Musée des Confluences : la justice administrative pour départager le Département et Vinci ?

Musée des Confluences : la justice administrative pour départager le Département et Vinci ?
LyonMag

Ce mardi, les élus du Conseil Général du Rhône ont voté et officialisé leur délibération réclamant à Vinci 41,6 millions d'euros de pénalités pour les 16 mois de  retard dans la livraison du Musée des Confluences.

Une somme très importante que le constructeur n'a pas envie de débourser au Département. Pourtant la jurisprudence ne permet de réclamer que 25% du montant du marché initial, et Vinci entend bien payer moins.
Ainsi, il aurait proposé oralement à Michel Mercier, ancien président du Conseil Général, une somme comprise entre 10 et 15 millions d'euros. Mais pour le sénateur UDI du Rhône, il est "hors de question" de l'accepter.
Les deux entités ont désormais un mois pour trouver un compromis. Sinon, le tribunal administratif devra trancher.

Alors que l'inauguration du Musée des Confluences est prévue à Lyon le 19 décembre, que le bâtiment doit passer dans le giron de la Métropole début 2015, ce projet qui traîne depuis des années et qui a connu une hausse de son prix initial de 200 millions d'euros va encore traîner des casseroles quelques temps.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
frenchy le 29/10/2014 à 23:11

Vivement que cette sordide histoire de musée des confluences s'arrête!!!!
c'est le résultat d'un sordide marchandage entre Mercier et Collomb. Mercier veut son musée et en échange il aide Collomb pour que sa Métropole voit le jour!

Je l'appelle le Musée des Conivences et non des Confluences

Signaler Répondre

avatar
Philkcecyo le 29/10/2014 à 08:24

De toutes façons qui va payer à la sortie à votre avis ?

Signaler Répondre

avatar
KAKOU69 le 28/10/2014 à 19:39
comment comment ? a écrit le 28/10/2014 à 18h05

Comment comment ? Mercier n'aurait pas eu la récompense promise ?

Pas de souci il a été très bien Remercier !!

Signaler Répondre

avatar
Vérité ???? le 28/10/2014 à 19:18

J'espère que Vinci ira au crash et au procès, peut être qu'à ce moment là nous saurons toute la VÉRITÉ sur ce Musée des Confluence.
Ce marché est une aberration, ce marché est foireux, et pipé depuis le début des travaux. Une 1ère entreprise est partie et Vinci a repris le flambeau.
Je ne suis pas pour Vinci, mais franchement j'aimerais bien connaître toutes les irrégularités de Monsieur MERCIER.
IL FAUT QUE LA VÉRITÉ SOIT DITE AUX CONTRIBUABLES LYONNAIS ET LYONNAISES

Signaler Répondre

avatar
bobard, au s'cours ! le 28/10/2014 à 18:18
comment comment ? a écrit le 28/10/2014 à 18h05

Comment comment ? Mercier n'aurait pas eu la récompense promise ?

Bobard, fais quekechose, Mercier n'a pas reçu sa prime de fidélité

Signaler Répondre

avatar
comment comment ? le 28/10/2014 à 18:05

Comment comment ? Mercier n'aurait pas eu la récompense promise ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.