Ces Villeurbannais voulaient tester leur Kalach dans les bois

Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes de La Verpillière sont tombés sur deux individus, dont l'un était armé d'une Kalach, la réplique italienne de l'AK-47. Selon le Progrès, les deux Villeurbannais âgés de 22 et 27 ans étaient en quête d'un endroit tranquille pour tester l'arme. C'est donc tout naturellement qu'ils se sont dirigés vers le Nord-Isère, le long du canal de la Bourbre. Sauf que la Kalach est une arme autorisée dans certaines conditions, notamment pour le tir sportif. Mais son transport et son port hors d'une structure sont interdits.
Les deux jeunes hommes ont été libérés à l'issue de leur interrogatoire et seront convoqués devant la justice en avril prochain.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
VZ le 04/02/2014 à 11:15

L'Italie n'a jamais produit de réplique d'AK 47 en 7,62x39, donc soit c'est un jouet, soit c'est une erreur...

Signaler Répondre

avatar
sioux le 04/02/2014 à 11:10

Les prisons sont pleines ?
Il faut taper dans le porte-monnaie !
En saisissant la voiture par ex.

Signaler Répondre

avatar
jEAN D'ARME le 04/02/2014 à 09:15

Condamnés à une peine légère avec sursis il auront tout le loisir de racheter le même arme (au cas ou on la confisque, et ce n'est pas gagné) et recommencer mais ,cette fois, au cours d'un futur holdup.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.