Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Métropole de Lyon : les communistes de Vénissieux refusent toujours de s’allier à Gérard Collomb

En avril dernier, les quatre conseillers métropolitains PC de Vénissieux avaient refusé de faire partie de la majorité socialiste de Gérard Collomb au Grand Lyon. Alors que la Métropole de Lyon a vu le jour au 1er janvier 2015, et que son président a sondé à nouveau les communistes, Michèle Picard and co ont une seconde fois repoussé ses avances. Dans un courrier, la maire de Vénissieux, Yolande Peytavin, Marie-Christine Burricand et Pierre-Alain Millet expliquent à Gérard Collomb que la baisse des dotations de l'Etat entraînent des diminutions dans les enveloppes de la Métropole à destination de Vénissieux. Michèle Picard fustige également un manque de concertation sur les grands projets d'agglomération. "Dans un contexte où les difficultés sociales de nos populations sont de plus en plus fortes, la nouvelle organisation territoriale doit s'attacher à développer tous nos territoires, notamment les plus fragiles, et répondre aux besoins et aspirations de la population, écrivent les élus dans leur lettre. C'est le sens de notre action au sein de la Métropole, pour notre ville, les Vénissians et les habitants de l'agglomération".


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.