Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Rhône : la convention pour lutter contre la violence à l’école signée ce jeudi

LyonMag

Insultes, racket, trafic de stupéfiants, violences physiques sur élèves et professeurs...

Sur l'année scolaire 2013-2014, 404 faits de violence en milieu scolaire ont été recensés dans le Rhône dont 2/3 des faits commis au collège. Cependant, ce chiffre est en baisse par rapport à l'année scolaire précédente. Dans le département, "les faits de violence restent nombreux mais la situation n'est pas la pire", affirme Jean-Louis Baglan, Inspecteur d'académie.
C'est pour enrayer ces violences en milieu scolaire qu'une convention départementale a été signée ce jeudi par plusieurs acteurs: le Préfet délégué pour la défense et la sécurité, Stéphane Rouvé, les Procureurs de la République des tribunaux d'instance de Lyon et de Villefranche-sur-Saône, Marc Cimamonti et Grégoire Dulin, l'Inspecteur d'académie, Jean-Louis Baglan et par les représentants des services de police et de gendarmerie du Rhône. Cette convention aide tous ces acteurs de travailler en coordination au quotidien.

Ce dispositif permet aux établissements scolaires de rapporter les faits de violences sur une fiche de signalement qui sera ensuite transmise à l'inspection d'Académie puis aux services de sécurité et de justice si cela est nécessaire. Sur l'année 2012-2013 ce sont 650 fiches de ce type qui ont été remplies dans le département.

L'objectif est notamment de cibler les violences et ainsi prévenir pour ne pas qu'elles se réitèrent. Sur l'année scolaire 2013-2014, 900 actions de prévention ont été menés dans les établissements scolaires pour 2 000 élèves par la police et la gendarmerie.



Tags : violences scolaires |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.