Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Ligue des champions : la catastrophe

L’Olympique lyonnais a été battu 0-3 à domicile par les Glasgow Rangers. Analyse et réactions d’Alain Perrin et de Jean-Michel Aulas.

La qualification de l’OL pour les 8e de finale de la Ligue des champions est désormais compromise. Les Lyonnais ont subi une vraie déroute mardi soir à domicile face aux Glasgow Rangers. Une défaite 0-3. La pire de leur histoire à domicile en Ligue des champions. Une débâcle qui arrive quinze jours après une première défaite 0-3 à Barcelone.

L’Olympique lyonnais avait pourtant bien démarré le match mais les Ecossais marquaient sur leur première occasion par McCulloch à la 23e minute : une tête sur corner. Puis les Ecossais marquaient deux nouveaux buts en contre en début de deuxième mi-temps par Cousin à la 48e et Beasley à la 53e minute. Tandis que les Lyonnais touchaient trois fois les poteaux : Juninho par deux fois et Cleber Anderson. Bref, une soirée cauchemar. Et il faudrait désormais un petit miracle pour que l’OL se qualifie pour les 8e de finale. Dans l’autre match du groupe, Barcelone a gagné 2-0 à Stuttgart. Prochain match pour Lyon : le 23 octobre à Stuttgart.

Le classement du groupe E :

1. Barcelone : 6 points (diff. +5)

2. Glasgow Rangers : 6 points (+4)

3. VfB Stuttgart : 0 point (-3)

4. Lyon : 0 point (-6)

 

 

La réaction d’Alain Perrin : "C’est difficile à expliquer. On n’a pas sous-estimé les Rangers car on connaissait bien leur organisation et la qualité individuelle de certains de leurs joueurs. Quand on regarde les statistiques : on a plus de tirs, plus de corners... Du coup, je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs qui n’ont jamais lâché mentalement. La qualification devient très compliquée car on est désormais tributaire des autres résultats. Mais j’y crois encore car on a montré des choses intéressantes dans le jeu. On s’est montrés supérieurs à Glasgow même si le score ne le montre pas. Maintenant mon travail, c’est de faire oublier cette énorme déception aux joueurs pour qu’on se concentre sur le match à Bordeaux dimanche soir."

La réaction de Jean-Michel Aulas : "C’est une défaite plus dure à gérer que celle à Barcelone. On a subi un manque de réussite flagrant. Statistiquement, on est dans une position très difficile car c’est rare de se qualifier après 0 point en 2 matchs. Je n’ai pas eu l’impression que les Rangers nous ont été supérieurs. Si on rejoue ce match, même chez eux, ce score pourrait être inversé. Bref, 3-0, ce n’est pas le résultat qui correspond au match. Les joueurs ont fait ce qu’ils ont pu même s’il y a eu des faiblesses. Après, c’est trop facile d’incriminer le recrutement. Non, le problème, ce sont plutôt les blessures graves qu’on a subies et auxquelles on n’a pas su répondre. Il n’y a pas vraiment d’explication. Parfois, il y a des mauvaises passes dans la vie, qu’il faut savoir assumer. On va réfléchir aux solutions à apporter aux problèmes. On sera jugé sur notre capacité de réaction. Aujourd’hui, il reste un espoir et on va le jouer à fond. Même si, avec 0 point en 2 matchs, on envisage aussi de rater la qualification car on sait compter."




Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.