Mobilisation à Lyon du mouvement «soulager mais pas tuer»

Mobilisation à Lyon du mouvement «soulager mais pas tuer»
Photo LyonMag.com

À quelques jours du débat sur la fin de vie prévu à l'Assemblée nationale, le mouvement "Soulager mais pas tuer" organisait une journée nationale de mobilisation le mercredi 21 janvier dans plus de 50 villes en France.

Ce mercredi, à 12h30, ils étaient une soixantaine à manifester Place d'Arsonval devant l'hôpital Edouard Herriot dans le troisième arrondissement. L'objectif de cette mobilisation est de remettre en cause la loi Fin de vie de 2005, votée à l'époque à l'unanimité par les députés. Le mouvement "Soulager mais pas tuer" dénonce deux risques majeurs : la menace d'une surenchère parlementaire vers l'euthanasie explicite d'une part, et la menace de la légalisation d'une euthanasie masquée derrière l'expression "sédation profonde et continue jusqu'au décès" d'autre part.

0-50 sur 155 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
FACT le 04/02/2015 à 16:04
FACTfr a écrit le 04/02/2015 à 14h50

oui enfin je vous rappelle que l'état n'a plus les moyens d'il y a 30 ans.. à part augmenter l'impôt les unités palliatives de verront pas le jour par miracle !!

sinon on peut aussi envisager un dispositif complémentaire palliatif - euthanasie pour répondre à la variété des situations ! ça me parait pas saugrenu.

On en arrive au coeur du problème (avoué par J. Attali, comme l'indiquait un commentaire plus bas):
l'euthanasie est une solution économique, pas une solution humaine.

Signaler Répondre

avatar
FACTfr le 04/02/2015 à 14:50
FACT a écrit le 04/02/2015 à 11h29

Corrigeons: oui les soins palliatifs se développent, avec la lenteur d'une moule sur son poteau.
Mais au lieu de passer des heures à débattre sur l'euthanasie, le gouvernement pourrait débloquer des fonds pour donner un bon coup de boost au développement des soins palliatifs. Que toutes les régions aient des centres de soins, et que le nombre de places soit suffisant par rapport à la demande.
Et que l'Etat communique sur ces centres...

oui enfin je vous rappelle que l'état n'a plus les moyens d'il y a 30 ans.. à part augmenter l'impôt les unités palliatives de verront pas le jour par miracle !!

sinon on peut aussi envisager un dispositif complémentaire palliatif - euthanasie pour répondre à la variété des situations ! ça me parait pas saugrenu.

Signaler Répondre

avatar
FACT le 04/02/2015 à 11:29
FACT a écrit le 04/02/2015 à 11h20

sympa l'usurpation de pseudo (même non réservé)

bref l'article que vous citez pointe en effet un manque de places mais note par ailleurs que "la situation s'améliore depuis plusieurs années, et que des unités continuent à voir le jour"

sur ce point le soin palliatif est au même titre que bcp de services santé chez nous : manque de crédits..

après libre aux épouvantails de crier qu'on veut supprimer les soins palliatifs, mais ca ne me semble pas être la vérité

Corrigeons: oui les soins palliatifs se développent, avec la lenteur d'une moule sur son poteau.
Mais au lieu de passer des heures à débattre sur l'euthanasie, le gouvernement pourrait débloquer des fonds pour donner un bon coup de boost au développement des soins palliatifs. Que toutes les régions aient des centres de soins, et que le nombre de places soit suffisant par rapport à la demande.
Et que l'Etat communique sur ces centres...

Signaler Répondre

avatar
FACT le 04/02/2015 à 11:20
FACT a écrit le 03/02/2015 à 15h23

Allez, juste une info pour corriger ma bêtise et mon manque d'objectivité:
http://www.francetvinfo.fr/sante/fin-de-vie-pourquoi-l-acces-aux-soins-palliatifs-pose-probleme_727483.html

sympa l'usurpation de pseudo (même non réservé)

bref l'article que vous citez pointe en effet un manque de places mais note par ailleurs que "la situation s'améliore depuis plusieurs années, et que des unités continuent à voir le jour"

sur ce point le soin palliatif est au même titre que bcp de services santé chez nous : manque de crédits..

après libre aux épouvantails de crier qu'on veut supprimer les soins palliatifs, mais ca ne me semble pas être la vérité

Signaler Répondre

avatar
... le 03/02/2015 à 19:09

Maintenant tu te mets à la place du personnel soignant et des toubibs d'un service un peu exposé, type réa, oncologie,... Tu leur met ça en plus dans les pattes, pas facile, et tu les invites ensuite à décider du protocole thérapeutique à appliquer à une personne qui ne souhaite pas en bénéficier, tout en étant quand même à l'hosto.

