Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Karim Benzema

“Pas joyeux de jouer à un poste qui ne me plaît pas”

Karim Benzema

Sorti à la 60e minute contre Lille, Karim Benzema n'a pas tapé dans la main d'Hatem Ben Arfa, qui le remplaçait. En fait Benzema ne supporte plus de jouer sur le côté gauche. Son attitude a déplu à Alain Perrin, qui a aussi reconnu que Benzema et Ben Arfa n'étaient pas très proches.

Après le match, Karim Benzema, 20 ans, a expliqué à la presse pourquoi il n'est pas content : "Tout le monde a retenu que je n'ai pas tapé dans la main d'Hatem, mais ça n'a rien à voir avec lui. C'est moi qui n'étais pas content de sortir. Je n'étais pas joyeux de jouer à un poste qui ne me plaît pas. J'étais énervé, je suis parti tout droit. Je ne suis pas joyeux quand je joue côté gauche. Je le fais parfois pour l'équipe. Mais là, tous les blessés sont revenus. On a Kader Keita, Hatem, d'autres joueurs qui sont formés pour jouer à gauche. J'étais énervé par rapport à mon match. Je ne me suis pas éclaté. Faire une action par match, ce n'est pas ça qui me rend content de mon match. Ce sont des choses qui arrivent. Je pense que j'ai assez prouvé depuis le début de la saison. C'est la concurrence, c'est comme ça. Il y a un coach, à lui de voir. Ça ne date pas simplement d'aujourd'hui. Ça fait deux matchs que je joue à gauche. J'ai accepté contre Metz. Là, aujourd'hui, dans un grand stade, jouer à un poste où ça ne me fait pas plaisir, ça m'a énervé."

Alors que quelques instants auparavant, Alain Perrin avait expliqué que jouer à gauche n'était pas un problème pour Benzema : «Ce sont des choses qui ont été discutées avec lui. Il est au service de l'équipe. Il n'y a pas de souci de ce côté-là». Faux !

Le coach de l'OL a aussi clairement laissé entendre que Benzema et Ben Arfa n'étaient pas proches : «Ce n'est pas une nouveauté, ces deux joueurs ont déjà déclaré qu'ils n'étaient pas les plus grands amis du monde. C'est une histoire qui les regarde personnellement. J'en discuterai avec les intéressés, mais ce sont des histoires d'hommes, ce n'est pas lié à des problèmes de jeu. C'est leur vie privée, leur vie personnelle. Tous les joueurs qui s'entendent sur le terrain ne s'entendent pas forcément dans la vie. Sur le terrain, quand ils jouent ensemble, ils s'entendent très bien. Maintenant, autant il est bien que les remplaçants jouent le jeu dans la préparation, il est aussi bien qu'un joueur remplacé encourage le joueur entrant. C'est un prolongement de cette attitude. Là, les problèmes personnels ont pris le pas sur ces considérations déontologiques.»

Des déclarations très étonantes à trois jours du match de l'année. On ne peut vraiment pas dire que le club prépare son déplacement à Manchester dans la sérénité.

 

 



Tags : ol | foot |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.