Cheminots en colère : après France 3, le Progrès dans le viseur des manifestants !

Cheminots en colère : après France 3, le Progrès dans le viseur des manifestants !
LyonMag

Ce jeudi après-midi, les cheminots grévistes ont décidé de demander des comptes aux journalistes du Progrès.

Une bagarre a éclaté avec des passants - LyonMag
Une bagarre a éclaté avec des passants - LyonMag

Selon eux, ils ne retranscrivent pas bien leur combat, notamment après leur envahissement mardi des locaux de France 3 Rhône-Alpes à la Part-Dieu pour demander l'organisation d'un débat.
Leur action est en cours. Des débordements ont été signalés dans le quartier de la Confluence, plusieurs coups ont été échangés avec des passants qui refusaient de prendre un tract. Présent pour filmer la scène, un JRI a été pris à partie.

Environ 70 cheminots ont finalement attendu dans le calme devant les locaux du Progrès alors qu'une délégation était reçue. Les journalistes leur ont promis de bien expliquer leurs revendications dans leur édition du lendemain.

Tags :

cheminots

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fancaisparhasard le 23/06/2014 à 07:59

moi j'aime bien l'inscription sur le t-shirt du type: "Militant, pas voyou, j'y étais…" mais c'est surement encore un coup de la propagande de droite mdr ! exprès…

Signaler Répondre

avatar
Avenir sans gauchiste le 19/06/2014 à 22:59
Racaille a écrit le 19/06/2014 à 17h22

C'est facile d'insulter les grévistes devant son ordinateur!
Qu'ils sont courageux ces gens d' extrême droite!

Tu as vu la photo 70 contre un ça c est le courage de la gauche

Signaler Répondre

avatar
louis le 19/06/2014 à 19:50

Le sud et la cgt a vomir

Signaler Répondre

avatar
Racaille le 19/06/2014 à 17:22

C'est facile d'insulter les grévistes devant son ordinateur!
Qu'ils sont courageux ces gens d' extrême droite!

Signaler Répondre

avatar
Auron le 19/06/2014 à 15:09

bien fait pour ces journaleux du progres qui ne font que des copier/coller des communiques de presse et raportent des "on-dit" sans enqueter dans le fond.

Signaler Répondre

avatar
mdr le 19/06/2014 à 13:39

Même pas de perte de salaire. Grevistes payés avec notre pognon. Une honte. Hollande dégage

Signaler Répondre

avatar
laurent 85 le 19/06/2014 à 13:37

Leur combat peut etre légitime entaché par des bagarres avec deux pauvres jeunes qui ne demandaient rien sncf doit etre privatisée.

Signaler Répondre

avatar
paul69 le 19/06/2014 à 13:35

Bande de voyous. Ils devraient etre virés de la sncf

Signaler Répondre

avatar
éco le 19/06/2014 à 08:54
papy mougeot a écrit le 19/06/2014 à 08h43

Les cheminots sont de braves gens .ils me font revivre mes années de jeunesse. Grèves pour rien, casse croûte et picrate .merci a ces 13.% de feignasses.

Compte tenu de la situation du pays, c'est 90% des français qui devraient être dans la rue pendant que les 10% restant s'en mettent plein les poches (grands groupes, hauts fonctionnaires, sportifs, acteurs, héritiers de grande famille, etc etc). Moi, ce que je ne comprends pas c'est pourquoi il n'y a que les cheminots et intermittents dans la rue. L'argent n'a jamais autant coulé à flot, il faudrait simplement que les 90% dont j'ai parlé aillent le chercher là où il est !
Donc, sauf si vous faites partie de ces 10% (ou pensez y arriver un jour), arrêtez de gueuler sur les cheminots et attaquez vous aux vrais responsables de votre marasme

Signaler Répondre

avatar
papy mougeot le 19/06/2014 à 08:43

Les cheminots sont de braves gens .ils me font revivre mes années de jeunesse. Grèves pour rien, casse croûte et picrate .merci a ces 13.% de feignasses.

Signaler Répondre

avatar
Jaimé le 19/06/2014 à 08:26

Concernant les" débordements" il faut être malhonnête ou anti syndicaliste, voire extrémiste de droite, pour parler d'une agression à 60 contre 2 ! Étant présent a ce moment là, en effet un syndicaliste a proposé un tract a un individu et sa compagne qui a été refusé de suite avec des insultes "contre ceux qui font chier avec leur grève". S"en est suivi un échange physique de 2minutes , vite stoppé par les grévistes.Cet incident est totalement minime.Mais pour certains, tout est bon pour attaquer les cheminots en grève!

Signaler Répondre

avatar
La preuve par 9 le 19/06/2014 à 08:21

A Paris les manifestants sont rentres dans la gare . A Lyon "elles n ont pas osée " . A tel point qu il n y a que quelques flics ( une dizaine dont 2 RG ) je pense que nos manifestantes ne font pas peur Carenco

Signaler Répondre

avatar
Philk2 le 19/06/2014 à 08:17

Qu.ils partent au boulot, si sa Leurs plait pas y'a la rupture conventionnelle , après ils pourront aller dans le privé avec tous les avantages qu'ils jalousent .....

