Lyon : deux femmes agressées sexuellement

Deux femmes ont été victimes d'une agression sexuelle mardi vers 2h du matin selon LeProgrès. Les deux amies de 44 et 56 ans rentraient d'une soirée passée au restaurant. Alors que l'une d'entre elles se préparait à rentrer chez elle sur le Cours Vitton, deux hommes les ont poussées dans le hall de son immeuble. Pendant près d'un quart d'heure, les deux femmes ont subi des attouchements. Elles ont finalement réussi à échapper à leurs agresseurs et à prévenir la police. Les deux individus de 20 et 26 ans ont été placés en garde à vue et sont connus par les services de police pour des faits similaires.

42 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 30/04/2014 à 17:48

Vous avez raison Stardust, on passe vraiment du coq à l'âne ici. Mais comme il fait mauvais dehors, on est à l'abri et on rigole bien!

Signaler Répondre

avatar
Thomas le 30/04/2014 à 17:39
Kestion a écrit le 30/04/2014 à 10h18

Pourquoi Le Progrès ne donne-t-il pas l'origine nationale des agresseurs à chaque faits divers au lieu de faire des tableaux synthétiques récapitulatifs annuels qui choquent la gauche. ;-)

Pourquoi voulez-vous que l'origine nationale des violeurs soient connus ?
Quel intérêt pour les victimes ?
Quelle conclusion en tirer ?
C'est ahuri comme question ou êtes-vous satisfait du buzz créé par les messages tous aussi affligeants les uns que les autres à votre question.

Signaler Répondre

avatar
stardust le 30/04/2014 à 17:30

Bonsoir
Pour sure
sur cette affaire là on en a perdu quelques un !!! ....
le délirium n'est pas loin ...... : )

Signaler Répondre

avatar
Vous avez dit dérapage? le 30/04/2014 à 17:26
réponses a écrit le 30/04/2014 à 16h02

Pour la manip pour tous, je voulais parler de leur foin/élucubration pour empêcher un dispositif sur l'égalité fille-garçon dans l'éducation.

Pour les mères porteuses (qui je le rappelle, n'a jamais été dans le projet de loi du mariage), je comprends le sentiment de révolte face à la marchandisation du corps, dans ce cas, créer des associations pour les femmes qui procréent par nécessité (pour l'argent) et qui transmettent l'enfant à tous types de couples ayant les moyens.

Pour les religions,
L'emprise des hommes sur les femmes sont dans les écrits des 3 principales religions monothéistes, c'est comme ça.
Et que de meilleure/pire emprise d'une personne sur une autre que le viol.

Pardon aux deux femmes de l'article de la dérive des sujets.

Il ne vous a pas échappé que Marie est Vierge et que Jésus est chaste...St Paul aussi...les moines aussi...je ne vois pas bien le rapport avec le viol? Vous devez confondre ...

Signaler Répondre

avatar
Zebulon le 30/04/2014 à 17:25
Zoro a écrit le 30/04/2014 à 15h14

qui a parler d’intégration relisez le texte pour être égaux il faut être intégrer c'est clair qu'avec des raisonnements aussi débiles on est pas prêt d'avancer

Ah, vous ne parlez donc même plus d´intégration ?
Chacun dans son ghetto alors ?
Merci, génial !

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 30/04/2014 à 16:41

Merci Thérèse mais jusqu'à présent je n'ai pas besoin de religion pour être heureux. Le malheur peut me frapper à tout instant mais aujourd'hui je suis un homme plutôt comblé...
Et puis je pense qu'il est présomptueux de parler au nom de Dieu...
Je crois en l'Homme et à la vie, pour Dieu, on verra bien plus tard...
Petit, ma grand-mère m'envoyait à la messe mais souvent mon grand-père me tirait par la manche au seuil de l'église pour aller au clos de boules du café d'en face. Et j'avoue que la perspective de voir les fesses de Fanny m'attirait plus que le sermon du curé...

Signaler Répondre

avatar
Catego24 le 30/04/2014 à 16:30
Zoro a écrit le 30/04/2014 à 16h17

alors moi je dit juste une chose dieu n'existe pas

les tentatives de viol n'ont rien avoir avec la religion ou avec une histoire de quelconque égalité homme/femme
c'est juste deux abruties qui doivent être punis en conséquence et les autres considération d'ordre idéologique ou religieuse n'ont rien mais alors rien avoir avec les faits relatées

Il s'agit de violence faite par des hommes sur les femmes. Cela a une cause. La bestialité de l'homme en l'occurrence. La religion est là pour que nous nous efforcions coûte que coûte de grandir.

