Taxe à 75% : la grève des clubs de foot est "une mascarade" pour Etienne Tête

Les dirigeants des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ont décidé jeudi en assemblée générale de se mettre en grève le week-end du 29 novembre. Objectif : protester contre le projet de taxe à 75% sur les revenus supérieurs à un million d'euros par an. Lors cette 15e journée du championnat considérée désormais comme "blanche", l'OL devait se déplacer le dimanche pour affronter le Paris-Saint-Germain.
Mais cette grève ne fait pas l'unanimité dans la classe politique ; c'est le cas notamment d'Etienne Tête, élu d'EELV.
"Cela n'a rien à voir avec les véritables grèves de la classe ouvrière, où cette dernière prend le risque de perdre du salaire et tente de mettre en difficulté l'employeur pour que les risques des uns et des autres aboutissent à l'ouverture de négociations. Le match qui ne sera pas joué ce jour-là sera reporté, aucun club ne prend le risque de ne pas jouer si son adversaire voulait jouer. Il s'agit donc d'une mascarade", assure-il dans un communiqué avant de lancer une nouvelle pique au président de l'OL sur le projet du Grand Stade.
"Jean-Michel Aulas menace d'abandonner la construction de son stade si la taxe était mise en place. Il est coutumier de ses déclarations tonitruantes mais mensongères", a également dénoncé celui qui conduira la liste EELV à Lyon aux élections municipales de mars prochain.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fredolyon le 06/11/2013 à 09:56

Le blog http://stop-ol-land.fr/ 1 500 visites en moins de 3 semaines MERCI de faire péter ce compteur à défaut de faire péter Collomb.

Signaler Répondre

avatar
à chacun son fardeau le 27/10/2013 à 11:34

AULAS est lui con-cerné par la taxe à 75% au delà de UN MILLION de revenus


http://www.edubourse.com/remuneration/jean-michel-aulas.php

Signaler Répondre

avatar
Joseph Melenchon le 25/10/2013 à 12:21

Moi Joseph Mélenchon Président, je propose à tous les patrons de faire comme les présidents de club de foot d'embaucher à prix d'or tous les roms, kosovars, africains et autres diversités et après et seulement s'il reste de la place d'embaucher les français inscrits à Pole Emploi.

Signaler Répondre

avatar
marion marechal petain le 25/10/2013 à 11:42

Moi Marion Maréchal Pétain présidente,je ne céderais pas à des président de club qui embauchent à prix d'or des joueurs non européens
A pole emploi pour 1500 euros,on trouvera les mêmes chèvres qui jouent à l'OL

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.