Signaler Répondre

avatar
FACT le 03/02/2015 à 15:23
FACT a écrit le 03/02/2015 à 14h40

bon allez encore une fois je donne des faits face à vos atermoiements sans queue ni tête. Des ouvertures d'unités de soins palliatifs dès 2015 il y en a bien et dans plusieurs régions de france, exemples :

http://www.lavoixdunord.fr/region/hopital-de-saint-omer-l-unite-de-soins-palliatifs-ia37b0n2612660

http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/une-unite-de-soins-palliatifs-ouvrira-debut-mai-15-01-2015-4447161.php

Allez, juste une info pour corriger ma bêtise et mon manque d'objectivité:
http://www.francetvinfo.fr/sante/fin-de-vie-pourquoi-l-acces-aux-soins-palliatifs-pose-probleme_727483.html

Signaler Répondre

avatar
FACT le 03/02/2015 à 14:40
Scandaleux a écrit le 03/02/2015 à 14h09

On vous laisse le choix: soit vous souffrez atrocement, seul, parce que nous ne voulons pas développer les unités de soins palliatifs, qui vont coûter cher à la société qui ne veut pas vous prendre en charge, soit vous évitez ça grâce à nos médecins chevronnés qui se chargeront de vous éliminer tranquillement.
Génial...

bon allez encore une fois je donne des faits face à vos atermoiements sans queue ni tête. Des ouvertures d'unités de soins palliatifs dès 2015 il y en a bien et dans plusieurs régions de france, exemples :

http://www.lavoixdunord.fr/region/hopital-de-saint-omer-l-unite-de-soins-palliatifs-ia37b0n2612660

http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/une-unite-de-soins-palliatifs-ouvrira-debut-mai-15-01-2015-4447161.php

Signaler Répondre

avatar
la réalité est tout autre le 03/02/2015 à 14:36
Scandaleux a écrit le 03/02/2015 à 14h09

On vous laisse le choix: soit vous souffrez atrocement, seul, parce que nous ne voulons pas développer les unités de soins palliatifs, qui vont coûter cher à la société qui ne veut pas vous prendre en charge, soit vous évitez ça grâce à nos médecins chevronnés qui se chargeront de vous éliminer tranquillement.
Génial...

a parce que les soins palliatifs n'ont aucune limite thérapeutique selon vous?

Vous n'avez visible aucune expérience et tant mieux pour vous, et vous êtes vraiment trop léger pour aborder ce sujet sérieux!

Signaler Répondre

avatar
Scandaleux le 03/02/2015 à 14:09
FACT a écrit le 03/02/2015 à 11h47

vous n'avez rien compris je ne propose de tuer personne : je propose qu'on laisse le choix à ces personnes de décider de leur destin. relisez l'article joint

On vous laisse le choix: soit vous souffrez atrocement, seul, parce que nous ne voulons pas développer les unités de soins palliatifs, qui vont coûter cher à la société qui ne veut pas vous prendre en charge, soit vous évitez ça grâce à nos médecins chevronnés qui se chargeront de vous éliminer tranquillement.
Génial...

Signaler Répondre

avatar
C'est une honte le 03/02/2015 à 13:16
FACT a écrit le 03/02/2015 à 11h47

vous n'avez rien compris je ne propose de tuer personne : je propose qu'on laisse le choix à ces personnes de décider de leur destin. relisez l'article joint

Quoi. ...... laisser le choix. ....... Mais vous êtes scandaleux!

Torturez le jusqu'à ce qu'il reconnaisse ses erreurs et ensuite au bûcher l'heretique.