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 30/04/2014 à 16:17

alors moi je dit juste une chose dieu n'existe pas

les tentatives de viol n'ont rien avoir avec la religion ou avec une histoire de quelconque égalité homme/femme
c'est juste deux abruties qui doivent être punis en conséquence et les autres considération d'ordre idéologique ou religieuse n'ont rien mais alors rien avoir avec les faits relatées

Signaler Répondre

avatar
Catego24 le 30/04/2014 à 16:11
Catego24 il faut qu'on parle! a écrit le 30/04/2014 à 15h57

Il semble que votre connaissance de la foi chrétienne soit des plus succintes...ce n'est pas une tare...mais mieux vaut savoir de quoi on parle quand on s'exprime sur un sujet.

Il ne s'agit pas d'aimer ou pas des mots mais en connaitre la signification.

Si Jésus-Christ a été crucifié, cela a tout à voir avec Dieu!
Car c'est au nom de la Loi Juive, c'est à dire au nom de la Loi donnée par DIEU a Moïse que Jésus-Christ a été crucifié...parce qu'il avait blasphémer en se prétendant "Fils de Dieu"...il a été condamné à mort an nom de Dieu exactement comme aujourd'hui des hommes et des femmes sont égorgés ou lapidés pour avoir blasphémer! L'actualité en est pleine...

Quant au Sacrifice, justement Jésus--Christ est venu les abolir! Dieu l'a ressuscité et se faisant il a délivré l'Humanité du péché et de la Mort!

Personne ne peut plus tuer au nom de Dieu et ceux qui le font si ils sont chrétiens se trompent et font l'inverse de ce qu'exigent Jésus-Christ et Son Père!

Le Judaïsme et l'islam sont elles, des religions sacrificielles, pas le christianisme!

Quant à la souffrance, elle fait partie de la vie!
Quand on est mort...on ne souffre plus!

Vive la La Voie, la Vérité et La Vie....éternelle et divine!

Je n'ai pas trop le temps d'étudier votre réponse, ce que je peux vous dire c'est que depuis que le monde est monde et encore depuis même l'arrivée du Christ, les hommes sont toujours aussi violents. Rien n'a changé véritablement.

Signaler Répondre

avatar
réponses le 30/04/2014 à 16:02
Zebulon a écrit le 30/04/2014 à 15h38

La Manif Pour Tous veut justement que les femmes soient considérées comme telles. Leur rendre leur place spécifique et indispensable dans la société.

En en faisant de simples "mères porteuses", en niant leur rôle bénéfique pour le développement de l´enfant le gouvernement les abaisse. Mais NVB ne comprend pas ca...

Pourriez-vous m´expliquer en quoi les chrétiens font du viol une tradition ???

Pour la manip pour tous, je voulais parler de leur foin/élucubration pour empêcher un dispositif sur l'égalité fille-garçon dans l'éducation.

Pour les mères porteuses (qui je le rappelle, n'a jamais été dans le projet de loi du mariage), je comprends le sentiment de révolte face à la marchandisation du corps, dans ce cas, créer des associations pour les femmes qui procréent par nécessité (pour l'argent) et qui transmettent l'enfant à tous types de couples ayant les moyens.

Pour les religions,
L'emprise des hommes sur les femmes sont dans les écrits des 3 principales religions monothéistes, c'est comme ça.
Et que de meilleure/pire emprise d'une personne sur une autre que le viol.

Pardon aux deux femmes de l'article de la dérive des sujets.

Signaler Répondre

avatar
Catego24 il faut qu'on parle! le 30/04/2014 à 15:57
Catego24 a écrit le 30/04/2014 à 15h30

La souffrance, le sacrifice, je n'aime pas ces expressions là. Est-on sûr que Dieu a vraiment voulu sacrifier son fils. Ce n'est pas un bon exemple ça. Avec ces pensées là nous n'arrêterons jamais la guerre. Les hommes n'ont pas voulu entendre Jésus et ils l'on crucifié un point c'est tout. Dieu n'a rien à voir avec le sacrifice. Peut-être il serait temps de changer nos manuels de catéchisme et partir sur d'autres bases plus respectueuses de la vie et des hommes. Je pense aussi à l'agneau de Dieu que l'on sacrifie chaque dimanche, cela fait primitif comme image.