Signaler Répondre

avatar
Un lyonnais rousse le 19/06/2014 à 08:14

15 % de cheminots en grève . Venez vous promener gare de perrache vers les 13 h vous verrez . Alcool bouf . Et l après-midi les voilà partis histoire de digérer faire chier les mecs de fr3 du progrès et au passage casser des clients de la SNCF . Front de gauche Cgt sud l hors de ma ville

Signaler Répondre

avatar
MAX le 18/06/2014 à 23:21

150 cheminots qui ont défilé Cours Charlemagne à Lyon 2ème pour aller au Progrès. La majorité d'entre eux étaient fortement alcoolisés et ça personne n'en parle, pas même la presse!

Signaler Répondre

avatar
valbacc le 18/06/2014 à 20:16

J'ai été insulté car j'ai refusé un tract . Personnellement je ne supporte plus les grèves de la SNCF ils font grève tjs aux mêmes périodes . Messieurs regarder un peu autour de vous et faite vous un peu plus discret avec tous les avantages que vous avez. Ça n'est pas le cas de la majorité de travailleur fonctionnaire ou non.

Signaler Répondre

avatar
Jaurès le 18/06/2014 à 19:38

Le Progrès est un journal de propagande au service de l'oligarchie locale, n'achetez plus ce journal, il manque totalement d'objectivité

Signaler Répondre

avatar
.lolo le 18/06/2014 à 19:09
poutch a écrit le 18/06/2014 à 18h04

présent sur place je confirme que cette information est un pur mensonge... Mais bon, on a visiblement peur de rien dans la diffamation.

Tu connais le poids des mots le choc des photos moi j ai la photos camarade cgt . Je vais meme l a filer aux flics car les syndicats ont en a plein le c...

Signaler Répondre

avatar
Téléphone arabe le 18/06/2014 à 18:43
Djou a écrit le 18/06/2014 à 17h23

@Laurent
C'est bizarre cette version des faits!
Je viens de retrouver un copain qui y était aussi.
Et c'est un motard qui a pris à parti les manifestants en les traitant comme d'hab de feignants, voyous...
Effectivement une personne de la manifestation est sorti et a échangé des coups avec lui face aux insultes. Il a vite été arrêté avec les autres manifestants.
Donc l'histoire du couple...

J'y étais, verdict : 60 sur un couple !

Votre source : un copain qui connaît un voisin qui est la sœur de l'oncle d'une personne qui a lu un tweet en Argentine.... C'est ça ?

Signaler Répondre

avatar
poutch le 18/06/2014 à 18:04
Mouloud a écrit le 18/06/2014 à 17h50

70 contre un couple bravo par contre très gentil au progrès et à fr3 bizarre les bleus étaient la moi je leur conseille de défiler à la gay pride se sera plus leur milieu .

présent sur place je confirme que cette information est un pur mensonge... Mais bon, on a visiblement peur de rien dans la diffamation.

Signaler Répondre

avatar
Mouloud le 18/06/2014 à 17:50

70 contre un couple bravo par contre très gentil au progrès et à fr3 bizarre les bleus étaient la moi je leur conseille de défiler à la gay pride se sera plus leur milieu .

Signaler Répondre

avatar
horslaloi le 18/06/2014 à 17:25

De la racaille organisée et sans motif légitime pour emmer...les autres: des sanctions et vite

Signaler Répondre

avatar
Djou le 18/06/2014 à 17:23

@Laurent
C'est bizarre cette version des faits!
Je viens de retrouver un copain qui y était aussi.
Et c'est un motard qui a pris à parti les manifestants en les traitant comme d'hab de feignants, voyous...
Effectivement une personne de la manifestation est sorti et a échangé des coups avec lui face aux insultes. Il a vite été arrêté avec les autres manifestants.
Donc l'histoire du couple...

Signaler Répondre

avatar
LAURENT69 le 18/06/2014 à 17:00

J'ai été témoin de la scène. Une dizaine de militants du syndicat SUD Rail ont roué de coups un couple qui refusaient de prendre un de leur tract. La scène a été filmée par des journalistes de France 2 qui ont eux-mêmes été menacés s"ils diffusaient les images. On croit rêver. C'est ça le syndicalisme à la SNCF?

Signaler Répondre

avatar
votre pseudo le 18/06/2014 à 16:31

- 16h20 : Le Progrès aurait accepté de publier les revendications des grévistes dans son édition de demain. La manifestation repart en direction de Perrache.

(source : Rebellyon.info)

Signaler Répondre

avatar
solidaire le 18/06/2014 à 16:05

"un JRI a été pris à partie." Quand on voit le traitement de leur mouvement que fait la presse dans son ensemble (condescendante, partiale, volontiers dans la condamnation sans jamais parler du fond), on ne s'étonnera guère que les cheminots occupent les locaux de la presse et s'embrouillent sur le terrain avec les journalistes. Qui s'en étonnera après les titres du progrès de cette semaine ? (et accessoirement "pris à partie" ça ne veut pas dire grand chose de plus que "prise de bec" hein)

Signaler Répondre

avatar
bravo le 18/06/2014 à 15:51

Ils s en prennent au passants bravo la cgt

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.