Signaler Répondre

avatar
FACT le 03/02/2015 à 12:17
témoin a écrit le 02/02/2015 à 18h06

le jour où t 'auras à te confronter à un proche à l'agonie ou assimilé à un légume, tu verras la vie d'une autre façon mais t'arriveras jamais comme les autres troll de ce forum à faire changer d avis ceux qui ont été confronté à ces épreuves douloureuses

Arrêtez de jouer sur les sentiments, le larmoyant...
Votre rhétorique est basée sur le sensationnalisme et l'émotion, en dehors de toute considération logique.

Signaler Répondre

avatar
Scandaleux le 03/02/2015 à 12:03
FACT a écrit le 03/02/2015 à 11h47

vous n'avez rien compris je ne propose de tuer personne : je propose qu'on laisse le choix à ces personnes de décider de leur destin. relisez l'article joint

Vous parlez des cas pour lesquels l'acharnement thérapeuthique est inutile. On est bien d'accord là-dessus.
Mais l'euthanasie ce n'est pas l'arrêt de l'acharnement thérapeuthique. Ca n'a rien à voir.

Signaler Répondre

avatar
FACT le 03/02/2015 à 11:47
Scandaleux a écrit le 03/02/2015 à 11h21

C'est vous qui jouez sur les peurs et les souffrances des gens.
Ce jeune homme aurait pu ne jamais se réveiller, et pourtant il était conscient de tout.
Allez-vous proposer de tuer toutes les personnes dans le coma qui n'ont aucune chance d'en sortir, même si elles sont parfaitement conscientes, même si elles peuvent entendre, ressentir des émotions (joie, tristesse, amour, etc.) ?
C'est ça la société que vous nous proposez ? C'est atroce, inhumain, c'est nier la dignité de l'homme, qu'il soit en pleine forme ou handicapé.
C'est insulter les milliers de familles qui ont des êtres chers plongés dans le coma et qui s'en occupent chaque jour avec amour !
Allez-vous en avec vos idées rétrogrades. Laissez la place à l'amour, pas à la mort.

vous n'avez rien compris je ne propose de tuer personne : je propose qu'on laisse le choix à ces personnes de décider de leur destin. relisez l'article joint

Signaler Répondre

avatar
pffff le 03/02/2015 à 11:26
Scandaleux a écrit le 03/02/2015 à 11h21

C'est vous qui jouez sur les peurs et les souffrances des gens.
Ce jeune homme aurait pu ne jamais se réveiller, et pourtant il était conscient de tout.
Allez-vous proposer de tuer toutes les personnes dans le coma qui n'ont aucune chance d'en sortir, même si elles sont parfaitement conscientes, même si elles peuvent entendre, ressentir des émotions (joie, tristesse, amour, etc.) ?
C'est ça la société que vous nous proposez ? C'est atroce, inhumain, c'est nier la dignité de l'homme, qu'il soit en pleine forme ou handicapé.
C'est insulter les milliers de familles qui ont des êtres chers plongés dans le coma et qui s'en occupent chaque jour avec amour !
Allez-vous en avec vos idées rétrogrades. Laissez la place à l'amour, pas à la mort.

soit t'as pas lu l'article auquel tu réponds soit pire tu n'as rien compris.

Signaler Répondre

avatar
Scandaleux le 03/02/2015 à 11:21
FACT a écrit le 03/02/2015 à 10h15

pour Jdc point de salut en dehors de la rubrique fait divers !

cela démontre toute l'étendue de votre connaissance mais aussi votre rhétorique basée sur le sensationnalisme et l'émotion, en dehors de toute considération logique.

je vous invite à lire cet article qui ouvre un peu le débat :

http://www.francetvinfo.fr/decouverte/grace-a-l-irm-on-peut-predire-si-un-malade-va-sortir-du-coma_275151.html

où l'on apprend qu'il existe aujourd’hui des méthodes assez fiables pour évaluer les chances de se réveiller et les séquelles après un coma. et donc des possibilités d'agir de manière éclairée..