Il semble que votre connaissance de la foi chrétienne soit des plus succintes...ce n'est pas une tare...mais mieux vaut savoir de quoi on parle quand on s'exprime sur un sujet.

Il ne s'agit pas d'aimer ou pas des mots mais en connaitre la signification.

Si Jésus-Christ a été crucifié, cela a tout à voir avec Dieu!
Car c'est au nom de la Loi Juive, c'est à dire au nom de la Loi donnée par DIEU a Moïse que Jésus-Christ a été crucifié...parce qu'il avait blasphémer en se prétendant "Fils de Dieu"...il a été condamné à mort an nom de Dieu exactement comme aujourd'hui des hommes et des femmes sont égorgés ou lapidés pour avoir blasphémer! L'actualité en est pleine...

Quant au Sacrifice, justement Jésus--Christ est venu les abolir! Dieu l'a ressuscité et se faisant il a délivré l'Humanité du péché et de la Mort!

Personne ne peut plus tuer au nom de Dieu et ceux qui le font si ils sont chrétiens se trompent et font l'inverse de ce qu'exigent Jésus-Christ et Son Père!

Le Judaïsme et l'islam sont elles, des religions sacrificielles, pas le christianisme!

Quant à la souffrance, elle fait partie de la vie!
Quand on est mort...on ne souffre plus!

Vive la La Voie, la Vérité et La Vie....éternelle et divine!

Signaler Répondre

avatar
sioux le 30/04/2014 à 15:56
Zoro a écrit le 30/04/2014 à 15h25

vous m'expliquez ce que les questions de bondieuserie vienne faire dans un fait divers. Il y a des raccourcis qui m’échappent ou alors j'ai un cerveau trop cartésien

Je me pose la même question...
Maintenant on a plus le droit de ne pas croire en Dieu...

C'est quoi ces prosélytismes à deux balles qui fleurissent partout ?

Quant à ce fait-divers, j'en lis ici qui parlent de l'égalité homme-femme. Voire même qu'on veut faire des femmes des hommes ?

C'est quoi ce discours ? Qu'est-ce que ça a à voir avec ce qui est arrivé à ces femmes ?

Il y a des modes de pensée extrêmement étranges qui mélangent tout.

Une femme, ou un homme d'ailleurs, jeune, âgée, blanche, noire, chrétienne, musulmane, enfin bref personne ne devrait être agressé de la sorte.
Il y a certains hommes qui ont des montées de sève incontrôlables et qui devraient se contenter de la veuve poignet et arrêter de faire ch*** les autres.

Signaler Répondre

avatar
Zebulon le 30/04/2014 à 15:38
de tout coeur avec ces dames a écrit le 30/04/2014 à 15h01

Tout à fait d'accord,

Merci encore à la manip pour tous et consorts de rabaisser le niveau de l'égalité homme-femme (en tout cas de ne pas vouloir l'élever)

Par rapport au religion :

Que ce soit les 3 religions monothéistes, suivant la lecture faites par ses initiés, elles sont quand même toutes patriarcales : le viol, c'est un peu la tradition. Pas une pour rattraper l'autre.

La Manif Pour Tous veut justement que les femmes soient considérées comme telles. Leur rendre leur place spécifique et indispensable dans la société.

En en faisant de simples "mères porteuses", en niant leur rôle bénéfique pour le développement de l´enfant le gouvernement les abaisse. Mais NVB ne comprend pas ca...

Pourriez-vous m´expliquer en quoi les chrétiens font du viol une tradition ???

Signaler Répondre


avatar
Catego24 le 30/04/2014 à 15:30
Jean-Marc il faut qu'on parle! a écrit le 30/04/2014 à 15h10

Si tu en es resté à la foi de tes 12 ans, normal que tu l'ai perdue..."Le Bon Dieu" n'est pas responsable des horreurs commises par les hommes! Il n'est pas responsable des oeuvres de Satan! D'ailleurs pour les chrétiens, le Bon Dieu a été jusqu'à sacrifier son Fils, Jésus-Christ Notre Seigneur, Frère, Ami pour nous délivrer du Mal!

