite de la saison.

Et l'intention de Jean-Michel Aulas de céder encore l'un de ses joueurs au prochain mercato, comme il l'a laissé entendre la semaine dernière (notamment pour régler la facture de cette fameuse taxe à 75% sur les revenus annuels dépassant le million d'euros), n'est pas des plus rassurantes.
A moins de réussir à faire partir Yoann Gourcuff, une fois encore aux abonnés absents contre Bordeaux alors qu'il semble s'entraîner normalement...

Ce point arraché permet à l'Olympique Lyonnais de passer du 14e au 11e rang et Rémi Garde veut croire que ce but de Briand sera un élément fédérateur pour les prochaines sorties pour un groupe qui s'est battu avec ses moyens, restant limités néanmoins.
Par rapport à la déroute à Montpellier, les jeunes lyonnais ont quand même affiché une certaine consistance et une bonne application notamment au niveau de la ligne défensive une nouvelle fois bricolée et enregistrant les débuts en Ligue 1 du jeune Naby Sarr. Celui-ci a toutefois eu quelques difficultés à être au niveau. Il avait aussi en face de lui un Cheick Diabaté qui pèse...
En revanche, dans le domaine offensif, l'OL est resté bien timide malgré quelques escarmouches à l'image d'un Bafé Gomis brouillon et à la peine, sifflé à sa sortie.

Dans cette situation, avoir pu revenir à la marque après le but d'Obraniak, sur lequel Dabo s'est oublié, relève presque du miracle car l'équipe de Garde était réduite à dix après l'exclusion d'Alexandre Lacazette (68e minute), sa seconde de la saison après celle d'Ajaccio.
S'il sera bien présent jeudi contre les Croates de Rijeka en Ligue Europa, il sera suspendu pour le déplacement à Monaco. Après une défense en souffrance, voilà que l'attaque commence à être touchée par les absents : Danic s'est blessé à une cheville à l'entraînement samedi soir et était forfait de dernière minute.

En attendant, l'Olympique Lyonnais n'a gagné qu'un seul de ses douze derniers matches toutes compétitions confondues. Cela commence à faire long d'autant que les spectateurs du stade de Gerland n'étaient plus habitués depuis un bon moment (depuis le milieu des années 1990) à une telle période de vaches maigres.
Faudra-t-il s'y habituer ? Il semble que oui, le temps d'assainir totalement les comptes qui affichent encore aujourd'hui un train de vie et une masse salariale trop élevés par rapport aux recettes générées. A quel niveau sera alors l'OL ?



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 3

Déposé le 21/10/2013 à 16h35  
Par conjopnc Citer

AULAS démission !!

Déposé le 21/10/2013 à 10h03  
Par ol d abord Citer

c est un stade de 6000 places qu il faut construire enD2 ça suffit AULAS TU AS BRADE L EQUIPE POUR REMPLIR TES POCHES ET CELLE DE COLLOMB ET GIORGI

Déposé le 21/10/2013 à 09h52  
Par Antiol Citer

Voilà encore une bonne nouvelle. C'est vrai Aulas ne vend pas ses joueurs pour payer son stade, mais pour payer les impôts de la tranche à 75%. La propagande est toujours au coeur de la stratégie d'Aulas, pour tromper le peuple( les élus au contraire sont parfaitement dans le coup) Le stade est foutu, vive le stade!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.