De retour à Lyon, le cardinal Barbarin parle d'un séjour "touchant" en Irak

De retour à Lyon, le cardinal Barbarin parle d'un séjour "touchant" en Irak
Le cardinal Barbarin - Photo LyonMag

Le cardinal Barbarin est rentré ce vendredi matin de son séjour en Irak.

Le calice offert au cardinal Barbarin - Photo LyonMag
Le calice offert au cardinal Barbarin - Photo LyonMag

Il a conduit une délégation française d'évêques pendant trois jours. L'objectif de ce voyage était de soutenir les chrétiens chassés de Mossoul.

"Poignant", voilà comment le cardinal Barbarin a défini son séjour au Kurdistan irakien. Lui qui a été à l'initiative de ce rendez-vous avec l'appui de l'OEuvre d'Orient voulait absolument : "rencontrer des gens et non des autorités."
Grâce au travail du patriarche chaldéen Louis-Raphaël Sako sur place, la délégation a pu célébrer des messes devant des milliers de réfugiés chrétiens chassés de Mossoul par les djihadistes.

"Nous avons passé notre temps à rencontrer des gens. Ces rencontres m'ont permis de revenir ici avec énormément d'anecdotes. Les Irakiens ont entendus dire que nous prions pour eux, mais il fallait qu'ils sachent que c'était vrai. J'ai pu leur montrer des photos des manifestations de soutien qui se sont déroulées à Lyon et à Paris. Ils étaient réellement touchés", a-t-il déclaré en conférence de presse.

L'archevêque de Lyon a d'ailleurs pu comprendre à travers de nombreux témoignages, que lorsque les islamistes se sont emparés de Mossoul, certains musulmans ont été solidaires envers les chrétiens : "Il y a des gens qui collaborent et il y a des gens qui résistent. Nous en avons été témoins à travers tous les récits que nous avons entendus. Un homme m'a expliqué qu'un musulman a aidé sa famille à quitter Mossoul, c'est touchant."

Devant la détresse de ces réfugiés, leurs cris de colère et leur désolation, le cardinal Barbarin a décidé du jumelage entre le diocèse de Lyon et celui de Mossoul, en solidarité avec les chrétiens d'Irak. Pour marquer ce lien entre les deux diocèses, le patriarche de Mossoul a "offert" un calice à l'archevêque de Lyon. Signe du soutien des chrétiens de France auprès de ceux d'Irak.

Le religieux a également réagi à la proposition de la France d'accueillir des réfugiés chrétiens d'Irak : "C'est un beau geste, il est apprécié". Mais il souligne : "Il ne faut pas se dire que les chrétiens à Mossoul, c'est terminé. Il faut surtout encourager les chrétiens à rester vivre sur place."

X
10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jdcjdr le 04/08/2014 à 16:36
N'importe quoi ! a écrit le 04/08/2014 à 13h01

Encore un qui n'a rien compris !
Depuis quand manifester pour l’arrêt de l'agression de l état hébreu contre la population civile palestinienne fait de toi un "pro HAMAS".
Que d'amalgames dans ton ciboulon !!!

Quand tu manifestes à côté de gens qui portent bien haut le drapeau du Hamas ou l'étendard des jihadistes, tu es le moins bien placé pour dire que tu ne supportes pas le Hamas.
Sinon tu quittes la manif.

Signaler Répondre

avatar
lui pas comprendre tout bien le 04/08/2014 à 13:07
jdcjdr a écrit le 04/08/2014 à 09h55

Le NPA manifestait non ?

Ça ne répond en rien à la question posée.

Signaler Répondre

avatar
N'importe quoi ! le 04/08/2014 à 13:01
jdcjdr a écrit le 04/08/2014 à 09h55

Le NPA manifestait non ?

Encore un qui n'a rien compris !
Depuis quand manifester pour l’arrêt de l'agression de l état hébreu contre la population civile palestinienne fait de toi un "pro HAMAS".
Que d'amalgames dans ton ciboulon !!!

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr le 04/08/2014 à 09:55
Encore un illuminé a écrit le 03/08/2014 à 17h12

pouvez vous citer un seul parti, de gauche ou de droite d'ailleurs, qui ai soutenu le hamas?????

Le NPA manifestait non ?

Signaler Répondre

avatar
Encore un illuminé le 03/08/2014 à 17:12
pacifistes selectifs a écrit le 03/08/2014 à 14h33

que pensent les partis de gauche, qui sont si actifs pour dfendre le hamas , de l'radication pure et simple d'une communaut qui comptait un millon de membres il y a dix ans ?

pouvez vous citer un seul parti, de gauche ou de droite d'ailleurs, qui ai soutenu le hamas?????

Signaler Répondre

avatar
pacifistes selectifs le 03/08/2014 à 14:33

que pensent les partis de gauche, qui sont si actifs pour dfendre le hamas , de l'radication pure et simple d'une communaut qui comptait un millon de membres il y a dix ans ?

Signaler Répondre

avatar
tang le 01/08/2014 à 20:53

Au moins un qui se préoccupe de cette population !

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 01/08/2014 à 18:51

Des chaldéens, vivant à Lyon, on fui l'Irak afin de sauver leur vie et de vivre en paix. Ils sont soucieux de constater les manifestations à répétitions et les tensions intercommunautaires.

Signaler Répondre

avatar
tiens donc le 01/08/2014 à 18:44
Chuut! il faut pas le dire! a écrit le 01/08/2014 à 15h41

Oui les chrétiens d'Irak doivent rester en Irak...En France, ils auraient la terrible expérience de retrouver les islamistes payés par le Qatar et l'Arabie Saoudite qu'ils ont fui!

Pas sûr qu'ils comprennent que l'Episcopat français tiennent tant au "Dialogue" avec le Frères Musulmans (payés par le QATAR...), en disent tant de bien, comme de leur religion...et même les aident à s'implanter toujours plus en France...

...et au 1er rang d'entre eux : Mgr Dubost, le Père Roucou, Mgr Barbarin, le Père Feroldi ou l'inénarable Père Christian Delorme qui croit utile de passer son temps à faire des conférences pour persuader les chétiens "d'aimer l'islam pour être de meilleurs chrétiens"!

tiens le mec de la vérité en face a trouvé un nouveau délire

Signaler Répondre

avatar
Chuut! il faut pas le dire! le 01/08/2014 à 15:41

Oui les chrétiens d'Irak doivent rester en Irak...En France, ils auraient la terrible expérience de retrouver les islamistes payés par le Qatar et l'Arabie Saoudite qu'ils ont fui!

Pas sûr qu'ils comprennent que l'Episcopat français tiennent tant au "Dialogue" avec le Frères Musulmans (payés par le QATAR...), en disent tant de bien, comme de leur religion...et même les aident à s'implanter toujours plus en France...

...et au 1er rang d'entre eux : Mgr Dubost, le Père Roucou, Mgr Barbarin, le Père Feroldi ou l'inénarable Père Christian Delorme qui croit utile de passer son temps à faire des conférences pour persuader les chétiens "d'aimer l'islam pour être de meilleurs chrétiens"!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.