Vidéoprotection : Lyon garde un œil sur vous

Vidéoprotection : Lyon garde un œil  sur vous
Jérémie Bréaud - LyonMag

Dans un précédent billet au titre volontairement provocateur "Alors
Gérard, tu la protèges ta ville ?
", j’avais insisté sur les
défaillances en matière de sécurité du maire socialiste de Lyon.

En effet, les chiffres de la délinquance avaient explosé en 2013 et d’odieux faits divers à l’automne 2014 étaient venus rappeler que même si Lyon n’était pas le "Bronx", il y régnait néanmoins pour de nombreuses familles, riverains et commerçants, un  profond sentiment d’insécurité.
Depuis, les statistiques de l’année 2014 ont montré une amélioration qui ne peut être que saluée. Et oui, être élu de l’opposition, c’est aussi savoir faire preuve d’objectivité ! Monsieur le Maire, je ne peux que vous encourager à continuer dans cette direction !

Et continuer, cela passe notamment par le développement de la vidéoprotection à Lyon. Les évènements tragiques du début de semaine à Nice ont encore une fois démontré l’efficacité de ce type de dispositif, puisque les caméras de surveillance ont permis d’arrêter dans un très bref délai le complice du terroriste qui a attaqué au couteau les militaires chargés de sécuriser entre autre le Consistoire israélite de Nice. Certains oseraient-ils affirmer que Lyon n’est pas Nice et que notre ville serait à l’abri de ce genre d’acte ignoble ? Pour rappel, la Métropole lyonnaise n’est pas épargnée par l’islam radical comme l’ont encore démontré les arrestations de ces derniers jours dans l’Est lyonnais…

Or, Nice a justement été la ville laboratoire de la vidéoprotection. Son Maire, Christian Estrosi, rappelait  dès 2012 dans Le Figaro que la "technologie n’est pas une fin en soi et que la vidéoprotection n’a de sens que si elle sert une stratégie globale qui privilégie l’humain, l’occupation du terrain. Bref, la police de vraie proximité, aux antipodes des approches doctrinaires". L’humain et l’urbain donc, deux thèmes Monsieur Collomb, qui semblent vous être devenus chers depuis les dernières municipales…

Outil de dissuasion, de prévention mais aussi de preuve, la caméra de vidéoprotection n’est efficace uniquement s’il y a un maillage du réseau, c’est-à-dire une continuité entre les zones couvertes par les caméras. Actuellement, notre ville est dotée d’un peu plus de 400 caméras, et l’objectif annoncé par la municipalité est d’en installer 100 supplémentaires d’ici la fin du mandat, principalement dans les Zones de Sécurité Prioritaire (ZSP).

Dans le 6e arrondissement par exemple, la Mairie de Lyon s’est engagée devant les Lyonnais, lors du Conseil municipal du 19 janvier dernier, à en installer judicieusement place Maréchal Lyautey, dans la mesure où ce quartier est le prolongement de la zone "Terreaux-Hôtel de Ville". En suivant cette logique, il serait souhaitable, conformément à la requête du maire du 6e Pascal Blache, de prolonger à présent cette couverture à la zone "Franklin Roosevelt-Foch" et de l’étendre jusqu’à "Vitton-Brotteaux".
L’avancée que constitue dores et déjà l’obtention de caméras place Maréchal Lyautey a été rendue possible grâce d’une part à la détermination et à la pugnacité de Pascal Blache, et d’autre part à la volonté commune de travailler ensemble dont ont fait preuve la Mairie centrale et la Mairie du 6e pourtant dans l’opposition. Il est heureux de constater que lorsque l’intérêt des Lyonnais est en jeu, les batailles partisanes perdent heureusement un peu de leur importance.

Concernant les reproches que certains formulent au sujet de la vidéoprotection, il y a notamment la question des libertés. Il n’est pas évident d’arbitrer, toutefois j’affirme qu’à force de sanctuariser les libertés individuelles, nous avons relégué au second rang la sécurité collective. Ce n’est pas "jouer sur la peur" que d’écrire cela, c’est un constat quotidien.
Les Lyonnais, comme les Français, ont deux attentes majeures: l’emploi et la sécurité.
Sur ce dernier point, j’avais d’ailleurs fini mon billet "Alors Gérard, tu la protèges ta ville" en écrivant que si le Maire de Lyon écoutait davantage son opposition, ce seraient les Lyonnais qui gagneraient, mais que cela nécessiterait un changement de son mode de gouvernance. L’exemple de la vidéoprotection place Maréchal Lyautey a montré qu’il avait su enfin écouter, c’est un bon début.
Monsieur Collomb, sur ce sujet, comme sur les autres, nous gardons un œil sur vous.

