Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Alain Perrin

Belhadj : “ça m’a saoulé”

Alain Perrin

L'ancien défenseur de l'OL Nadir Belhadj explique son départ surprise à Lens début janvier.

Pourquoi vous quittez l'OL après seulement six mois ?
Nadir Belhadj : Parce que je ne jouais jamais ! En signant à Lyon, je savais que je ne jouerais pas 50 matchs sur 50, mais là, c'était trop. Il y avait un turnover pour chaque joueur sauf pour moi ! Exemple, Anthony Réveillère et François Clerc tournaient à droite. Mais à gauche, Fabio Grosso jouait tout le temps et moi, jamais.
Vous en avez discuté avec Alain Perrin ?
Je ne suis pas le genre de joueurs à aller pleurer auprès de l'entraîneur. Mais je suis quand même allé le voir une fois cet automne pour connaître ses intentions. Et il m'a répondu qu'il comptait sur moi. Mais ça n'a rien changé. En fait ce qui m'a vraiment saoulé, c'est d'être sur le banc des remplaçants et quand Grosso semblait blessé, Perrin envoyait Clerc ou Réveillère s'échauffer. Je suis arrière gauche remplaçant et quand le titulaire se blesse, on préfère un arrière droit ? Je ne pouvais pas accepter ça. Ça prouvait qu'on ne comptait pas sur moi. Du coup, j'ai préféré partir.
Mais vous auriez pu vous accrocher ?
Oui, mais j'ai toujours été titulaire dans mes clubs précédents. Et à Lyon, m'entraîner toute la semaine en sachant que je ne jouerais jamais le samedi, c'était trop dur psychologiquement. Ça m'a pris la tête.
Mais votre passage à l'OL est un échec !
Non, parce que malgré tout, j'ai beaucoup appris avec des grands joueurs comme Juninho. Et puis, je pars en bons termes avec tout le monde à l'Olympique lyonnais. D'ailleurs, peut-être qu'un jour je reviendrai à l'OL et que cette fois-ci, je serai titulaire.

Le groupe d'Alain Perrin :
Gardiens : Coupet et Vercoutre
Défenseurs : Clerc, Réveillère, Squillaci, Paillot, Grosso et Bodmer
Milieux : Källström, Toulalan, Crosas, Ben Arfa, Delgado et Mounier
Attaquants : Benzema, Baros, Rémy et Fred

Coup d'envoi du match à 20h55. L'OL est premier avec 42 points. Mais Bordeaux, vainqueur 2-1 au Mans samedi soir est revenu à trois points, avec un match en plus.



Tags : ol | foot |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.