C'est vous qui jouez sur les peurs et les souffrances des gens.
Ce jeune homme aurait pu ne jamais se réveiller, et pourtant il était conscient de tout.
Allez-vous proposer de tuer toutes les personnes dans le coma qui n'ont aucune chance d'en sortir, même si elles sont parfaitement conscientes, même si elles peuvent entendre, ressentir des émotions (joie, tristesse, amour, etc.) ?
C'est ça la société que vous nous proposez ? C'est atroce, inhumain, c'est nier la dignité de l'homme, qu'il soit en pleine forme ou handicapé.
C'est insulter les milliers de familles qui ont des êtres chers plongés dans le coma et qui s'en occupent chaque jour avec amour !
Allez-vous en avec vos idées rétrogrades. Laissez la place à l'amour, pas à la mort.

Signaler Répondre

avatar
FACT le 03/02/2015 à 10:15
Jdc a écrit le 03/02/2015 à 09h01

Ce garçon aussi était plongé dans la douleur morale (et physique), et n'avait pas d'espoir:
http://www.journaldemontreal.com/2015/01/14/coince-dans-le-coma-pendant-12-ans-il-etait-conscient.
Pourtant heureusement qu'il n'a pas eu dans ses relations des gens comme vous, sa vie n'aurait pas duré bien longtemps...

pour Jdc point de salut en dehors de la rubrique fait divers !

cela démontre toute l'étendue de votre connaissance mais aussi votre rhétorique basée sur le sensationnalisme et l'émotion, en dehors de toute considération logique.

je vous invite à lire cet article qui ouvre un peu le débat :

http://www.francetvinfo.fr/decouverte/grace-a-l-irm-on-peut-predire-si-un-malade-va-sortir-du-coma_275151.html

où l'on apprend qu'il existe aujourd’hui des méthodes assez fiables pour évaluer les chances de se réveiller et les séquelles après un coma. et donc des possibilités d'agir de manière éclairée..

Signaler Répondre

avatar
Jdc le 03/02/2015 à 09:01
vive-la-suisse a écrit le 02/02/2015 à 18h12

laisser mourir en France sans aucun espoir des individus dans la souffrance physique et morale :quelle dignité et quelle humanité !!

Ce garçon aussi était plongé dans la douleur morale (et physique), et n'avait pas d'espoir:
http://www.journaldemontreal.com/2015/01/14/coince-dans-le-coma-pendant-12-ans-il-etait-conscient.
Pourtant heureusement qu'il n'a pas eu dans ses relations des gens comme vous, sa vie n'aurait pas duré bien longtemps...

Signaler Répondre

avatar
LoL le 03/02/2015 à 08:44
CQFD. a écrit le 02/02/2015 à 18h03

Sans chercher à offusquer votre science infuse, il me semble qu'en confondant "athéisme" et "laïcité" ou encore en écrivant des absurdités tel que :
"un musulman intégriste peut très bien être un laïc..."
Vous ne soyez pas en position de me faire la leçon et encore moins la morale (surtout la votre) alors je ne vais quand même pas devoir m'excuser si votre plafond reste mon plancher.

La laïcité n'a jamais été la doctrine du stalinisme ou du nazisme, vous divaguez complètement.
Ouvrez un dictionnaire avant de l'ouvrir ici, ça vous évitera de passer pour un blaireau ignare.

Signaler Répondre

avatar
Pauvre ignare le 02/02/2015 à 21:26
continuez a écrit le 02/02/2015 à 17h23

"un musulman intégriste peut très bien être un laïc..."

alors la on tient la perle 2015!!!!

L'étendue de votre ignorance est affligeante...

Signaler Répondre

avatar
vive-la-suisse le 02/02/2015 à 18:12

laisser mourir en France sans aucun espoir des individus dans la souffrance physique et morale :quelle dignité et quelle humanité !!

Signaler Répondre

avatar
... le 02/02/2015 à 18:08
Question? a écrit le 02/02/2015 à 16h17

Votre diatribe omet elle volontairement de rappeler qu'au jour d'aujourd'hui votre dieu détient, et de loin, le record du nombre de personnes tuées "en" ou "pour" son nom.

Ah non ! L'emploi de l'expression 'au jour d'aujourd'hui' doit se limiter au PMU, où celle-ci pourra vous faire passer pour un fin lettré. Ailleurs, vous allez passer pour une buse !

