Amaury Nardone : "Nous ne sommes pas des repoussoirs !"

L’alliance entre l’UMP et les millonistes a été très critiquée, notamment par un certain nombre de centristes qui ont préféré rejoindre les listes de Gérard Collomb. C'est le cas de la conseillère régionale Anne-Sophie Condemine, qui avait refusé de s'allier avec Dominique Perben à cause de la présence sur les listes UMP d'Amaury Nardone, le leader des millonistes au conseil municipal de Lyon. La réaction de ce fidèle lieutenant de Charles Millon.
Amaury Nardone : “On n’est pas des repoussoirs, comme en témoigne notre score aux municipales de 2001. De plus, beaucoup de Lyonnais se reconnaissent dans notre action au conseil municipal. Et contrairement à ce qu’a déclaré Michel Noir, l’élection municipale à Lyon ne se gagnera pas au centre mais par l’union de toute la droite et du centre. D’ailleurs, sur nos listes, il y a quand même l’ancienne tête de liste du Modem, Christophe Geourjon. Alors qu'Anne-Sophie Condemine ne représente qu'elle-même. Mais c'est vrai qu'aujourd'hui, nous sommes dans une position difficile car on est des challengers. Et on souffre de la baisse de popularité de Nicolas Sarkozy. Mais rien n'est joué. Les seules batailles perdues sont celles qu’on n’a pas livrées."

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.