Mosquée de Givors : près de 700 personnes réunies dimanche pour condamner l'islamophobie

Mosquée de Givors : près de 700 personnes réunies dimanche pour condamner l'islamophobie
Photo d'illustration - LyonMag

Dimanche après-midi, environ 700 personnes s'étaient rendues devant la cour de la Mosquée de Givors.

Elus, représentants de la communauté musulmane, fidèles et anonymes souhaitaient dénoncer l'islamophobie grandissante depuis les attentats parisiens et l'amalgame fait par certains. En début de semaine dernière, des tags insultants pour l'Islam avaient été tracés sur les murs du lieu saint.

Tags :

musulman

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Collectif de Vigilance Contre la C.... le 22/01/2015 à 16:37
Collectif de Vigilance contre le Socialisme a écrit le 22/01/2015 à 14h17

Ces socialistes s'indignent des conséquences de causes qu'ils chérissent.

alors que proposes tu pour juguler la montée de l'islamisme dans les prisons. .......

rien! !!!!!

Signaler Répondre

avatar
Collectif de Vigilance contre le Socialisme le 22/01/2015 à 14:17
Ali Diauw a écrit le 21/01/2015 à 16h32

Mesures de Manuel Valls annoncées ce jour contre le terrorisme :
"Recrutement de 60 imams et doublement du budget des aumôneries musulmanes"

Il a tout compris notre 1er Ministre.

Ces socialistes s'indignent des conséquences de causes qu'ils chérissent.

Signaler Répondre

avatar
Armelle le 21/01/2015 à 22:25
Fopaldire a écrit le 20/01/2015 à 17h18

Transformer l'assassinat de 17 personnes au nom de l'islam en campagne nationale contre l'islamophobie, c'est digne des plus grands régimes communofascistes.

Pour les socialistes, les islamophobes sont ceux qui se lèvent, bossent et paient leurs impôts.

Signaler Répondre

avatar
Ali Diauw le 21/01/2015 à 16:32

Mesures de Manuel Valls annoncées ce jour contre le terrorisme :
"Recrutement de 60 imams et doublement du budget des aumôneries musulmanes"

Il a tout compris notre 1er Ministre.

Signaler Répondre

avatar
Collectif de Vigilance contre le Socialisme le 21/01/2015 à 15:21

Il n'aura pas fallut longtemps aux socialistes pour ériger la culture de l'excuse et la repentance permanente en explications aux assassinats d'islamistes.

Signaler Répondre

avatar
LoL le 21/01/2015 à 14:19
Fopaldire a écrit le 21/01/2015 à 09h20

Manuel Valls a fait plus fort hier quelques jours après les crimes d'islamistes.
Il a employé le mot Apartheid, dictature raciale, pour qualifier la situation en France.
Pour la dictature, on le savait, il suffit de le voir à l'oeuvre, pour la ségrégation raciale, je cherche les droits républicains auxquels les français issues de la diversité arabo musulmane n'auraient pas droits, je ne trouve pas.
A moins qu'en bon socialiste, expert en culture de l'excuse et de la repentance permanente, Manuel Valls considère désormais que les attentats islamistes en France sont des actes de résistance.
En effet, si nous sommes dans un régime d'apartheid comment dénoncer les crimes islamistes en attentat quand on magnifiait hier la lutte armée de l'ANC en Afrique du Sud.

Tout le monde se doutait bien que les attentats islamistes sont les conséquences du racisme des français...
Quel comique ce Valss !

Signaler Répondre

avatar
La honte socialiste le 21/01/2015 à 13:14

17 crimes au nom de l'islam pour en arriver à la conclusion socialiste suivante. Les islamistes vivent l'apartheid.
Laval passerait pour un résistant à côté de Valls.

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 21/01/2015 à 09:20
Fopaldire a écrit le 20/01/2015 à 17h18

Transformer l'assassinat de 17 personnes au nom de l'islam en campagne nationale contre l'islamophobie, c'est digne des plus grands régimes communofascistes.

Manuel Valls a fait plus fort hier quelques jours après les crimes d'islamistes.
Il a employé le mot Apartheid, dictature raciale, pour qualifier la situation en France.
Pour la dictature, on le savait, il suffit de le voir à l'oeuvre, pour la ségrégation raciale, je cherche les droits républicains auxquels les français issues de la diversité arabo musulmane n'auraient pas droits, je ne trouve pas.
A moins qu'en bon socialiste, expert en culture de l'excuse et de la repentance permanente, Manuel Valls considère désormais que les attentats islamistes en France sont des actes de résistance.
En effet, si nous sommes dans un régime d'apartheid comment dénoncer les crimes islamistes en attentat quand on magnifiait hier la lutte armée de l'ANC en Afrique du Sud.

Signaler Répondre

avatar
Ici Londres le 20/01/2015 à 19:16
Fopaldire a écrit le 20/01/2015 à 17h18

Transformer l'assassinat de 17 personnes au nom de l'islam en campagne nationale contre l'islamophobie, c'est digne des plus grands régimes communofascistes.

Vous allez vous faire repérer par la patrouille d'énoncer des évidences.

Signaler Répondre

avatar
Amour le 20/01/2015 à 19:05

Je dénonce tout acte islamo Christiano judeo phobe ceux qui font cela ne cherche qu a déchaîner les peurs les haines et souhaite le chaos aimons nous respectons nous et aidons nous voilà le sens des religions pas de haine pas de peur mais de l amour et de la compassion . Je suis musulman et je l affirme !!

Signaler Répondre

avatar
Pierre B. le 20/01/2015 à 17:59
Fopaldire a écrit le 20/01/2015 à 17h18

Transformer l'assassinat de 17 personnes au nom de l'islam en campagne nationale contre l'islamophobie, c'est digne des plus grands régimes communofascistes.

Merci de dévoiler cette escroquerie.

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 20/01/2015 à 17:32
Fopaldire a écrit le 20/01/2015 à 17h18

Transformer l'assassinat de 17 personnes au nom de l'islam en campagne nationale contre l'islamophobie, c'est digne des plus grands régimes communofascistes.

de quoi te plains tu? Le fascisme c'est plutôt ton unique créneaux.

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 20/01/2015 à 17:18

Transformer l'assassinat de 17 personnes au nom de l'islam en campagne nationale contre l'islamophobie, c'est digne des plus grands régimes communofascistes.

Signaler Répondre

avatar
Eglises le 19/01/2015 à 12:22

Je ne comprends pas certaines personnes, car on entend aucune parole de nos élus, ou de notre gouvernement, ou de certains manifestants pour toutes ces églises brulées en ce moment.
En France, la peur prend le dessus !
Dommage

Signaler Répondre

avatar
Stop... le 19/01/2015 à 11:19

Qu'ils dénoncent aussi la christianophobie qui gangrène tous les pays arabes...
Au Niger plusieurs dizaines d'églises viennent d'être brûlées en réaction à la Une de Charlie Hebdo... on entend peu de musulmans pour dénoncer ces actes.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.