Signaler Répondre

avatar
témoin le 02/02/2015 à 18:06
Jdc a écrit le 02/02/2015 à 17h33

Agnes aurait étranglé une personne comme ce jeune homme:
http://www.journaldemontreal.com/2015/01/14/coince-dans-le-coma-pendant-12-ans-il-etait-conscient.
L'euthanasie, quel progrès pour la médecine...

le jour où t 'auras à te confronter à un proche à l'agonie ou assimilé à un légume, tu verras la vie d'une autre façon mais t'arriveras jamais comme les autres troll de ce forum à faire changer d avis ceux qui ont été confronté à ces épreuves douloureuses

Signaler Répondre

avatar
CQFD. le 02/02/2015 à 18:03
LoL a écrit le 02/02/2015 à 16h52

Entre les 100 millions de morts du communisme et les 10 millions du nazisme, ça va être dur de faire pire que l'athéisme...
Sinon pourriez-vous donner le décompte vous permettant d'arriver à cette conclusion ? Ce serait intéressant de voir à quel point vous êtes ignorant...

Sans chercher à offusquer votre science infuse, il me semble qu'en confondant "athéisme" et "laïcité" ou encore en écrivant des absurdités tel que :
"un musulman intégriste peut très bien être un laïc..."
Vous ne soyez pas en position de me faire la leçon et encore moins la morale (surtout la votre) alors je ne vais quand même pas devoir m'excuser si votre plafond reste mon plancher.

Signaler Répondre

avatar
Jdc le 02/02/2015 à 17:33

Agnes aurait étranglé une personne comme ce jeune homme:
http://www.journaldemontreal.com/2015/01/14/coince-dans-le-coma-pendant-12-ans-il-etait-conscient.
L'euthanasie, quel progrès pour la médecine...

Signaler Répondre

avatar
continuez le 02/02/2015 à 17:23
LoL a écrit le 02/02/2015 à 16h29

J'ai justement corrigé, vu que votre phrase ne voulait rien dire: un musulman intégriste peut très bien être un laïc...
Instruisez-vous un peu, ça ne vous ferait pas de mal.

"un musulman intégriste peut très bien être un laïc..."

alors la on tient la perle 2015!!!!

Signaler Répondre

avatar
mouarfff le 02/02/2015 à 17:17
confusion a écrit le 02/02/2015 à 16h10

lol vous confondez laic et athé je crois, évitez la prochaine fois ça ne fait pas sérieux !!

Il a rien de sérieux de toutes façon. ..

Signaler Répondre

avatar
LoL le 02/02/2015 à 16:52
Question? a écrit le 02/02/2015 à 16h17

Votre diatribe omet elle volontairement de rappeler qu'au jour d'aujourd'hui votre dieu détient, et de loin, le record du nombre de personnes tuées "en" ou "pour" son nom.

Entre les 100 millions de morts du communisme et les 10 millions du nazisme, ça va être dur de faire pire que l'athéisme...
Sinon pourriez-vous donner le décompte vous permettant d'arriver à cette conclusion ? Ce serait intéressant de voir à quel point vous êtes ignorant...

Signaler Répondre

avatar
LoL le 02/02/2015 à 16:29
confusion a écrit le 02/02/2015 à 16h10

lol vous confondez laic et athé je crois, évitez la prochaine fois ça ne fait pas sérieux !!

J'ai justement corrigé, vu que votre phrase ne voulait rien dire: un musulman intégriste peut très bien être un laïc...
Instruisez-vous un peu, ça ne vous ferait pas de mal.

Signaler Répondre

avatar
Question? le 02/02/2015 à 16:17
LoL a écrit le 02/02/2015 à 15h53

C'est vrai, le christianisme occupe toutes les cellules antiterroristes mondiales ces derniers temps...
Avec des amalgames foireux comme les vôtres, on pourrait interdire l'athéisme, vu qu'Hitler et Staline étaient des athées convaincus; parfaits exemples validant un schéma "athéisme = mort" non ?

Votre diatribe omet elle volontairement de rappeler qu'au jour d'aujourd'hui votre dieu détient, et de loin, le record du nombre de personnes tuées "en" ou "pour" son nom.

Signaler Répondre

avatar
confusion le 02/02/2015 à 16:10
LoL a écrit le 02/02/2015 à 15h53

C'est vrai, le christianisme occupe toutes les cellules antiterroristes mondiales ces derniers temps...
Avec des amalgames foireux comme les vôtres, on pourrait interdire l'athéisme, vu qu'Hitler et Staline étaient des athées convaincus; parfaits exemples validant un schéma "athéisme = mort" non ?

lol vous confondez laic et athé je crois, évitez la prochaine fois ça ne fait pas sérieux !!

