Kasparov, la légende des échecs, à Lyon pour le procès d'un oligarque kazakh

Kasparov, la légende des échecs, à Lyon pour le procès d'un oligarque kazakh
DR

Ce vendredi, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon a refusé d'entendre Garry Kasparov.

La légende des échecs, fervent opposant du régime Poutine, avait fait le déplacement dans le Rhône pour intervenir dans l'affaire Moukhtar Abliazov, l'oligarque kazakh accusé d'avoir détourné des milliards de dollars par la Russie et l'Ukraine. Arrêté en France en 2013, Abliazov espérait compter sur le soutien de Garry Kasparov, cité comme témoin par ses avocats.

Mais le président de la cour a expliqué que le code pénal ne lui permettait pas d'auditionner des témoins dans des affaires d'extraditions. Or, il doit se prononcer sur celle d'Abliazov, réclamée par la Russie. "Cette décision est pire que de refuser totalement de nous auditionner aujourd'hui, car le juge pourrait se cacher derrière des articles de loi disant clairement que ces auditions sont interdites", a déploré Kasparov ce vendredi, dénonçant une "insulte pour la défense".
La cour de cassation devrait donc être saisie par la défense de l'oligarque après la décision de la justice lyonnaise cet après-midi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.