Comité de soutien de Jean-Paul Bret : la présidente réagit aux critiques

Le comité de soutien de Jean-Paul Bret a dernièrement fait l'objet de critiques de la part de l'UMP et de l'EELV. 120 signataires, issus de milieux professionnels très divers, y avaient déjà adhéré. Ils devaient représenter "la ville dans sa diversité, son dynamisme, sa richesse associative et humaine". La présidente du comité, Anne-Marie Thibert, s'est exprimée ce lundi dans un communiqué de presse afin de réagir aux remarques dont le collectif a fait l'objet.
"Si certains et certaines sont des acteurs de la vie associative, pourquoi n'auraient-ils pas le droit de faire partager leur vision de la ville et de son avenir ? Leur dénier ce droit, c'est tout simplement faire preuve de mépris à leur égard et vis-à-vis de leur engagement citoyen", déclare Anne-Marie Thibert.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
petit lord le 18/02/2014 à 10:02

il n'est rien de plus vil que de s'en prendre aux dirigeants d'association qui soutiennent bret.Il sont aussi des contribuables locaux comme ceux qui les dénigrent. Et toutes les associations ne sont pas forcément subventionnée par le maire.Ce qui est le cas de celle à laquelle j'ai adhérée.

Signaler Répondre

avatar
Valeurs généreuses le 18/02/2014 à 01:31

S'engager pour le "partage", une "vision de la ville", "l'avenir de la ville" et "l'engagement citoyen" avec l'équipe actuelle, c'est mal connaître la vie actuelle des villeurbannais.
C'est oublier le sous investissement dans des équipements scolaires (gigantesques et surchargés), les faibles dépenses dans le social et l'éducation (dont l'impréparation des nouveaux rythmes scolaires), le désert commercial et culturel en dehors des Gratte-Ciels, les concertations de façade, l'inaction sur les dossiers métropolitains et de transports...
C'est oublier que c'est cela qui vendu comme "la ville la mieux gérée de France" et comme "le respect de l’âme des quartiers".
C'est oublier le mépris fait à ceux qui osent penser autrement, comme on pouvait mépriser au siècle dernier.

Avec les valeurs énoncées, j'aurais plutôt vu un soutien à une candidate qui a montré qu'elle savait rassembler, à une candidate qui sait écouter les citoyens et leur faire confiance, à une liste qui a des propositions concertées depuis des mois...

Signaler Répondre

avatar
SPORTIF VILLEURBANNAIS le 17/02/2014 à 23:32

quand on voit au VHA depuis quelques mois des travaux réalises (bureau salle de musculation etc..)il est vrai que la secretaire rétribuée par le club est sur la liste de monsieur BRET LE PRESIDENT LE VICE PRESIDENT L ENTRAINEUR UN MEMBRE DU CA PAR AILLEURS PRESIDENT D UNE ASSOCIATION D ENTREPRISES SONT SUR LE COMITE DE SOUTIEN EXPLIQUEZ MOI MADAME THIBERT COMMENT CELA S APPELLE SI CE NEST PAS DE L INGERANCE AVEC L ARGENT DU CONTRIBUABLE

Signaler Répondre

avatar
Renouveau démocrate le 17/02/2014 à 22:39

Ce comité de soutien démontre l'essoufflement de la monarchie bretiste.
On y trouve près de 40% d'encartés socialistes, des gens dépendants des subventions de la ville et même des employés mairie ayant quitté la région depuis des années !
Un peu pitoyable non ?

Signaler Répondre

avatar
Villeurbanne à gauche le 17/02/2014 à 21:32

120 signataires, et ce ne sont que les premiers, normal que ça suscite aigreur et jalousie. Penser que des chefs d'entreprises, dirigeants d'association, personnalité culturelles et sportives soutiennent JP Bret par intérêt, c'est vraiment ne rien comprendre à Villeurbanne! Le rassemblement est en marche et on peut comprendre que certains se fassent du souci!

Signaler Répondre

avatar
soupe populiste le 17/02/2014 à 20:00

le comité de soutien de Jean-Paul Bret part à la soupe...Pour remercier des subventions déjà versées et s'assurer celles à venir. Mais y'en aura t'il à venir si ce n'est pas Bret qui est élu ? Rien n'en est moins sûr et ces responsables d'assos devraient se méfier.

Signaler Répondre

avatar
Théorie du Genre, Non Tu ne passeras pas! le 17/02/2014 à 19:57

Les Présidents d'Asso n'ont pas le choix...mais je ne vois aucun Parent d'élèves des enfants qui servent de cobayes à Peillon, Belkacem,Bertinotti et Abar avec leur ABCD de l'Egalité! Bret est pourtant complice...il accompagnait tout ce beau monde quand ils sont venus faire leur tournée d'inspection!

Signaler Répondre

avatar
Villeurbannais le 17/02/2014 à 19:02

Quand on est dirigeant d'une structure ou d'une association dont le financement principal est assuré par la commune, c'est faire preuve de bon sens de ne pas être sur un comité de soutien. C'est un mélange des genres regrettable.

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 17/02/2014 à 18:37

Bret, un sous-Collomb...

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois le 17/02/2014 à 18:20

Combien touchent les présidents d assos pour aller chez Bret ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.