Agression de militants d'extrême-gauche : le PS accuse l'extrême-droite

Dans un communiqué envoyé ce lundi soir, David Kimelfeld revient sur l'agression à l'arme blanche de deux mineurs vendredi à Lyon. Le secrétaire fédéral du Parti Socialiste du Rhône et maire du 4e arrondissement "tient à adresser tous ses voeux de prompt rétablissement aux victimes et à apporter tout son soutien à leurs proches". Selon lui, les deux mineurs blessés et hospitalisés ont été la cible de "groupuscules d'extrême droite". Comme le collectif de vigilance 69 contre l'extrême-droite, le PS du Rhône fait le lien avec d'anciens affrontements survenus dans le Vieux-Lyon : "Nous condamnons par ailleurs fermement la multiplication des agressions dans ce quartier, car celle de ce week-end s'inscrit dans une longue liste de faits de violence, et demandons la plus grande sévérité à l'encontre des auteurs".

Les circonstances de l'affrontement entre les militants d'extrême-gauche et leurs agresseurs restent floues. D'ailleurs, les deux mineurs blessés refuseraient pour le moment de porter plainte. Les enquêteurs se basent actuellement sur la vidéoprotection installée dans le 5e et le 1er pour retrouver les différents individus mêlés à cette affaire et déterminer les torts de chacun.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.