Auschwitz et Treblinka sont au contraire des encouragements puissants pour nous convertir au Dieu d'Amour...car en plus de nous aimer, Le Bon Dieu nous veut libres!

Je te conseille un merveilleux livre d'une déportée à Auschwitz :

"Une vie bouleversée" suivie de Lettres de Westerbrock Etty Hilsum

La souffrance, le sacrifice, je n'aime pas ces expressions là. Est-on sûr que Dieu a vraiment voulu sacrifier son fils. Ce n'est pas un bon exemple ça. Avec ces pensées là nous n'arrêterons jamais la guerre. Les hommes n'ont pas voulu entendre Jésus et ils l'on crucifié un point c'est tout. Dieu n'a rien à voir avec le sacrifice. Peut-être il serait temps de changer nos manuels de catéchisme et partir sur d'autres bases plus respectueuses de la vie et des hommes. Je pense aussi à l'agneau de Dieu que l'on sacrifie chaque dimanche, cela fait primitif comme image.

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 30/04/2014 à 15:25
Zebulon a écrit le 30/04/2014 à 10h27

Dans certains pays c´est fait systématiquement, avec les photos des coupables.
Ici en France on préfère "changer les prénoms", ne pas mettre de photo, et parler de "jeunes" dès qu´un drame de ce genre se produit.
Ca évite aux francais de "faire des amalgames"...

vous m'expliquez ce que les questions de bondieuserie vienne faire dans un fait divers. Il y a des raccourcis qui m’échappent ou alors j'ai un cerveau trop cartésien

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 30/04/2014 à 15:17
Zebulon a écrit le 30/04/2014 à 10h27

Dans certains pays c´est fait systématiquement, avec les photos des coupables.
Ici en France on préfère "changer les prénoms", ne pas mettre de photo, et parler de "jeunes" dès qu´un drame de ce genre se produit.
Ca évite aux francais de "faire des amalgames"...

je vous rappelle juste qu'aux états unis quand un gamin de de 18 ans et un jour couche avec une fille de 17 et 364 jours il est considérer comme délinquant sexuelle. mais vous avez raison fichons les gens un petit tatouage aussi puisqu’à priori cela vous manque

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 30/04/2014 à 15:14
Zebulon a écrit le 30/04/2014 à 13h42

C´est beau.
Mais quand une partie de la population ne veut pas s´intégrer il ne faut pas s´attendre à ce que l´autre partie subisse tout sans rien dire.

qui a parler d’intégration relisez le texte pour être égaux il faut être intégrer c'est clair qu'avec des raisonnements aussi débiles on est pas prêt d'avancer

Signaler Répondre

avatar
Therese le 30/04/2014 à 15:10
de tout coeur avec ces dames a écrit le 30/04/2014 à 15h01

Tout à fait d'accord,

Merci encore à la manip pour tous et consorts de rabaisser le niveau de l'égalité homme-femme (en tout cas de ne pas vouloir l'élever)

Par rapport au religion :

Que ce soit les 3 religions monothéistes, suivant la lecture faites par ses initiés, elles sont quand même toutes patriarcales : le viol, c'est un peu la tradition. Pas une pour rattraper l'autre.

J'ai oublié de préciser : Je parlais de Dieu et de Jésus, pas de religion.

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc il faut qu'on parle! le 30/04/2014 à 15:10
Jean-Marc CHAFFRINGEON a écrit le 30/04/2014 à 14h56

Pour la leçon de catéchisme, non merci. Ce sont des choses qui m'intéressent mais il faut garder raison...
J'ai grandi dans une ferme, à l'ombre de l'église de Chassieu, c'était un peu ma deuxième maison. Et je crois bien connaître l'histoire de Jésus, son message d'amour, etc. Dans un environnement matériel très modeste, j'ai l'impression d'avoir vécu mon enfance, au milieu des animaux et de nombreux frères et soeurs, dans un monde enchanté...
Mais vers 12 ou 13 ans, un pavé de 800 pages est tombé dans mes mains, que je lisais en cachette tellement ce qu'il racontait me semblait irréel. Il s'intitulait "Treblinka". Auschwitz en pire (sans le camp de travail).
De quoi perdre un peu la foi...

