Plusieurs jeunes interpellés après des agressions répétées envers une famille

Deux femmes âgées de 22 et 29 ans et deux hommes âgés de 21 et 28 ans ont été interpellés ce lundi à Saint Priest. C'est un équipage de sécurité de proximité locale qui les a arrêtés.

A la suite d'un différend récurrent avec une famille, les individus s'en prenaient régulièrement à une jeune femme de 24 ans et un jeune homme de 20 ans demeurant dans le 7e arrondissement ainsi qu'à cinq autres personnes. Les agresseurs auraient frappés à coups de couteaux et de battes de base-ball les victimes à plusieurs reprises.


La femme de 29 ans a été laissée libre tandis que les trois autres mis en cause ont été présentés au parquet ce mercredi puis laissés libres avec poursuite de l'enquête.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Aure Tograffe le 10/04/2014 à 18:22
st priest a écrit le 10/04/2014 à 16h53

Vous netes pas au courant d tt l'affaire alors areter tout est faux faudrai revoir votre article les couteau venais de la famille et pas soi disant des interpeller et il habite en aucun cas a Lyon 7 pas du tout c'est une honte décrit des chose pareil vous êtes au courant de rien laisser faire la justice au lieu de juger la police c'est très bien ce kil c'est passer .

Ribéry, sors de ce corps !

Signaler Répondre

avatar
mon pseudo le 10/04/2014 à 17:37
Hervé a écrit le 10/04/2014 à 16h05

Vivement un tribunal de citoyens qui un jour jugera le socialisme pour complicité de crimes contre l'humanité.

Tout a fait ,et s'il y avait un tribunal pour juger les crimes contre l'intelligence ,vous devriez peut etre vous cacher pour eviter les sanctions ....

Signaler Répondre

avatar
Ronchon le 10/04/2014 à 17:29

L'orthographe , cela s'apprend .....Saint Priest!

Signaler Répondre

avatar
st priest le 10/04/2014 à 16:53

Vous netes pas au courant d tt l'affaire alors areter tout est faux faudrai revoir votre article les couteau venais de la famille et pas soi disant des interpeller et il habite en aucun cas a Lyon 7 pas du tout c'est une honte décrit des chose pareil vous êtes au courant de rien laisser faire la justice au lieu de juger la police c'est très bien ce kil c'est passer .

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 10/04/2014 à 16:05

Vivement un tribunal de citoyens qui un jour jugera le socialisme pour complicité de crimes contre l'humanité.

Signaler Répondre

avatar
Dictature PS le 10/04/2014 à 13:35

Et qu´en est-ils de ces "jeunes" qui s´en prennent à une conseillère municipale FN de Givors ?
Ca ne dérange pas le préfet Carenco ces actes antirépublicains ???

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 10/04/2014 à 12:46

Les agresseurs ont-ils été laissés libres pour qu'ils finissent de massacrer leurs victimes ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.