Retrouvez tous les billets de Jérémie Bréaud sur son site

Jérémie Bréaud est élu UMP du 6e arrondissement en charge du Numérique

Tags :

bréaud

23 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
videostat le 20/02/2015 à 09:55
Marredesjesaistoutetjefaislamorale a écrit le 20/02/2015 à 09h28

On veut bien vous croire, mais citez vos sources ! D'où vous sortez toutes ces affirmations ? Donnez des chiffres, prouvez ce que vous avancez sinon c'est vous qui faites dans la démagogie...

3 sources mais google n'est pas avare en résultats de ce point de vue, vous auriez pu faire un effort :

http://www.lagazettedescommunes.com/70243/police-municipale-et-videosurveillance-passees-au-crible-par-la-cour-des-comptes-decryptage/

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2011/07/14/la-cour-des-comptes-enterre-la-videosurveillance/

http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/11/13/un-rapport-prouve-linefficacite-de-la-videosurveillance/

difficile alors de parler de démagogie quand il est urgent et nécessaire de réfléchir sur la video surveillance

Signaler Répondre

avatar
Marredesjesaistoutetjefaislamorale le 20/02/2015 à 09:28
Maryse a écrit le 08/02/2015 à 11h53

Exact.
Quand un élu réclame la vidéo surveillance, c'est soit démagogue soit qu'il veut en croquer.

On veut bien vous croire, mais citez vos sources ! D'où vous sortez toutes ces affirmations ? Donnez des chiffres, prouvez ce que vous avancez sinon c'est vous qui faites dans la démagogie...

Signaler Répondre

avatar
Maryse le 08/02/2015 à 11:53
Canut révolté a écrit le 06/02/2015 à 18h16

Démagogie.

La vidéo surveillance n'a jamais sécurisé les biens et les personnes ni même amélioré la sécurité.
C'est un mensonge.
Tenons-nous en aux faits.
Il suffit de comparer les villes équipées de la vidéo surveillance et celles qui ne le sont pas.
Lyon et Villeurbanne par exemple, 2 villes voisines intra pépriph.
Le taux de délinquance est quasi égal.
On pourrait comparer bien d'autres villes, c'est le même constat.
Tous les constats et études officielles indépendantes en la matière sont formels.
Il y a un seul avantage à la vidéo surveillance, elle permet d'améliorer sensiblement le délai des enquêtes.
Oui, vous lisez bien, elle permet juste d'améliorer le délai de résolution des enquêtes, pas leur résolution finale qui selon les mêmes études sont sensiblement identiques.

Alors que le nombre de caméras de vidéo surveillance a totalement explosé ces dernières années sur le territoire national, on ne peut comme vous le faites, affirmer dans le même que la délinquance augmente si cela était efficace, et qu'in fine elle augmenterait faute de vidéo surveillance. C'est illogique.

Alors plomber des finances publiques pour juste améliorer un délai de résolution des enquêtes, je ne suis pas surpris que des élus osent la question de l'intérêt de la vidéo.

Néanmoins quand on voit les sommes faramineuses destinées à ces équipements, contrats de maintenance, coûts de fonctionnement, agents, etc... et vu les affaires récurrentes qui touchent des élus et les marchés publics, on comprend pourquoi des élus souhaitent à tout prix une vidéosurveillance qui n'améliorent pas la sécurité des citoyens comme vu précédemment mais qui certainement améliore le portefeuille d'élus indélicats.
Car rien dans les faits ne justifient de telles dépenses publiques pour des résultats aussi médiocres.

Exact.
Quand un élu réclame la vidéo surveillance, c'est soit démagogue soit qu'il veut en croquer.

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 08/02/2015 à 08:52
Depassage a écrit le 08/02/2015 à 06h57

A l'heure où le royaume uni a décidé de stopper son programme de déploiement de vidéosurveillance pour cause d'inneficacité et de cout exponentiel, la France s'y met... dans quelques siècles, à force d'être en retard, décalé et suiveur, nous serons peut peut être innovant.
La principale cause de l'insécurité ce sont la pauvreté et les inégalités, Lyon et Rhône-Alpes sont championnes de France, posez vous de questions utiles au lieu de penser sécuritaire... quand il y aura caméras et barbelés partout, cela ne changera rien

Oui, ben déjà on élimine la racaille des quartiers, on fait de sacrés économies...
Mais éliminé... suis-je bête! La peine de mort est abolie en France!
On n'élimine plus, on rappelle à l'ordre avec une petite tape sur les doigts, comme l'aime Taubira!