Si tu en es resté à la foi de tes 12 ans, normal que tu l'ai perdue..."Le Bon Dieu" n'est pas responsable des horreurs commises par les hommes! Il n'est pas responsable des oeuvres de Satan! D'ailleurs pour les chrétiens, le Bon Dieu a été jusqu'à sacrifier son Fils, Jésus-Christ Notre Seigneur, Frère, Ami pour nous délivrer du Mal!

Auschwitz et Treblinka sont au contraire des encouragements puissants pour nous convertir au Dieu d'Amour...car en plus de nous aimer, Le Bon Dieu nous veut libres!

Je te conseille un merveilleux livre d'une déportée à Auschwitz :

"Une vie bouleversée" suivie de Lettres de Westerbrock Etty Hilsum

Signaler Répondre

avatar
Catego24 le 30/04/2014 à 15:09
Jean-Marc CHAFFRINGEON a écrit le 30/04/2014 à 14h56

Pour la leçon de catéchisme, non merci. Ce sont des choses qui m'intéressent mais il faut garder raison...
J'ai grandi dans une ferme, à l'ombre de l'église de Chassieu, c'était un peu ma deuxième maison. Et je crois bien connaître l'histoire de Jésus, son message d'amour, etc. Dans un environnement matériel très modeste, j'ai l'impression d'avoir vécu mon enfance, au milieu des animaux et de nombreux frères et soeurs, dans un monde enchanté...
Mais vers 12 ou 13 ans, un pavé de 800 pages est tombé dans mes mains, que je lisais en cachette tellement ce qu'il racontait me semblait irréel. Il s'intitulait "Treblinka". Auschwitz en pire (sans le camp de travail).
De quoi perdre un peu la foi...

Que devons nous faire? Vivre sans but. Sans croire que le monde et la vie sont merveilleux et que nous devons employer tous nos efforts pour protéger ces dons. Si nous croyons que l'espèce humaine est mauvaise que nous reste-t-il?

Signaler Répondre

avatar
Zoro le 30/04/2014 à 15:09
Catego24 a écrit le 30/04/2014 à 14h15

Malheureusement les hommes et les femmes ne sont pas égaux. Les hommes sont beaucoup plus violents que les femmes, il n'y a qu'à voir la proportion dans les prisons.
Sont-ils égaux à la naissance? Peut-on leur donner une éducation dans la famille et à l'école pour que ce phénomène change? On fait beaucoup pour la libéralisation de la sexualité, on ne fait rien pour le respect des sexes. Que disent les experts sur ce sujet, psychologues, psychiatres, sociologues? Est-il possible qu'un jour les femmes pourront aller dans les rues sans crainte du mâle à 2heures du matin.

ou alors elles sont plus intelligentes pour ne pas se faire attraper !!!

Signaler Répondre

avatar
de tout coeur avec ces dames le 30/04/2014 à 15:01
Therese a écrit le 30/04/2014 à 14h00

"La meilleure façon de relever un peuple, c'est l'éducation."

On ne peut pas dire que la France est un modèle en éducation sexuelle non plus. Récolterait-elle ce qu'elle a semé dans les écoles ?

Tout à fait d'accord,

Merci encore à la manip pour tous et consorts de rabaisser le niveau de l'égalité homme-femme (en tout cas de ne pas vouloir l'élever)

Par rapport au religion :

Que ce soit les 3 religions monothéistes, suivant la lecture faites par ses initiés, elles sont quand même toutes patriarcales : le viol, c'est un peu la tradition. Pas une pour rattraper l'autre.

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 30/04/2014 à 14:56

Pour la leçon de catéchisme, non merci. Ce sont des choses qui m'intéressent mais il faut garder raison...
J'ai grandi dans une ferme, à l'ombre de l'église de Chassieu, c'était un peu ma deuxième maison. Et je crois bien connaître l'histoire de Jésus, son message d'amour, etc. Dans un environnement matériel très modeste, j'ai l'impression d'avoir vécu mon enfance, au milieu des animaux et de nombreux frères et soeurs, dans un monde enchanté...
Mais vers 12 ou 13 ans, un pavé de 800 pages est tombé dans mes mains, que je lisais en cachette tellement ce qu'il racontait me semblait irréel. Il s'intitulait "Treblinka". Auschwitz en pire (sans le camp de travail).
De quoi perdre un peu la foi...

