Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

Après son derby raté, l’OL devra savoir rebondir

Photo d'illustration - LyonMag

Ils étaient partis le cœur léger et sont revenus les valises lourdes : l'OL a raté son derby, le premier qu'il perd au stade Geoffroy-Guichard depuis le 6 avril 1994.

C'est la seconde fois consécutive que l'Olympique Lyonnais s'incline face à l'AS Saint-Etienne venue s'imposer le 30 mars dernier à Gerland (2-1) sur un but de Max-Alain Gradel qui a fait tant mal à l'équipe d'Hubert Fournier dimanche soir. Il est à l'origine des deux premiers buts des Verts inscrits par Bayal et Van Wolfswinkel.
Et cette fois l'addition est lourde : 3-0. Voilà qui appellera sans doute à un peu d'humilité pour les prochaines confrontations entre les deux clubs.
Il est vrai, qu'au fil de sa domination sur le football français et de deux séjours en L2 pour les Verts durant cette période, l'OL avait perdu l'habitude de perdre dans le Chaudron.
Sur les 31 derniers derbies, l'ASSE n'en n'a gagné que trois dont deux à Lyon, en septembre 2010 et il y a sept mois.
"C'est une défaite logique face à un adversaire qui a montré les vertus qu'il faut dans ce match et qu'on a pas su mettre", a convenu Fournier. "Nous avons une pensée pour nos supporters et nous sommes tristes d'avoir montré ce visage. Ce résultat est navrant", a encore déclaré l'entraîneur de l'OL.
Celui-ci a été trahi par la performance très décevante de certains de ces joueurs à commencer par Milan Bisevac, toujours supposé cadre de l'équipe mais pas toujours à la hauteur sur les grands matches, ou encore Corentin Tolisso qui aura pour lui l'excuse de l'inexpérience. Alexandre Lacazette, qui a manqué un penalty et qui a touché le poteau d'une reprise de la tête, n'a lui aussi, et pour la seconde fois consécutive après son match inexistant à Bastia, était très en dessous de son niveau. Par ses interventions, Anthony Lopes a sauvé son équipe d'une addition plus salée.
"C'est une faillite collective dans laquelle moi-même et le staff technique assumons notre responsabilité", a poursuivi Hubert Fournier, très lucide.
"Nous saurons jeudi si c'est une bonne chose de pouvoir rejouer très vite (contre Reims à Gerland). Il faudra faire preuve de caractère et d'une bonne dose d'humilité qui nous tombe dessus", a ajouté l'entraîneur.

En attendant, l'OL reste 3e du classement mais voit ses poursuivants fondre sur lui. Les Verts ont mis fin à une série de dix matches sans défaite des Lyonnais qui n'ont plus gagné depuis deux journées. Ils ont encore affiché leurs difficultés à être performant à l'extérieur.
Ils peuvent espérer repartir du bon pied en recevant Reims. Pour l'heure, la place sur le podium de l'Olympique Lyonnais ne tient que par ses performances à domicile, ce qui l'écarte totalement de la lutte pour le titre que vont se disputer seulement le PSG et Marseille s'il tient la cadence.
"Nous sommes 3es et l'objectif de la saison est le podium. Il faut défendre cette 3e place et la meilleure manière de repartir de l'avant, ce sera de gagner", a souligné Jean-Michel Aulas.



Tags : ol | olympique lyonnais | derby |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.