Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Classes “prépa” : 1000 personnes manifestent à Lyon

LyonMag

Le mouvement national protestait ce lundi contre le projet de réforme évoqué par Vincent Peillon.

Le ministre de l'Education Nationale pourrait revoir les statuts et missions des professeurs des classes préparatoires aux grandes écoles. Cela pourrait se traduire par une baisse des salaires de l'ordre de 10 à 20%, selon les enseignants.
A Lyon, la manifestation portée par 1000 personnes, enseignants et étudiants, s'est élancé à 11h du lycée Edouard-Herriot puis a rejoint le rectorat dans le 7e arrondissement.



Tags : classes prepa |

Commentaires 2

Déposé le 10/12/2013 à 12h45  
Par Soutien sans réserve à des passionnés Citer

C'est quoi ce commentaire rempli de second et de premier degré mélangé ?
Ils n'ont jamais dit qu'ils faisaient face à un public difficile, ni que ce qu'ils enseignaient n'était pas passionnant. Ce sont des passionnés, le problème, c'est qu'ils doivent revoir le programme (plus en séries littéraires et commerciales qu'en sciences, peut-être -et là, encore, je ne sais pas trop) et surtout que le poids de préparation et des cours et de correction des copies est énorme (quel rapport, d'ailleurs, avec le fait que les notes soient basses... une copie noté bas ne nécessité pas moins de temps pour la correction qu'une copie notée haute, loin de là !).

Les heures sup qu'ils font leur sont imposées par le rectorat qui ne veut pas créer des postes (lorsqu' il y a un nombre fixes d'heures de maths par classe, à moins de mettre deux profs sur une même classe, y a pas tellement le choix.

D'ailleurs, la vraie question, ce n'est pas qu'ils soient des privilégiés ou non (ils le sont, de fait, si on compare aux autres profs), c'est de leur enlever une partie de leur paye sous prétexte de justice sociale alors qu'il s'agit encore et toujours d'économiser des sous (parce que ce ne sont pas quelques milliers de profs en prépa qui vont nourrir beaucoup plus de profs en ZEP : d'ailleurs, M. Peillon s'apprête à déclasser plein d'établissements ZEP -comme si la situation s'y améliorait dans l'ensemble...).

Déposé le 10/12/2013 à 10h52  
Par File ! Citer

Soutenons-les !

Ils donnent 8h de cours par semaine et c'est déjà beaucoup.
Ils font face à un public difficile : non seulement la grande partie des effectifs vient de milieux défavorisés qui s'oriente vers un milieu défavorisé, mais en plus les élèves sont souvent violents, insultent leurs profs.
Le comble : la matière enseignée n'est pas passionnante.
Et, tous les profs de prépas de matières scientifiques vous le diront : chaque année, il faut revoir tout le programme de A à Z entraînant de nombreuses heures à reformer un cours.
On ne vous parle pas de la correction des copies avec des notes qui dépassent rarement la moyenne...

Avec ça, bien sûr, aucun profs de prépas ne peut avoir du temps pour faire des heures sup'... ben oui, c'est ce qu'ils font tous...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.