Signaler Répondre

avatar
Depassage le 08/02/2015 à 06:57

A l'heure où le royaume uni a décidé de stopper son programme de déploiement de vidéosurveillance pour cause d'inneficacité et de cout exponentiel, la France s'y met... dans quelques siècles, à force d'être en retard, décalé et suiveur, nous serons peut peut être innovant.
La principale cause de l'insécurité ce sont la pauvreté et les inégalités, Lyon et Rhône-Alpes sont championnes de France, posez vous de questions utiles au lieu de penser sécuritaire... quand il y aura caméras et barbelés partout, cela ne changera rien

Signaler Répondre

avatar
Joelle le 07/02/2015 à 22:31
Norbert a écrit le 07/02/2015 à 15h45

Bizarre. Il est quand même doublement paradoxal :
- de demander de la vidéosurveillance et, en réunions publiques, de dire que la délinquance dans le 6ème est en baisse. Bonjour la cohérence de l'équipe du 6ème.
- et de demander la vidéosurveillance sans aucun moyen de police derrière !
Ce n'est pas de la combativité politique, c'est de l'enfumage, Mr Bréaud, point commun entre votre équipe, Havard et Collomb.
Que ne ferait-on pas pour essayer de percer en politique sur du vent et du flan, en se faisant passer pour un RPR historique, alors qu'on n'a pas même distribué un tract en 10 ans pour aucune élection ?
Quant à votre page Facebook télécommandée depuis la Mairie du 6 (https://www.facebook.com/6visme.fr?fref=ts) ... elle est risible et très limite sur le plan juridique ...
Pathétique pseudo-droite lyonnaise

Je suis militant UMP de Lyon. Je connais Jérémie Bréaud depuis des années, depuis l'époque du RPR. C'était un gamin à l'époque qui distribuait des tracts. Il faisait même parti du comité départemental. Je l'ai cotoyé pendant les primaires en 2013, il était sur le terrain avec Havard. Il a des convictions. Il a le courage d'écrire, donc c'est facile de le critiquer !

Signaler Répondre

avatar
Norbert 1er le 07/02/2015 à 21:16

Au moins un élu de droite qui assume le fait d'être de droite !

Continuez !

Signaler Répondre

avatar
Paul tron le 07/02/2015 à 16:54

C'est.gege qui décide pas les maires d'arrondissement

Signaler Répondre

avatar
Ul le 07/02/2015 à 16:52

Breaud c est qui ?

Signaler Répondre

avatar
Norbert le 07/02/2015 à 15:45

Bizarre. Il est quand même doublement paradoxal :
- de demander de la vidéosurveillance et, en réunions publiques, de dire que la délinquance dans le 6ème est en baisse. Bonjour la cohérence de l'équipe du 6ème.
- et de demander la vidéosurveillance sans aucun moyen de police derrière !
Ce n'est pas de la combativité politique, c'est de l'enfumage, Mr Bréaud, point commun entre votre équipe, Havard et Collomb.
Que ne ferait-on pas pour essayer de percer en politique sur du vent et du flan, en se faisant passer pour un RPR historique, alors qu'on n'a pas même distribué un tract en 10 ans pour aucune élection ?
Quant à votre page Facebook télécommandée depuis la Mairie du 6 (https://www.facebook.com/6visme.fr?fref=ts) ... elle est risible et très limite sur le plan juridique ...
Pathétique pseudo-droite lyonnaise

Signaler Répondre

avatar
Gone du 7e le 06/02/2015 à 19:32

Entièrement d'accord avec la position de cet élu UMP. Oui à la vidéosurveillance !
Etre de droite, c'est défendre ses valeurs, ne pas avoir peur de dire que la sécurité est une priorité.

Signaler Répondre

avatar
Canut révolté le 06/02/2015 à 18:16

Démagogie.

La vidéo surveillance n'a jamais sécurisé les biens et les personnes ni même amélioré la sécurité.
C'est un mensonge.
Tenons-nous en aux faits.
Il suffit de comparer les villes équipées de la vidéo surveillance et celles qui ne le sont pas.
Lyon et Villeurbanne par exemple, 2 villes voisines intra pépriph.
Le taux de délinquance est quasi égal.
On pourrait comparer bien d'autres villes, c'est le même constat.
Tous les constats et études officielles indépendantes en la matière sont formels.
Il y a un seul avantage à la vidéo surveillance, elle permet d'améliorer sensiblement le délai des enquêtes.
Oui, vous lisez bien, elle permet juste d'améliorer le délai de résolution des enquêtes, pas leur résolution finale qui selon les mêmes études sont sensiblement identiques.

Alors que le nombre de caméras de vidéo surveillance a totalement explosé ces dernières années sur le territoire national, on ne peut comme vous le faites, affirmer dans le même que la délinquance augmente si cela était efficace, et qu'in fine elle augmenterait faute de vidéo surveillance. C'est illogique.

Alors plomber des finances publiques pour juste améliorer un délai de résolution des enquêtes, je ne suis pas surpris que des élus osent la question de l'intérêt de la vidéo.

