Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Contre Evian-TG, l’OL joue un autre derby

LyonMag

Si l'OL n'a qu'un derby en tête, celui contre Saint-Étienne qu'il a perdu il y a huit jours dans le Chaudron (3-0), Evian-Thonon-Gaillard, qui n'a que quatre ans en Ligue 1, aspire aussi à se trouver de belles affiches pour faire monter la sauce dans un Parc des Sports qui peine à se remplir sur des matches moins glorieux.

Contre les Verts mais aussi face à l'Olympique Lyonnais l'ETG présente ses derbies. Voilà bien encore un nouveau piège pour l'OL sur terrain adverse où il n'est que la 13e équipe de L1 (1 victoire, 3 nuls, 3 défaites, 6 points au total). Car les Lyonnais, qui ont été très moyens contre Reims, jeudi, notamment en première période, devront se surpasser pour revenir vainqueurs et conserver la 3e place qu'ils ont perdue samedi soir avec la victoire de Saint-Étienne sur Bastia où l'OL avait obtenu semble-t-il un match nul honorable (0-0) mais où l'ETG s'est imposé mercredi (2-1). Les Lyonnais se souviennent certainement avoir perdu sur ce même terrain la saison passée (2-1), une rencontre jouée fin août là aussi à 14 heures.

La vigilance est de rigueur avec en prime un joueur à surveiller particulièrement : le Danois Daniel Wass (7 buts), très habile sur coup franc dont un qui a donné la victoire à son équipe à Bastia. "Nous n'allons pas le prendre comme un match moyen mais comme une rencontre importante. Il ne faudra pas subir le jeu de notre adversaire. Il faut avoir la volonté d'évoluer plus haut", prévient Hubert Fournier. Celui-ci va-t-il abandonner le 4-4-2 en losange que les adversaires commencent à savoir contrer notamment en adoptant un système avec cinq défenseurs qui permet de bloquer les deux attaquants et les deux latéraux ? "C'est vrai que nos latéraux sont un peu moins bien en ce moment. J'attendais plus de leur rendement offensif", convient Fournier qui regrette aussi de ne pas pouvoir utiliser toutes ses armes offensives avec notamment les absences de longue durée de Gourcuff et Grenier, des éléments bien souvent blessés. "Si j'ai à ma disposition des éléments offensifs, je ne vais pas m'en plaindre. Cela donne un signal offensif assez fort aussi bien à notre équipe qu'à l'adversaire mais pour le moment, on a pas toujours réussi à aligner l'équipe idéale", dit-il encore.

Celui-ci a décidé de se passer des services de Mohamed Yattara qui a affiché ses limites contre Reims tout comme de Henri Bedimo dont les performances sont en baisse cette saison. Ceci devrait permettre peut-être de revoir Yassine Benzia dont on attend toujours que son talent éclate en Ligue 1 mais aussi de Mouhamadou Dabo, un élément lui aussi bien souvent blessé.



Tags : ol | Evian-Thonon-Gaillard | Ligue 1 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.