Signaler Répondre

avatar
Therese le 30/04/2014 à 14:47
Jean-marc CHAFFRINGEON a écrit le 30/04/2014 à 14h17

Je ne vais pas me risquer à commenter une affaire dont on ne sait presque rien.
Je souhaite dire à Thérèse qu'il faut aussi envisager les choses sans le secours de Dieu. On peut se prendre la main avec ou sans lui.
J'ai comme l'impression que le Bon Dieu, si Bon Dieu il y a, doit être bien occupé sur une autre planète, parce que sur la nôtre, cela fait longtemps que cela ne tourne pas bien rond...

C'est l'affaire de 75 000 femmes par année en France.
Dieu est venu personnellement il y a plus de 2000 ans pour nous dire de se prendre tous par la main, hommes femmes enfants. On l'a crucifié. Personne n'en veut. C'est bien là le problème.

Signaler Répondre

avatar
Vous avez dit "Bon Dieu"? le 30/04/2014 à 14:31
Jean-marc CHAFFRINGEON a écrit le 30/04/2014 à 14h17

Je ne vais pas me risquer à commenter une affaire dont on ne sait presque rien.
Je souhaite dire à Thérèse qu'il faut aussi envisager les choses sans le secours de Dieu. On peut se prendre la main avec ou sans lui.
J'ai comme l'impression que le Bon Dieu, si Bon Dieu il y a, doit être bien occupé sur une autre planète, parce que sur la nôtre, cela fait longtemps que cela ne tourne pas bien rond...

Tout dépend de quel "Bon Dieu" tu parles...
Jean-Marc si tu veux un cours sur le contenu de la foi chrétienne, je suis à ta disposition.
M.J.

Signaler Répondre

avatar
Zebulon le 30/04/2014 à 14:23
Therese a écrit le 30/04/2014 à 14h00

"La meilleure façon de relever un peuple, c'est l'éducation."

On ne peut pas dire que la France est un modèle en éducation sexuelle non plus. Récolterait-elle ce qu'elle a semé dans les écoles ?

Quand on arrêtera de promouvoir une société hypersexualisée, qui ne respecte pas les femmes en tant que femmes mais veut en faire des hommes comme les autres, quand on pénalisera lourdement le viol, les attouchements, quand nous aurons pour politiques des gens irréprochables et non des DSK, quand la pornographie sera hors d´atteinte pour la jeunesse, et que celle-ci sera éduquée avec des valeurs, le goût du beau, alors on pourra relever notre peuple.
Mais pas avant.

Signaler Répondre

avatar
Jean-marc CHAFFRINGEON le 30/04/2014 à 14:17

Je ne vais pas me risquer à commenter une affaire dont on ne sait presque rien.
Je souhaite dire à Thérèse qu'il faut aussi envisager les choses sans le secours de Dieu. On peut se prendre la main avec ou sans lui.
J'ai comme l'impression que le Bon Dieu, si Bon Dieu il y a, doit être bien occupé sur une autre planète, parce que sur la nôtre, cela fait longtemps que cela ne tourne pas bien rond...

Signaler Répondre

avatar
Catego24 le 30/04/2014 à 14:15

Malheureusement les hommes et les femmes ne sont pas égaux. Les hommes sont beaucoup plus violents que les femmes, il n'y a qu'à voir la proportion dans les prisons.
Sont-ils égaux à la naissance? Peut-on leur donner une éducation dans la famille et à l'école pour que ce phénomène change? On fait beaucoup pour la libéralisation de la sexualité, on ne fait rien pour le respect des sexes. Que disent les experts sur ce sujet, psychologues, psychiatres, sociologues? Est-il possible qu'un jour les femmes pourront aller dans les rues sans crainte du mâle à 2heures du matin.

Signaler Répondre

avatar
Therese le 30/04/2014 à 14:00
Zebulon a écrit le 30/04/2014 à 13h42

C´est beau.
Mais quand une partie de la population ne veut pas s´intégrer il ne faut pas s´attendre à ce que l´autre partie subisse tout sans rien dire.

"La meilleure façon de relever un peuple, c'est l'éducation."