Signaler Répondre

avatar
LoL le 02/02/2015 à 15:53
On dit merci a écrit le 02/02/2015 à 15h21

faut dire que le passé et le présent nous donnent un nombre impressionnant d'exemples allant dans ce schéma. ....

Heureusement que les laïcs veillent pour un avenir meilleur.

C'est vrai, le christianisme occupe toutes les cellules antiterroristes mondiales ces derniers temps...
Avec des amalgames foireux comme les vôtres, on pourrait interdire l'athéisme, vu qu'Hitler et Staline étaient des athées convaincus; parfaits exemples validant un schéma "athéisme = mort" non ?

Signaler Répondre

avatar
On dit merci le 02/02/2015 à 15:21
Exact a écrit le 02/02/2015 à 11h46

Bim en plein dans le gros mille d'Agnes...
Mais comme ses copains elle n'a aucune idée de ce qu'était le gouvernement de Vichy. Comprenez-la, elle ne fait que répéter ce qu'on lui a appris: Cathos = droite = fachos = Vichy = nazis = homophobes.
Voilà un schéma du fonctionnement de leur cerveau.

faut dire que le passé et le présent nous donnent un nombre impressionnant d'exemples allant dans ce schéma. ....

Heureusement que les laïcs veillent pour un avenir meilleur.

Signaler Répondre

avatar
mobilisé le 02/02/2015 à 13:13

grosse mobilisation de 60 personnes (et encore au vu de la photo) pour un combat d'arrière garde..

next

Signaler Répondre

avatar
Exact le 02/02/2015 à 11:46
... a écrit le 30/01/2015 à 17h36

Vichy et ces francisques, c'était plutôt à gauche. Enfin, si on fait l'effort de s'instruire un tout petit peu.

Bim en plein dans le gros mille d'Agnes...
Mais comme ses copains elle n'a aucune idée de ce qu'était le gouvernement de Vichy. Comprenez-la, elle ne fait que répéter ce qu'on lui a appris: Cathos = droite = fachos = Vichy = nazis = homophobes.
Voilà un schéma du fonctionnement de leur cerveau.

Signaler Répondre

avatar
Stop le 02/02/2015 à 11:43
un peu de dignité svp a écrit le 30/01/2015 à 15h14

les 10 commandements, dont l'un dit: "tu ne tueras point".

a bon. .... autant dire que souvent les catholiques ont oublié ce commandement, protestants, homosexuels, scientifiques ou simple opposant aux doctrines de l'église pourraient témoigner. ........ s'ils étaient encore en vie.

Arrêtez vos amalgames nauséabonds, vous êtes ignoble.

Signaler Répondre

avatar
... le 31/01/2015 à 17:06
mémoire extrêmement sélective a écrit le 30/01/2015 à 21h50

la culture c'est comme la confiture. ..... moins on en a plus on l'étale, et c'est bien votre cas si c'est la seule chose que vous évoque la République de vichy.

Facile comme remarque. On est presque dans l'antifa à un tel niveau de connerie. Tu penses quoi des leaders historiques de notre bonne vieille gauche ? Quant à ceux qui ont osé la résistance, ultra minoritaires dans ce pays, leurs convictions patriotiques s'ancraient de quel côté à ton avis. Et puis, surtout, faut arrêter de toujours tout ramener à Vichy. Quelqu'un qui n'est pas de ton avis n'est pas nécessairement un nazi ou un mangeur d'enfant. C'est consternant d'en arriver là. Enfin, sur le fond, une société multi-culturelle, et donc muti-confessionnelle ne pourra jamais être exclusivement athée. A moins d'adopter un régime d'éducation du type existant sous Staline. C'est quand même pas antifa ce truc là ?

Signaler Répondre

avatar
mémoire extrêmement sélective le 30/01/2015 à 21:50
... a écrit le 30/01/2015 à 17h36

Vichy et ces francisques, c'était plutôt à gauche. Enfin, si on fait l'effort de s'instruire un tout petit peu.

la culture c'est comme la confiture. ..... moins on en a plus on l'étale, et c'est bien votre cas si c'est la seule chose que vous évoque la République de vichy.

