Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Crise économique : la progression de la région Rhône-Alpes reflète celle de la France

LyonMag

L'INSEE (Institut national des statistiques et des études économiques) a communiqué jeudi les chiffres de la situation de l'emploi dans la région Rhône-Alpes.

A l'heure où le pays commence peu à peu à sortir de la crise qui a éclaté en 2008, "la région Rhône-Alpes est comme une petite France", selon Pascal Oger, directeur de l'Insee sur la région, dont les propos ont été recueillis par le Progrès.

En Rhône-Alpes, l'emploi a progressé fin 2013, et le nombre de salariés a augmenté de 30 000 personnes par rapport au pire moment de la crise, mi-2009, où 1,6 millions de postes avaient été recensés. Le secteur tertiaire affiche la plus forte hausse, avec 702 000 postes fin 2013, ce qui équivaut à une progression de 0,7% en un an.
A contrario, l'industrie est toujours en baisse : 406 000 postes sont recensés aujourd'hui, soit 1,4%. Cette progression globale du travail serait due à une augmentation des "emplois aidés" du secteur public : celui a proposé plus de 30 000 postes en France ainsi qu'une soixantaine de plan de sauvegardes (depuis janvier 2013), sur la région.

Les demandeurs d'emplois sont de plus en plus nombreux : 456 734 en Rhône-Alpes, et ils représentent une hausse de 4,5% des inscriptions à pôle emploi en un an. Si le chômeur nouvellement inscrit trouve vite du travail, le chômage de longue durée (un an et plus), lui, poursuit son augmentation : il a augmenté de 15% en cinq ans. Ceci dit, le taux de chômage en Rhône-Alpes affiche une baisse de 0,1% en un an.



Tags : rhone alpes |

Commentaires 4

Déposé le 22/04/2014 à 12h14  
Par vous avez dit crise ? Citer

on ne peut pas à la fois consacrer 400 millions d'euros pour enrichir un déjà riche, ce qui ne créera que quelques emplois partiels en plus, et déplorer les effets de la crise et de ses conséquences sur la région qui aurait pu profiter pour le même montant de stimulations autrement plus performantes pour la création d'emplois ... sur le même terrain à fort potentiel dont la collectivité aurait pu conserver la maitrise pour animer toutes sortes d'activités réellement créatrices d'emplois pérennes enrichissant des tas de gens et non un seul

Déposé le 22/04/2014 à 11h56  
Par Violaine Citer

Aucun coup de pouce à l'emploi en favorisant les charges des entreprises (grandes comme petites) qui ont de l'eau jusqu'au coup. Par contre vous nous montrer le beau siège de la région Rhône-Alpes pharaonique démesuré combien de fonctionnaires utiles dans ce services, l'état doit d'abord faire des réductions de salaires sur les hauts fonctionnaires, dirigeants, élus haut placés de tous bords, un monde à part, loin des aspirations et du développement des entreprises !

Déposé le 18/04/2014 à 19h23  
Par j26609aa Citer

Le gouvernement actuel fait le "sale boulot" cette dette que nous traînons depuis trop longtemps doit être réduite. Les mesures prisent sont forcément impopulaire. Aucun des gouvernements passé n'a RIEN entrepris dans ce sens. La crise n'a rien arrangé bien sur. La désindustrialisation de la France ne date pas d' hier. La France a misé sur les services en négligent l'industrie, des compétences rares sont perdues. Il n'est jamais trop tard pour rebondir, arètons de perdre du temps

Déposé le 18/04/2014 à 18h45  
Par bonne nouvelle Citer

désindustrialisation,subventions publiques des emplois aidés , chômage élevé ,croissance faible...rien ne va plus...
et Hollande qui promet de ne pas se représenter si la situation de l'emploi reste aussi dramatique:seule bonne nouvelle

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.