La justice se penche sur l'élection des adjoints du maire d'Albigny-sur-Saône

La justice se penche sur l'élection des adjoints du maire d'Albigny-sur-Saône
Jean-Paul Colin - LyonMag

Jean-Paul Colin, maire d'Albigny-sur-Saône, provoque l'ire de l'opposition depuis son élection en mars dernier.

Et pour cause, il a fait fi de la parité en proposant uniquement des hommes pour devenir ses 6 premiers adjoints. Une "prouesse" rendue possible grâce à des élections successives, et pas d'une traite comme effectuées dans les autres communes.

Alertée, la préfecture avait saisi la justice administrative pour annuler l'élection du 6e adjoint de Jean-Paul Colin. Et selon le Progrès, si la décision a été mise en délibéré et sera connue sous quinzaine, le rapporteur public est allé dans le sens de la préfecture. Tandis que l'avocat de la ville d'Albigny expliquait que c'était difficile de trouver une femme capable "de s'engager avec une grosse charge de travail le soir".

Dans un communiqué, le conseiller municipal d'opposition, Philippe Simon, demande, en cas de décision défavorable pour le 6e adjoint, "que les indemnités indument perçues soit restituées".

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
anonymous le 02/05/2017 à 09:17

Mon dieu , les femmes ne peuvent pas s'investir le soir .....c'est honteux de chez honteux , vive la parité

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.