Signaler Répondre

avatar
... le 30/01/2015 à 17:36
Agnes a écrit le 30/01/2015 à 11h35

Mais de quel République parlez vous?

De celle de Vichy je suppose parce que c'est la seule qui répond à vos attentes et à votre manière de débattre.

Vichy et ces francisques, c'était plutôt à gauche. Enfin, si on fait l'effort de s'instruire un tout petit peu.

Signaler Répondre

avatar
un peu de dignité svp le 30/01/2015 à 15:14
Euh ? a écrit le 30/01/2015 à 14h23

"fondamentaliste religieux"... à aucun moment vous ne vous êtes posé la question: "qu'est-ce qu'un fondamentaliste religieux ?"
Ca vous instruirait de vous renseigner un peu.
Juifs et chrétiens ont en commun les 10 commandements, dont l'un dit: "tu ne tueras point".
Ca n'est pas sujet à l'interprétation. Soit on respecte ce commandement, soit on ne le respecte pas. Il n'y a pas de chrétiens fondamentalistes respectant à 100% les commandements et les autres.
Il y a les chrétiens qui respectent la loi de Dieu. Et ceux qui se nomment chrétiens mais qui ne vivent pas selon cette loi.

les 10 commandements, dont l'un dit: "tu ne tueras point".

a bon. .... autant dire que souvent les catholiques ont oublié ce commandement, protestants, homosexuels, scientifiques ou simple opposant aux doctrines de l'église pourraient témoigner. ........ s'ils étaient encore en vie.

Signaler Répondre

avatar
Euh ? le 30/01/2015 à 14:23
Je suis Charlie a écrit le 30/01/2015 à 09h22

Merci être traité de con par un fondamentaliste religieux c'est un honneur

"fondamentaliste religieux"... à aucun moment vous ne vous êtes posé la question: "qu'est-ce qu'un fondamentaliste religieux ?"
Ca vous instruirait de vous renseigner un peu.
Juifs et chrétiens ont en commun les 10 commandements, dont l'un dit: "tu ne tueras point".
Ca n'est pas sujet à l'interprétation. Soit on respecte ce commandement, soit on ne le respecte pas. Il n'y a pas de chrétiens fondamentalistes respectant à 100% les commandements et les autres.
Il y a les chrétiens qui respectent la loi de Dieu. Et ceux qui se nomment chrétiens mais qui ne vivent pas selon cette loi.

Signaler Répondre

avatar
Bravo ! le 30/01/2015 à 13:40
Agnes a écrit le 30/01/2015 à 11h35

Mais de quel République parlez vous?

De celle de Vichy je suppose parce que c'est la seule qui répond à vos attentes et à votre manière de débattre.

Ah, le point Godwin pour Agnes l'eugéniste pro-peine de mort pour les handicapés lourds et les vieux.
Vos paroles n'ont aucune valeur, venant de vous.

Signaler Répondre

avatar
Agnes le 30/01/2015 à 11:35
Bravo ! a écrit le 30/01/2015 à 09h28

Pas de débat possible avec les ennemis de la République, qui défendent un crime et cherchent à justifier leur illégalité.

Mais de quel République parlez vous?

De celle de Vichy je suppose parce que c'est la seule qui répond à vos attentes et à votre manière de débattre.

Signaler Répondre

avatar
caniveau le 30/01/2015 à 11:14
Bravo ! a écrit le 30/01/2015 à 10h58

Il n'y a pas de réflexion à tolérer pour les ennemis de la République, sachez-le.
Comme le dit l'adage: "réfléchir, c'est déjà désobéir".
Est-ce que vous réfléchissez à la légalisation de la peine de mort ? De la torture ?

je comprends que la réflexion et le débat vous dérange : vous avez peu d'arguments à proposer à part rabacher sur les "ennemis de la république" que vous ne définissez même pas !

sinon je ne vois pas le rapport avec la peine de mort ou la torture qui :

1 - ne sont pas des mesures que l'on choisit
2 - ne visent certainement pas à soulager la souffrance

next

Signaler Répondre

avatar
Bravo ! le 30/01/2015 à 10:58
caniveau a écrit le 30/01/2015 à 10h00

il est interdit de réfléchir,merci et bravo pour votre démonstration !

sinon pour les partisans de la laïcité le débat reste ouvert, ne vous en déplaise

Il n'y a pas de réflexion à tolérer pour les ennemis de la République, sachez-le.
Comme le dit l'adage: "réfléchir, c'est déjà désobéir".
Est-ce que vous réfléchissez à la légalisation de la peine de mort ? De la torture ?