Néanmoins quand on voit les sommes faramineuses destinées à ces équipements, contrats de maintenance, coûts de fonctionnement, agents, etc... et vu les affaires récurrentes qui touchent des élus et les marchés publics, on comprend pourquoi des élus souhaitent à tout prix une vidéosurveillance qui n'améliorent pas la sécurité des citoyens comme vu précédemment mais qui certainement améliore le portefeuille d'élus indélicats.
Car rien dans les faits ne justifient de telles dépenses publiques pour des résultats aussi médiocres.

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 06/02/2015 à 15:47
Paul69 a écrit le 06/02/2015 à 14h04

Ce billet n'a effectivement ni queue ni tête. Puisqu'il semble prôner l'objectivité, ce Monsieur devrait quand même dire les choses telles qu'elles sont : les caméras place Lyauthey étaient une des propositions de campagne de Collomb pour le 6ème...

LYAUTEY SVP !!!
Hubert Lyautey (Louis Hubert Gonzalve Lyautey), né le 17 novembre 1854 à Nancy et mort le 27 juillet 1934 à Thorey, est un militaire français, officier pendant les guerres coloniales, premier résident général du protectorat français au Maroc en 1912, ministre de la Guerre lors de la Première Guerre mondiale, puis maréchal de France en 1921, académicien et président d'honneur des Scouts de France.

Sa devise, empruntée au poète anglais Percy Bysshe Shelley2, est restée célèbre : « La joie de l'âme est dans l'action »3

Signaler Répondre

avatar
best69 le 06/02/2015 à 15:42
pragmatique a écrit le 06/02/2015 à 14h41

Je ne suis pas contre la vidéosurveillance, je trouve juste qu'en finissant de lire cet article on ne sait toujours pas quelle est la position de son auteur: satisfait de ce que fait la mairie centrale? pas satisfait?
Quand on a la prétention de faire une tribune, il faut au moins avoir une position à défendre et un message. Je ne vois pas quel est le message.

M.Breaud a une position claire : oui à la vidéoprotection.

Ce que je comprends, c'est qu'il dit également que la Mairie centrale fait aussi preuve de bon sens quand elle accepte les demandes de la maire du 6eme (mairie de droite).

Signaler Répondre

avatar
JP 69 le 06/02/2015 à 15:36
Paul69 a écrit le 06/02/2015 à 14h04

Ce billet n'a effectivement ni queue ni tête. Puisqu'il semble prôner l'objectivité, ce Monsieur devrait quand même dire les choses telles qu'elles sont : les caméras place Lyauthey étaient une des propositions de campagne de Collomb pour le 6ème...

C'était surtout une proposition de campagne de Michel Havard !

Signaler Répondre

avatar
a revoir le 06/02/2015 à 15:32

je comprends la nécessité de videosurveillance dans certaines zones mais dans d'autres moins problématiques cela ne me semble absolument pas nécessaire et proportionné par rapport à l'atteinte aux libertés qu'une telle surveillance implique.

et je remarque que M Breaud a bien intégré la novlangue UMP vidéosurveillance > videoprotection

Signaler Répondre

avatar
pragmatique le 06/02/2015 à 14:41
Prout a écrit le 06/02/2015 à 14h19

Pragmatique, ce n'est pas toi qui te fait agressé dans la rue ! Pense aux autres !

Je ne suis pas contre la vidéosurveillance, je trouve juste qu'en finissant de lire cet article on ne sait toujours pas quelle est la position de son auteur: satisfait de ce que fait la mairie centrale? pas satisfait?
Quand on a la prétention de faire une tribune, il faut au moins avoir une position à défendre et un message. Je ne vois pas quel est le message.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 06/02/2015 à 14:19

Pragmatique, ce n'est pas toi qui te fait agressé dans la rue ! Pense aux autres !

Signaler Répondre

avatar
Prout le 06/02/2015 à 14:19

Bien d'accord, vidéo surveillance, de circonstance !!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Paul69 le 06/02/2015 à 14:04

Ce billet n'a effectivement ni queue ni tête. Puisqu'il semble prôner l'objectivité, ce Monsieur devrait quand même dire les choses telles qu'elles sont : les caméras place Lyauthey étaient une des propositions de campagne de Collomb pour le 6ème...

Signaler Répondre

avatar
dommage le 06/02/2015 à 14:02

billet un peu creux...

Signaler Répondre

avatar
observateur du 5e le 06/02/2015 à 11:11

Article plein de bon sens.
Un élu qui ne fait pas de l'opposition systématique, c'est à souligner !

Signaler Répondre

avatar
pragmatique le 06/02/2015 à 10:24

Ce billet n'a ni queue ni tête.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.