On ne peut pas dire que la France est un modèle en éducation sexuelle non plus. Récolterait-elle ce qu'elle a semé dans les écoles ?

Signaler Répondre

avatar
Zebulon le 30/04/2014 à 13:42
Therese a écrit le 30/04/2014 à 13h26

Adaptons le discours de Martin Luther King à la France d'aujourd'hui : "Je vous dis aujourd'hui, mes amis, que malgré les difficultés et les frustrations du moment, j'ai quand même un rêve, un rêve profondément enraciné.
J'ai un rêve qu'un jour, cette terre se lèvera et considérera comme allant de soi que les hommes et les femmes naissent égaux.
J'ai un rêve qu'un jour, partout sur notre si belle terre, les femmes de l'occident et les femmes de l'orient pourront s'asseoir avec les hommes à la table de la fraternité.
J'ai un rêve qu'un jour, même les déserts étouffants de violences, d'injustice et d'oppression seront transformés en un oasis de respect de liberté et de justice, aussi pour les femmes.
J'ai un rêve que mes dix petits enfants habiteront un jour une terre où ils seront considérés non pas en fonction de leur appartenance à un sexe ou à un autre, mais par le contenu de leur humanité.
J'ai un rêve qu'un jour la terre entière sera transformée en un endroit où les petites filles pourront prendre la main des petits garçons et qu'ils pourront marcher ensemble comme frères et sœurs, sans peur ni danger, partout sur notre si belle planète.
Et quand nous laisserons retentir le respect et la liberté des femmes et des enfants, quand nous la laisserons retentir de chaque village et de chaque lieu-dit, de chaque état et de chaque ville, nous atteindrons enfin ce jour où tous les enfants de Dieu, Noirs et Blancs, Juifs et Gentils, Musulmans, Catholiques et Protestants, pourront se prendre par la main et chanter ces paroles "Enfin libres! Enfin respectés! Dieu Tout-Puissant, merci, les femmes et les enfants sont enfin libres et respectés!"

C´est beau.
Mais quand une partie de la population ne veut pas s´intégrer il ne faut pas s´attendre à ce que l´autre partie subisse tout sans rien dire.

Signaler Répondre

avatar
GASPARD le 30/04/2014 à 13:33
Kestion a écrit le 30/04/2014 à 10h18

Pourquoi Le Progrès ne donne-t-il pas l'origine nationale des agresseurs à chaque faits divers au lieu de faire des tableaux synthétiques récapitulatifs annuels qui choquent la gauche. ;-)

La culture du viol mad usa , commence a faire son apparition en france ...bonjour la psychoz !

Signaler Répondre

avatar
Therese le 30/04/2014 à 13:26

Adaptons le discours de Martin Luther King à la France d'aujourd'hui : "Je vous dis aujourd'hui, mes amis, que malgré les difficultés et les frustrations du moment, j'ai quand même un rêve, un rêve profondément enraciné.
J'ai un rêve qu'un jour, cette terre se lèvera et considérera comme allant de soi que les hommes et les femmes naissent égaux.
J'ai un rêve qu'un jour, partout sur notre si belle terre, les femmes de l'occident et les femmes de l'orient pourront s'asseoir avec les hommes à la table de la fraternité.
J'ai un rêve qu'un jour, même les déserts étouffants de violences, d'injustice et d'oppression seront transformés en un oasis de respect de liberté et de justice, aussi pour les femmes.
J'ai un rêve que mes dix petits enfants habiteront un jour une terre où ils seront considérés non pas en fonction de leur appartenance à un sexe ou à un autre, mais par le contenu de leur humanité.
J'ai un rêve qu'un jour la terre entière sera transformée en un endroit où les petites filles pourront prendre la main des petits garçons et qu'ils pourront marcher ensemble comme frères et sœurs, sans peur ni danger, partout sur notre si belle planète.
Et quand nous laisserons retentir le respect et la liberté des femmes et des enfants, quand nous la laisserons retentir de chaque village et de chaque lieu-dit, de chaque état et de chaque ville, nous atteindrons enfin ce jour où tous les enfants de Dieu, Noirs et Blancs, Juifs et Gentils, Musulmans, Catholiques et Protestants, pourront se prendre par la main et chanter ces paroles "Enfin libres! Enfin respectés! Dieu Tout-Puissant, merci, les femmes et les enfants sont enfin libres et respectés!"