Signaler Répondre

avatar
caniveau le 30/01/2015 à 10:00
Bravo ! a écrit le 30/01/2015 à 09h28

Pas de débat possible avec les ennemis de la République, qui défendent un crime et cherchent à justifier leur illégalité.

il est interdit de réfléchir,merci et bravo pour votre démonstration !

sinon pour les partisans de la laïcité le débat reste ouvert, ne vous en déplaise

Signaler Répondre

avatar
Bravo ! le 30/01/2015 à 09:28
caniveau a écrit le 30/01/2015 à 09h08

pas de débat pour bravo, il n'aime pas ça : obéir c'est mieux

Pas de débat possible avec les ennemis de la République, qui défendent un crime et cherchent à justifier leur illégalité.

Signaler Répondre

avatar
Je suis Charlie le 30/01/2015 à 09:22
Tu n'es qu'un con a écrit le 30/01/2015 à 09h02

Tais-toi, t'es hors la loi !
Je demande l'évolution de la loi qui punit le vol, le viol, la pédophilie, le meurtre, l'apologie de crimes contre l'humanité, la discrimination. Question: suis-je toujours dans le cadre de la République ?
Merci mon grand, retourne dans ton lit tu as trop réfléchi...

Merci être traité de con par un fondamentaliste religieux c'est un honneur

Signaler Répondre

avatar
caniveau le 30/01/2015 à 09:08
Bravo ! a écrit le 30/01/2015 à 08h35

Parfait, respectez la loi qui interdit l'euthanasie. Merci de rester dans le cadre de la République.

pas de débat pour bravo, il n'aime pas ça : obéir c'est mieux

Signaler Répondre

avatar
caniveau le 30/01/2015 à 09:04
Bravo ! a écrit le 29/01/2015 à 18h03

"Non, je ne suis pas islamophobe, je critique juste !"
Votre argument c'est du réchauffé de mauvaise qualité...
petit florilège des différentes réactions glanées sur ce fil:

"demander (sic) asile au Vatican si c est invivable" - j'imagine la réaction si qqu'un avait écrit: partez à la Mecque si les français ne vous aiment pas...
"C'est avec la bible que vous avez appris a mentir?"
"Les mouvements anti contraception, anti IVG, anti mariage homosexuel, anti euthanasie ne sont ils pas systématiquement composés en majorité de fondamentalistes et soutenue par l'église catholique?" - belle théorie du complot; imaginons la phrase suivante: les gouvernements, les banques ne sont-ils pas soutenus par les juifs ?
"Mais qui aurait demandé la légalisation de la pédophilie?
Les curés?" - un grand classique... comme si les athées ou les autres religions n'étaient pas touchés par la pédophilie...

Pour faire simple: assumez votre haine, mais ne venez pas faire de leçon au FN ou aux autres... vous valez bien moins !

faites un effort relisez encore et cessez de me preter les propos d'autres commentateurs, vous semblerez ainsi un tantinet honnete

Signaler Répondre

avatar
Tu n'es qu'un con le 30/01/2015 à 09:02
Dehors catholiban a écrit le 30/01/2015 à 08h51

Eh l'intégriste, même si c'est dur, utilise ta tête pour réfléchir plutot que pour répéter bêtement ce qu'on a mis dedans.

Demandez l'évolution d'une loi n'est pas hors cadre de la République.

Ceci dit entendre un fondamentaliste se référer à la République c'est comique.....

Tais-toi, t'es hors la loi !
Je demande l'évolution de la loi qui punit le vol, le viol, la pédophilie, le meurtre, l'apologie de crimes contre l'humanité, la discrimination. Question: suis-je toujours dans le cadre de la République ?
Merci mon grand, retourne dans ton lit tu as trop réfléchi...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.