Il passait des appels malveillants au PS, au FN, au ministère de la Justice et au recteur de la Grande Mosquée de Lyon

Il passait des appels malveillants au PS, au FN, au ministère de la Justice et au recteur de la Grande Mosquée de Lyon
Photo d'illustration - LyonMag

Face aux enquêteurs, il a reconnu avoir agi par bêtise et sous le coup de la colère.

Les attentats parisiens semblaient avoir troublé cet habitant de l'Ardèche, inconnu des forces de l'ordre jusqu'à samedi et son interpellation.
Il s'était rendu coupable de plusieurs appels malveillants à destination du siège du Parti Socialiste rue de Solférino, au Front National, au ministère de la Justice, à la préfecture de l'Ardèche mais aussi au recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane. Selon le Progrès, il avait même laissé des menaces de mort sur le répondeur de ce dernier.

L'homme a été présenté au parquet à Lyon dimanche. Il a été laissé libre et sera prochainement convoqué devant la justice.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mild le 22/01/2015 à 01:08

L'hiver on s'enmerde dure dans l'Ardèche alors faute de mieux on prend son téléphone

Signaler Répondre

avatar
al le 19/01/2015 à 20:55

jolie photo d'illustration ;)

Signaler Répondre

avatar
LoL le 19/01/2015 à 11:40

Encore un militant UMP qui divague...

Signaler Répondre

avatar
thomaslyon le 19/01/2015 à 11:06

et les menaces de mort au recteur de la grande mosquee a ne te choque pas,tu penses qu'il fait partie des gens qui nous ont amen a cette situation???

Signaler Répondre

avatar
Craquage le 19/01/2015 à 09:03

Toute menace de mort en condamnable. Mais on peut comprendre que certains craquent contre ceux qui nous ont amené à cette situation...en revanche en vouloir en même temps au PS et au FN c'est bizarre!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.