Signaler Répondre

avatar
Zebulon le 30/04/2014 à 13:24
intelectuellement allégé a écrit le 30/04/2014 à 13h07

Parce qu'une bonne partie des français sont assez c... pour considérer que si un criminel est originaire de tel endroit alors TOUTE les personnes de cet endroit sont des criminels...
Sauf pour les "français de souche" puisqu'eux sont parfaits

C´est une question de logique.
Quand vous vous faites voler 3 fois par des Roms qui vous font signer des pétitions, si votre cerveau est normalement développé la 4è vous les dégagez, au lieu de penser: "pas d´amalgames, ils ne sont pas tous comme ca, je n´ai pas eu de chance les 3 premières fois".

Comment pouvez-vous dire que tous les crocodiles sont carnivores, puisque vous n´en avez vu qu´un tout petit échantillon ? Vous avez fait un amalgame odieux non ?

Signaler Répondre

avatar
Union des Menteurs Populistes le 30/04/2014 à 13:13

Ça craint le 6em..... on voit bien que cet arrondissement est (mal) géré par la droite!!!!!

Signaler Répondre

avatar
intelectuellement allégé le 30/04/2014 à 13:07
Zebulon a écrit le 30/04/2014 à 10h27

Dans certains pays c´est fait systématiquement, avec les photos des coupables.
Ici en France on préfère "changer les prénoms", ne pas mettre de photo, et parler de "jeunes" dès qu´un drame de ce genre se produit.
Ca évite aux francais de "faire des amalgames"...

Parce qu'une bonne partie des français sont assez c... pour considérer que si un criminel est originaire de tel endroit alors TOUTE les personnes de cet endroit sont des criminels...
Sauf pour les "français de souche" puisqu'eux sont parfaits

Signaler Répondre

avatar
Gnafr0n le 30/04/2014 à 12:59
Romain a écrit le 30/04/2014 à 12h06

Vous me dégoûtez.
Un fait divers et hop ce serait la diversité.
Si cela se trouve, ce sont deux beaufs bien français de souche.
Vous auriez l'air malin.

Peut-être. Mais si vous vous intéressiez un tant soit peu à ce qui se passe autour de vous (et je ne parle pas d´une vulgaire infographie incomplète publiée dans Le Progrès) vous vous rendriez compte qu´une partie de la population a clairement un gros problème avec le respect des femmes et de leur intimité.
Ce qu´il ne faut pas généraliser à tous leurs semblables évidemment, mais qu´il serait idiot d´ignorer... ou de passer sous silence.

Signaler Répondre

avatar
Romain le 30/04/2014 à 12:06

Vous me dégoûtez.
Un fait divers et hop ce serait la diversité.
Si cela se trouve, ce sont deux beaufs bien français de souche.
Vous auriez l'air malin.

Signaler Répondre

avatar
Catherine de M. le 30/04/2014 à 11:51

Vivement que Lyon 6 devienne Zone de Sécurité Prioritaire.

A tous les lecteurs mâles :

Messieurs, nous vous rappelons qu'en FRANKISTAN il ne faut jamais laisser des dames rentrer seules chez elles le soir.

Signaler Répondre

avatar
tophe le 30/04/2014 à 11:11

on ne veut pas montrer la réalité en France, on est un peu faux cul dans le genre.
si on le faisait les français prendraient peur, enfin...

Signaler Répondre

avatar
Zebulon le 30/04/2014 à 10:27
Kestion a écrit le 30/04/2014 à 10h18

Pourquoi Le Progrès ne donne-t-il pas l'origine nationale des agresseurs à chaque faits divers au lieu de faire des tableaux synthétiques récapitulatifs annuels qui choquent la gauche. ;-)

Dans certains pays c´est fait systématiquement, avec les photos des coupables.
Ici en France on préfère "changer les prénoms", ne pas mettre de photo, et parler de "jeunes" dès qu´un drame de ce genre se produit.
Ca évite aux francais de "faire des amalgames"...

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 30/04/2014 à 10:18

Pourquoi Le Progrès ne donne-t-il pas l'origine nationale des agresseurs à chaque faits divers au lieu de faire des tableaux synthétiques récapitulatifs annuels qui choquent la gauche. ;-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.